Montres

Lots recommandés

F.P. JOURNE OCTA SPORT INDY 500 JEAN ALESI SÉRIE LIMITÉE À 99 EX. PRODUITE ET VENDUE EN 2012 Montre bracelet sportive et ultra-légère en aluminium sur caoutchouc. Boîtier: aluminium noirci traité anti-rayures, amortisseurs en caoutchouc noir, couronne titane noirci et caoutchouc noir. Cadran: noir en aluminium, index chiffres arabes et aiguilles superluminova, points lumineux, grande date, cadran auxiliaire pour la petite seconde (cadran dans un cerclage en aluminium vissé), indication jour/nuit, réserve de marche de 120 heures (5 jours). Logos Indy 500, Lotus et Jean Alesi. Mouvement: automatique en alliage d’aluminium, à remontage automatique unidirectionnel, cal. 1300.3, rotor en titane avec segment en tungstène, 40 rubis. Bracelet: caoutchouc noir, boucle déployante en aluminium noirci, signés. Cadran, boîtier et mouvement signés. Numérotée 522-ARS Diam.: 42mm Poids: 53g Avec: écrin, surboîte, certificat, carte de garantie, facture d’achat (Montres Journe Paris, rue du Fbg St Honoré) et mode d’emploi. Ce modèle Octa de la ligne Sport, produit entre 2012 et 2013, en série limitée à 99 pièces (numérotées de 501 à 599) est associé à la course automobile et commémore le partenariat de F.P. Journe avec Jean Alési pour la célèbre course des 500 miles d’Indianapolis. D’une extrême légèreté (53g), elle utilise l’aluminium pour le boîtier, le mouvement et la boucle, matériau ultra-léger et résistant, il a été en plus traité spécifiquement pour être inrayable et anti-corrosif. Associée à des amortisseurs en caoutchouc, la montre est parfaitement protégée des chocs.

Estim. 18 000 - 25 000 EUR

BREGUET N°2357 VERS 1813 Montre de poche en argent à ponts et répétition à toc des quarts. Cadran: émail blanc (cheveux), index chiffres ‘Breguet’ peints, minuterie extérieure, aiguilles ‘Breguet’ en acier bleui, signature secrète sous les 12 heures: ‘N°2357, Breguet’, signature ‘Breguet & Fils’ à 6h. Cadran fixé par une seule vis. Mouvement: à ponts, en laiton doré, échappement à cylindre, balancier à trois bras avec suspension pare-chute, spirale en acier bleui, répétition à toc des quarts au pendant avec marteau en acier. Diam.: 49mm Poids brut: 90,75g D’après les Archives Breguet, la montre a été envoyée le 8 juin 1813 à la Reine de Naples pour le prix de 2000 Frs. Cependant, seul le cadran et le mouvement correspondent car la montre avait à l’origine un boîtier en or. Cette montre aurait donc été remboîtée (en dehors de la Maison Breguet) dans ce boîtier en argent. Nous remercions Monsieur Emmanuel Breguet pour son aimable collaboration Bibliographie: Une montre semblable, dans sa version originale, livrée à la Reine de Naples le 24 janvier 1814 et portant le N°2327, est passée en vente chez Habsburg-Antiquorum: The Art of Breguet, Genève, 14 avril 1991, lot 50 (cf. Illustration). La reine de Naples, Caroline Bonaparte (1782-1839), la plus jeune sœur de l’Empereur Napoléon Ier, épouse le roi Joachim Murat qui régna de 1808 à 1815. Elle figure parmi les meilleurs clients de A.L. Breguet depuis 1807 (elle achète 34 pendules et montres entre 1808 et 1814). Elle acheta aussi plusieurs douzaines de montres plus commerciales et à des prix modestes dont elle fera cadeau, dont provient peut-être la montre présentée ici. C’est sur une de ses commandes et grâce à sa relation privilégiée avec Breguet, qu’il réalisera dans ses ateliers en 1810 la première montre conçue pour être portée au poignet (la montre Breguet N°2639): invention totalement révolutionnaire pour l’époque. Ainsi, la Reine de Naples donnera son nom à cette célèbre ligne féminine et raffinée, si emblématique de la Maison et toujours produite aujourd’hui, dont elle a gardé la forme oblongue d’origine.

Estim. 2 000 - 4 000 EUR