DROUOT
samedi 15 juin à : 10:00 (CEST)

Vente d'été Art & Antiques 2024

Wersching Auktionen - +4973125075036 - Email

Luitpoldstr. 11 89231 Neu-Ulm, Allemagne
Information Conditions de vente
Live
S'inscrire à la vente
996 résultats

Lot 87 - Johann Jungblut (1860 Sarrebourg - 1912 Düsseldorf), Retour du marché Huile sur toile encadrée dans un cadre en bois finement stuqué de guirlandes de fleurs et peint à l'or. Représentation de paysannes et d'enfants portant de grands sabots et des paniers vides sur une rivière glacée dans un paysage hivernal au coucher du soleil, avec une ville visible à l'arrière-plan. La scène sous un vaste ciel aux couleurs douces exprime le silence et la lassitude après une longue journée de travail. Signé en bas à droite : J. Jungblut. Étiquette au verso avec informations sur l'artiste et l'œuvre. Dimensions : dimensions du cadre env. 97,5 x 137 cm, dimensions du tableau env. 78 x 117 cm. Très bon état de conservation avec de légères traces d'âge et d'utilisation, cadre avec de petits éclats. Johann Jungblut, également appelé Johann Jungbluth (16 avril 1860 à Sarrebourg - 17 décembre 1912 à Düsseldorf), était un peintre paysagiste allemand de l'école de Düsseldorf. La peinture de Jungbluth s'inspirait fortement des anciens modèles néerlandais. Il s'est spécialisé dans les paysages hivernaux brumeux peints de manière impressionniste sur des plans d'eau néerlandais sous un soleil bas. Il a également souvent peint les fjords norvégiens et d'autres motifs de cette manière. Il a dessiné certains de ses tableaux sous le pseudonyme de J. M. Sander. On suppose qu'il pourrait également se cacher derrière le pseudonyme J. Metzler.

Aucune estimation

Lot 100 - Hans Lasko (1900 - 1979), peinture à l'huile sur panneau vers 1930 Peinture à l'huile représentant un magnifique paysage au bord de l'eau de H. Lasko, en bon état pour l'âge, La peinture est signée en bas à droite. Lasko a étudié de 1920 à 1925 à l'Académie des Beaux-Arts de Königsberg. Il eut ensuite un petit atelier à Berlin et gagna sa vie principalement avec des dessins de presse. La percée s'est faite grâce au contact avec le galeriste berlinois Martin Wasservogel. Lorsque Lasko fut représenté en 1928 à l'exposition "Ostpreußische Maler" (peintres de Prusse orientale) dans la Kunstkammer Martin Wasservogel, des critiques d'art berlinois faisant autorité le remarquèrent, comme Paul Ferdinand Schmidt (Vorwärts, 11 octobre 1929) et Max Osborn (Vossische Zeitung, 5 octobre 1929). Franz Servaes écrivit dans "Der Tag" du 6 octobre 1929 : "Un nouveau peintre impressionniste entre en scène !" Adolph Donath jugea dans le "B.Z. am Mittag" du 24 septembre 1929 : "Une nouvelle découverte ! ... d'un grand talent et d'une formation fondamentale, qui fait face au monde des apparences avec une étrange fraîcheur de la sensibilité naturelle". Lothar Brieger le 09.1929 dans le Berliner Tageblatt : "Il a emporté sa boîte de pastels à Paris et y a manipulé les crayons de couleur comme s'il était déjà tout à fait Ury. ... même dans la nature morte ... il prouve son fort sentiment pour le colorisme". De 1925 à 1931, Lasko est maître-élève d'Artur Degner à la Hochschule für bildende Künste de Berlin. Il est ensuite retourné vivre dans sa Prusse orientale natale jusqu'en 1938. Il y fait partie d'un cercle de jeunes artistes, notamment Eduard Bischoff, Otto Drengwitz et Joe Westerhoff, qui s'est établi à Insterburg en 1937. Des voyages de peinture et des séjours d'études prolongés l'ont conduit à Paris et dans le sud de la France.(Source Wikipedia) Dimensions : environ 73 cm x 61 cm

Aucune estimation