DROUOT
jeudi 25 avr. à : 14:00 (CEST)

BIBLIOPHILIA - Livres choisis du XVIe au XXe siècle

Millon - 01.47.27.95.34 - Email

3, rue Rossini 75009 Paris, France
Information Conditions de vente
Live
S'inscrire à la vente
283 résultats

Lot 2 - BARCLAY (Jean). - L'Argenis. Traduction nouvelle [par Pierre Marcassus] enrichie de figures. Paris, Nicolas Buon, 1624. Fort in-8 veau brun moucheté, dos à nerfs orné, titre doré (reliure de l'époque). [8] ff., 1082 pp., [3] ff. dont titre gravé, 2 portraits (celui de Boulay par D. du Moustier gravé par C. Mellan) et 23 figures par Léonard Gaultier, gravées par Mellan. Deuxième édition en français, illustrée par le même imprimeur et avec les mêmes gravures que la première illustrée de 1623 et tout aussi rare. (Tchemerzine I, 467.) Né à Pont à Mousson (1582-1621), d'un père écossais installé en France depuis 1572 et d'une mère lorraine, cet écrivain français publia tous ses ouvrages en latin. Après quelques démêlés avec les jésuites, il se fit admettre à la cour de Jacques Ier Stuart à Londres avant de s'installer à Rome en 1616, comme employé à la chancellerie pontificale où il publia un pamphlet contre les protestants. Ne se plaisant pas à Rome, il revint en France et composa son Argenis dont la première édition fut publiée en 1621. Ce roman à clef symbolique, historique, satirique où sont passés en revue les vices et les révolutions des règnes de Henri III et Henri IV, est écrit avec élégance et originalité. Son succès fulgurant (huit éditions en dix ans, traduit dans toutes les langues d'Europe) ne profita pas à son auteur qui mourut deux jours après la mise en vente de son ouvrage en librairie, le 12 août 1621. Début de fente au mors sup., gardes manquantes, petite perte au coin inférieur d'une figure, déchirure restaurée en marge de la p. 859, petit travail de ver aux trois premiers feuillets, petite mouillure claire à l'angle supérieur sans gravité ; sinon bel exemplaire.

Estim. 450 - 650 EUR

Lot 3 - BARTHÉLÉMY (Auguste Marseille) et MÉRY (Joseph). - Némésis, satire hebdomadaire par Barthélémy. Paris, Perrotin, Imprimerie de David, 1831-1832. In-4, demi-veau glacé brun, dos à larges faux nerfs décoratifs dorés, titre doré (reliure de l’époque). [4]-8-420 pp. plus 8 pp. insérées entre les pp. 128 et 129 (Supplément à la seizième livraison) soit 440 pp. au total, texte dans un double encadrement noir. Composées en vers, les livraisons comportent en tête un bois gravé de Porret figurant Némésis. Édition originale sous forme de livre (titre avec le développement de l'adresse de Perrotin et la date de 1832) de ce célèbre hebdomadaire satirique réédité jusqu’en 1870. Exemplaire bien complet des 52 livraisons, du supplément à la seizième ("L’Insurrection, poème dédié aux Parisiens par Barthélémy et Méry", publié après la Révolution de juillet 1830), et surtout du plus rare prospectus-spécimen (8 pp. initiales) ; ici envoyé à un destinataire resté inconnu qui a inscrit sur la page de garde : "quand l’auteur partit pour Paris en 1824, je lui prêtes une somme de trois mille francs sans intérêt et à prendre sur une somme de cinq mille francs payable après le décès de sa mère qui arriva en 1840, 16 ans après. Il envoya cet exemplaire à monsieur Théophile Martin chez qui s’était passé l’acte, pour me le remettre. 17 avril 1832." Qqs rousseurs sinon bel exemplaire bien complet et comprenant le rare prospectus-spécimen de ce périodique politique éminemment satirique, qui fut interrompu par décision de justice.

Estim. 250 - 400 EUR

Lot 6 - CLAIRVILLE, SIRAUDIN et KONING. - Musique de C. LECOCQ. La fille de Mme Angot. Opéra comique en trois actes. Edition illustrée de costumes coloriés, dessinés par A. Grévin, de vignettes de P. Hadol [...] et d’une notice historique de Jules Claretie. Paris, F. Polo, Bruxelles, Sardou, 1875. In-8, bradel demi-percaline à coins rouge, pièce de titre et fleuron doré, couv. conservée (reliure de l’époque). [2] ff. blanc avec 2 grands dessins d’affiches découpées, coloriées au pochoir et collées, avec le “timbre à l’extraordinaire du Brabant”, [4], XII, 224 pp. ; portrait des auteurs et compositeur avec leur signature en frontispice, 7 personnages à pleine page, coloriés au pochoir, nombreux dessins dans le texte, partitions musicales. Exemplaire enrichi au début : - d’une L. A. S. de Jules Clarétie, Administrateur général de la Comédie Française, du 22 avril 1907, in-8, 2 pp. avec enveloppe timbrée adressée à Monsieur Jerbal ; - du contrat manuscrit entre M. Siraudin, représentant les trois auteurs, et M. Humbert, directeur du Théâtre des Fantaisies Parisiennes à Bruxelles en date du 3 mai 1872 ; - et d’une L. A. S. de M. Humbert, destinée probablement à d’autres organisateurs de spectacles, in-8, 1 p. à en-tête du Théâtre des Fantaisies Parisiennes, datée de Bruxelles le 23 janvier 1875 ; il y indique que le titre “La Fille de Mme Angot” ne figure pas au contrat car il ne fut trouvé qu'après sa signature et que le compositeur fut choisi par lui-même après lecture de la pièce. La première de La Fille de Mme Angot eut lieu à Bruxelles le 4 décembre 1872 ; le spectacle débuta à Paris le 21 février 1873 et rencontra, là aussi, un immense succès. Il fut joué aux Folies Dramatiques pendant plus de 400 représentations consécutives puis fut donné dans de nombreuses villes en France et dans le monde. La présence du contrat qui liait M.M. Clairville, Siraudin et Koning à M. Humbert, signé à Bruxelles, accrédite certaines affirmations indiquant que la pièce fut montée en Belgique et non en France en raison de la crainte de réactions politiques, tout comme le fait d’attribuer la pièce à Charles Lecocq alors qu’il est clair qu’il n’a été choisi par M. Humbert qu’après la lecture du texte livré par les trois auteurs et qu’il n’était d’ailleurs pas partie à ce contrat. Petites mouillures en marge extérieure de qqs ff., déchirure restaurée à 1 f. sinon bon exemplaire enrichi de documents intéressants.

Estim. 1 200 - 1 600 EUR

Lot 7 - CORNEILLE (Pierre). - L’Imitation de Jesus-Christ. Traduite en Vers françois par P. Corneille. Troisiesme Partie. Contenant le reste du second livre. Rouen, De l’Imprimerie de L. Maurry, 1653. In-12, broché, couv. de carton souple ; [3] ff. de Titre, Au lecteur (par Pierre Corneille), Approbation des Docteurs Gaulde et R. Le Cornier, de la Sacrée Faculté de Théologie de Paris, et chanoines de l’Eglise de Rouen, en date du 31 May 1653 et 39 ff. chiffrés 28 à 66. (coll. E-L6) ; texte latin-français en vis à vis. Édition originale d’une insigne rareté. Ex-libris autographe de G. Couton ; docteur d’Etat, grand spécialiste du XVIIe siècle, Georges Couton (1912-1992) a été professeur à l’université de Clermont-Ferrand, puis à celle du Caire de 1953 à 1956 enfin, à celle de Lyon de 1957 à 1981 ; il a donné les Oeuvres complètes de Molière et celles de Corneille dans la Pléïade. Picot n’a pas répertorié ce complément du second livre de la troisième partie ; le seul exemplaire connu est celui apparu à la Vente Lormier, décrit par P. Le Verdier et E. Pelay dans “Additions à la Bibliographie Cornélienne.” Rouen Lestringant, Paris, Rahir, 1908 ; il est décrit comme ceci : “imprimé à Rouen et se vend à Paris, chez Guillaume de Luynes, au Palais, 1653 ; 3 ff. préliminaires et 38 ff.”. En commentaire, Le Verdier et Pelay pensent que “ce volume semble n’être qu’une spéculation de librairie. Il n’est en effet qu’un extrait du tome second de l’édition en 2 volumes de 1653, muni d’un titre spécial”. Cette thèse nous semble difficile à croire, car si c’était le cas, il n’y aurait pas 3 feuillets préliminaires qui précèdent le texte dans un même cahier E6 et l’imprimeur se serait débrouillé pour que les ff. liminaires soit en nombre pair ; par ailleurs, d’après sa collation, cet opuscule n’a que 38 ff. de texte et non 39 comme le notre, il lui manque, à lui aussi, le fameux feuillet 66 qui manque à l’exemplaire des Livre I et II ; il ne contient ni privilège, ni achevé d’imprimer, nous ignorons donc la date exacte de l’impression de ces chapitres VII à XII du second livre, or Corneille se sert du Privilège accordé à Rouen le 31 may 1651, mais cette partie n’a pas pu être lue par les Docteurs ! Il s’agit donc bien d’une édition originale des chapitres VII à XII, que Corneille publie pour que les lecteurs qui possèdent déjà le livre Ier et le début du second livre ne soient pas obligés de racheter ce second livre. Cet opuscule des chapitres VII à XII imprimé à Rouen par Maurry est, à notre connaissance, le seul connu ce jour, l’autre, qui lui ressemble mais qui est incomplet est celui que nous avons cité plus haut, chez un autre éditeur, à Paris. Il est accompagné d’un texte manuscrit de Georges Couton, de 2 pp. 1/2 in 12. La pièce manuscrite de titre de couverture factice est de M. G. Couton. Mouillure claire en marge intérieure sur preque toute l'épaisseur de l'opuscule, qqs ff. en partie détachés sinon bel exemplaire.

Estim. 900 - 1 500 EUR

Lot 12 - ERPENIUS (Thomas Van Erpe dit). - Grammatica Arabica, quimque libris methodice explicata a Thoma Erpenio, Arabicae, Persicae, etcaet. Linguarum Orientalium in Academia Leidensi Professore. Leidae (Leyde), In officina Raphalengiana, 1613. [8], 192, [4] pp. d'errata, la dernière blanche. ÉDITION ORIGINALE très rare, en second tirage sortie des ateliers de Plantin (marque d'imprimeur au Compas au titre) avec les caractères typographiques mis au point par Francis Raphelang, qui permirent à Leyde d'être un célèbre centre d'impressions en arabe, dès 1595. Les caractères utilisés n'ayant pas plu à l'auteur, Thomas Van Erpe dessinera les siens propres et ouvrira un atelier typographique en 1615 et publiera les Fables de Loqmân à cette date, puis en 1617 son célèbre Coran "Historice Iosephi Patriarchae, ex Alcorano, Arabice" qui est considéré comme la première grande édition du Coran en Europe. Reliés à la suite : - (VOSSIUS) Gerardi Joannis Vossii. Oratio In obitum Classimi ac praestantissimi viri, Thomae Erpenii, Orientalum linguarum in Academia Leidensi Professoris. Habita statirum ab excequiis in auditario Theologico, XV novemb. anno 1624. Accedunt Funebria amicorum Carmina. Item Catalogus librorum Orientalium, qui vel manuscripti, vel editi, in bibliotheca Erpeniana exstant. Lugduni Batavorum, ex Officina Erpeniana, scriptibus Johannis Maire, 1625. Édition originale. - (SCRIVERIUS) Petri Scriverii. Manes Erpeniani Quibus Accedunt Epicedia Variorum. Lugduni Batavorum, Ex Typographia (heu, quondam !) erpeniana, 1625. Édition originale. Reliés en un volume in-4 ; vélin ivoire de l'époque, titre manuscrit au dos. L'hommage rendu à Erpenius par ses deux amis Vossius et Scriverius est particulièrement rare, il comprend une précieuse bibliographie des livres et manuscrits de la bibliothèque du grand orientaliste. Restauration de vélin au dos et larges mouillures claires anciennes sinon bon exemplaire de cet ensemble exceptionnel de et sur Erpenius.

Estim. 2 200 - 2 800 EUR

Lot 15 - GAUTIER (Théophile). - Mademoiselle de Maupin - Double amour - Par Théophile Gautier, auteur des Jeunes-France. Paris, Eugène Renduel, 1835 - 1836. 2 vol. in-8, maroquin rouge, dos à nerfs ornés, titre et roulettes dorés, septuple filet doré en encadrement des plats, double filet sur les coupes, sextuple filet doré en encadrement intérieur, tranches dorées, plats de couverture conservés et doublés (Cuzin). 351 pp. avec le faux-titre et le titre ; 356 pp. avec le faux-titre et le titre (2 ; 1-21/8 ; 22/6 et 2 ; 1-22/8). Édition originale très rare ; au tome Ie, la couverture vert-clair au nom de Victor Magen remplace la couverture originale qui, par contre, est présente au tome II. Cette couverture au nom de Magen est une énigme, nous n'avons trouvé aucune trace d'une édition réalisée par Magen aux environs de 1840 puisque tous les titres indiqués "En vente" au second plat, datent de 1832 à 1840 et sont en grande partie des ouvrages édités par Magen. Cet ouvrage ne s'est pas bien vendu à l'époque et a été remis en vente après 1837 ; si Magen a participé à cette remise en vente, sa couverture est d'une extrême rareté ; le second plat de la couverture originale du tome II porte l'indication "Sous presse : la Comédie de la Mort ; le Capitaine Fracasse" ; celui-ci ne sera édité que 28 ans plus tard, en 1863 ! Pour ce roman, Gautier toucha 1500 francs. Quelques années plus tard, cet ouvrage, qui s'était mal vendu, se vendit 1000 et 1500 francs, les amateurs se l'arrachaient ! Très bel exemplaire dans une belle reliure signée.

Estim. 1 800 - 2 500 EUR

Lot 16 - HELVETIUS (Claude-Adrien). - De l'Esprit. Paris, Chez Durand, 1758. In-4 de (4), XXII, 643, (1) pp. Veau havane marbré, dos à nerfs orné, p. de titre grenat, triple filet à froid encadrant les plats, tr. rouges (reliure de l'époque). Édition originale, en version B selon la classification de D.W. Smith : A- quelques très rares exemplaires remis par Helvétius à des amis avant la saisie de l’ouvrage ; B- exemplaires dits "cartonnés", en réalité, certains passages censurés furent réécrits par Helvétius et remplacés dans l’édition déjà imprimée ; C- seconde impression, clandestine, avec la même typographie que les versions A et B mais avec les « cartons » de la version B. Ecrivain et philosophe des Lumières, Claude-Adrien Helvétius (1715-1771) publia De l'Esprit en 1758. Ouvrage fortement sensualiste, appellant à une réforme sociale et politique incompatible avec l’Ancien Régime, le livre fut censuré dès sa sortie. Dédié à la famille royale, il fut repoussé par cette dernière, le privilège fut révoqué et malgré plusieurs rétractations d’Helvétius, le livre fut condamné au feu par le Parlement en date du 6 février 1759. Deux coins restaurés, galeries de vers marginales au coin supérieur n'affectant pas le texte, coin inférieur coupé à 1 f. et infime déchirure marginale avec manque n'affectant pas le texte à un autre, annotations manuscrites marginales aux pp. 440 et 441, sinon bel exemplaire.

Estim. 700 - 900 EUR

Lot 39 - Futurisme. - Collection de 40 Manifestes, Documents ou Proclamations (1909-1922), tracts à feuillet simple, recto seul ou recto-verso, ou plié, de 4 pages en général aux dimensions d'environ 290 x 270 mm, tous publiés à Milan, Corso Venezia, 61 par la Direzione del Movimento Futurista, imprimerie Taveggia-Margherita : 1) Manifeste du Futurisme (Pubblié (sic) par le « Figaro » le 20 février 1909), par F.T. Marinetti ; 4 pp. Ecrit en français par Marinetti. 2) Fondazione e manifesto del Futurismo (Pubblicato dal « Figaro » di Parigi il 20 Febbraio 1909), F.T. Marinetti ; 4 pp. 3) Manifesto dei Pittori futuristi. Par Umberto Boccioni, Carlo Dalmazzo Carrà, Luigi Russolo, Giacomo Balla, Gino Severini. Milano, 11 Febbraio 1910 ; 4 pp. (réédition après le départ de Bonzagni et Romani, remplacés par Balla et Severini). 4) La Pittura futurista. Manifesto tecnico. Par Boccioni, Carrà, Russolo, Balla, Severini. Milano, 11 Aprile 1910 (réédition, la première comportait la signature de Bonzagni, remplacé par Balla.) ; 4 pp. 5) Manifeste des Peintres Futuristes. Par Boccioni, Carrà, Russolo, Balla, Severini. Milan 11 avril 1910, « Poesia » 2, rue Senato. Milan (imp. Poligrafia Italiana) ; 4 pp. Traduction du texte du « Manifesto tecnico », avec l'adjonction des déclarations finales du premier « Manifesto dei Pittori futuristi » (voir ci-dessus N°3 et 4). 6) Manifesto dei Musicisti Futuristi. Par Francesco Balilla Pratella. (réimpression du texte daté du 11 octobre 1910) ; 4 pp. 7) Manifeste des musiciens futuristes. Par Francesco Balilla Pratella. 4 pp. Milan, le 29 mars 1911. 8) La Musica Futurista. Manifesto tecnico. Par Francesco Balilla Pratella. 4 pp. (second Manifeste sur la musique), daté du 11 mars 1911). 9) Manifesto tecnico della scultura futurista. Par Umberto Boccioni. Milano, 11 Aprile 1912 ; 4 pp. (imprimé en italien et en français en même temps.). 10) Manifeste technique de la sculpture futuriste. Par Umberto Boccioni. Milan, 11 avril 1912 ; 4 pp. 11) Manifeste technique de la littérature. Par F.T. Marinetti. Milan, 11 mai 1912 ; 4 pp. (Petits soulignements). 12) Manifesto tecnico della letteratura futurista. Par F.T. Marinetti. Milano, 11 maggio 1912 (publié en même temps en français et en italien). 4 pp. 13) La Peinture futuriste en Belgique. La Pittura futurista nel Belgio, (Dalla rivista « La Belgique artistique et littéraire » Luglio 1912). Par Ray Nyst. Edition bilingue français-italien sur 2 colonnes ; 4 pp. 14) Le Futurisme et la philosophie. Il Futurismo e la Filosofia. (Dalla rivista « La Belgique artistique et littéraire », Luglio 1912). Par Auguste Joly. Edition bilingue français-italien sur 2 colonnes ; 4 pp. 15) Supplément au Manifeste technique de la Littérature futuriste. Par F.T. Marinetti. Milan, 11 août 1912 ; (imprimé simultanément en français et en italien) ; 4pp. Document annoté par Albert Gleizes, peintre cubiste. 16) Supplemento al Manifesto tecnico della Letteratura futurista. Par F.T. Marinetti. Milano, 11 Agosto 1912 ; 4 pp. 17) L'Arte dei rumori. Manifesto futurista. Par Luigi Russolo. Milano, 11 Marzo 1913 (publié en même temps en italien et en français) ; 4 pp. 18) L'Art des bruits. Manifeste futuriste. Par Luigi Russolo. Milan, 11 mars 1913 ; 4 pp. (Un des manifestes les plus singuliers et les plus avant-gardistes!). 19) L'Imagination sans fils et les mots en liberté. Manifeste Futuriste. Par F.T. Marinetti. Mila, 11 mai 1913 ; 4 pp. (imprimé en même temps en français et en italien). 20) L'Immaginazione senza fili e le parole in libertà. Manifesto Futurista. Par F.T. Marinetti. Milano, 11 Maggio 1913 ; 4 pp. 21) La Pittura dei suoni, rumori, odori. Manifesto futurista. Par C.D. Carrà. Milano, 11 Agosto 1913 ; 3 pp., 1 p. liste des Manifestes futuristes. 22) La Peinture des sons, bruits et odeurs. Manifeste futuriste. Par C.D. Carrà. Milan, 11 août 1913 ; 3 pp. et 1 p. liste des Manifestes futuristes ; (imprimé simultanément en italien et en français). 23) Il Teatro di Varietà. Manifesto futurista. Pubblicato dal « Daily-Mail » 21 Novembre 1913. Par F.T. Marinetti ; 4 pp. Publicité pour Lacerba et pour la Galleria permanente Futurista. 24) Le Music-Hall. Manifeste futuriste. Publié par le « Daily-Mail » 21 novembre 1913. Par F.T. Marinetti ; 4 pp. (publié simultanément en français et en italien, avec des petites variantes). 25) A bas le Tango et Parsifal ! Lettre futuriste circulaire à quelques amies cosmopolites qui donnent des thés-tangos et se parsifalisent. Par F.T. Marinetti. Milan, le 11 janvier 1914 ; 2 pp. (tract édité simultanément en français et en italien). 26) La splendeur géométrique et mécanique et la sensibilité numérique. Manifeste futuriste. Par F.T. Marinetti. Milan, le 11 mars 1914 ; 4 pp. (tract publié en même temps en français et en italien). 27) Lo splendore geometrico e meccanico e la sensiblilità numerica. Manifesto futurista. Par F.T. Marinetti. Milano, 18 Marzo 1914 ;

Estim. 6 000 - 7 000 EUR

Lot 43 - MICHAUX (Henri) - FOURNIER (Pierre). - Ensemble de quatre documents concernant les expériences avec la mescaline. 1- Michaux (Henri) : MISERABLE MIRACLE (LA MESCALINE). Monaco, Editions du Rocher, 1956 ; in-4, broché ; (1) f. blanc, (6), 122 pp., (1) f. achevé d'imprimer, couv. rempliée imprimée, 48 gravures hors-texte de l'auteur. Édition originale, tirage à 1680 exemplaires, ex. n° 890 des 1500 sur Roto blanc Aussédat. Petites taches au premier plat, petite déchirure en bas du dos, bon exemplaire. 2- TEXTE MANUSCRIT de Pierre Fournier sur papier sulfurisé vert, au crayons bleu et anthracite, entourant un tapuscrit (n°3). "Ce texte inédit d'Henri Michaux est le scénario du film "Images du monde visionnaire". Réalisateur Eric Duvivier ; Prises de vues, Eclairage, Trucages et Effets spéciaux de P. Fournier. (Ce film diffère sensiblement du scénario). Prof. Delay. Drs Duché, Koupernik". 3- TAPUSCRIT INEDIT in-4 (21 x 27 cm) oblong de 11 ff. recto en première frappe : SCENARIO DU FILM de Henri Michaux "Images du monde visionnaire", avec indications cinématographiques dans la colonne de droite. Document plié en trois, en très bon état, entouré du document n°2. 4- MANUSCRIT de Pierre Fournier, in-4, 1 p., au dos de son invitation personnelle pour la "Première représentation publique du cycle Hallucinations réalisé par Eric Duvivier : - Concerto mécanique pour la folie, collaboration artistique Erro ; - Images du monde visionnaire, un film de Henri Michaux ; - La femme 100 têtes, d'après l'oeuvre de Max Ernst", du 20 novembre 1968. "Pour le tournage du film d'Henri Michaux, j'ai fait q.q. petits voyages avec lui. Extraordinairement intelligent - parfois d'humeur changeante - il m'a beaucoup intéressé. Il aimait à décontenancer ses compagnons de voyage... Cependant je lui ai appris deux choses : l'existence des "entrelacs" des manuscrits irlandais... et la négation scientifique de l'astrologie en matière zodiacale. En effet, la position des constellations dans l'espace, n'est qu'un effet de perspective [souligné par l'auteur]. […]". Le film "Images du monde visionnaire" se propose de reconstituer des images subjectives reçues sous l'effet de la mescaline et du haschich. Réalisé en 1963, il est produit par ScienceFilm avec des financements de la firme pharmaceutique suisse Sandoz (à l'origine du LSD). Sa projection publique du 20 novembre 1968 est interdite par la commission de censure cinématographique pour incitation à l'usage de la drogue. Une version amputée du prologue de Michaux et du nom des drogues sera diffusée par la suite. Exceptionnel ensemble.

Estim. 1 800 - 2 300 EUR

Lot 75 - BOSSUET (Jacques Benigne). - Oraisons funèbres. Brie-Comte-Robert, Les Bibliolatres de France (Paris, E. Baudelot, imprimeur), 1951. 6 fascicules reliés en un volume in-4, chagrin violine, dos à nerfs orné, titre et date en queue dorés, armes dorées de Bossuet au centre des plats encadrés d'un double filet doré, double filet doré sur les coupes, large dentelle intérieure dorée, contreplats et gardes de soie moire violet épiscopal, tête dorée, non rogné, couvertures des six fascicules imprimées conservées, étui bordé (L. Houades). L'illustration se compose de 8 portraits (6 des illustres défunts, 1 de Bossuet jeune d'après Mignard et 1 de Bossuet âgé d'après Rigaud), 6 vignettes aux titres, 6 bandeaux et 5 culs-de-lampes, l'ensemble gravé en taille-douce par Pheulpin. Très belle édition bibliophilique des Oraisons funèbres de Henriette Marie de France, reine de la Grand'Bretagne (1669 ); Henriette Anne d'Angleterre, duchesse d'Orléans (1670) ; Marie Térèse d'Austriche, infante d'Espagne, Reine de France et de Navarre (1683) ; Princesse Anne de Gonzague de Clèves, princesse palatine (1685) ; Michel Le Tellier, chevalier, chancelier de France (1686) ; Prince Louis de Bourbon, prince de Condé, premier prince du sang (1687). Exemplaire n°597 d'un deuxième tirage de 3333 ex. spécialement imprimé pour Pierre Belliard sur papier pur Chiffon BFK des papeteries de Rives. On joint la facture originale de Léone R. Houades, reliure d'art à Paris, ainsi qu'un extrait du texte de présentation paru dans le Bulletin n°49 d'octobre 1951. Très bel exemplaire bien relié.

Estim. 180 - 280 EUR

Lot 86 - CARLÈGE & HOUVILLE (Marie de Heredia dite Gérard d'). - La vie amoureuse de la belle Hélène. Bois originaux de Carlègle. s. l., Aux dépens de la Société normande du livre illustré, 1932. In-4, maroquin bleu profond, plats et dos à nerfs entièrement ornés d’un décor géométrique à la grecque, constitué de filets dorés et à froid horizontaux et de trois bandes de fleurons et fleurs stylisées mosaïqués, large encadrement intérieur décoré, de rosaces de points dorés et triple carrés à froid, doublures de moire rouge-orangé, tranches dorées, chemise demi-maroquin bleu identique à la reliure, avec rabats de même, étui à rebords (G. Cretté succ. de Marius Michel). 41 grandes compositions, y compris le frontispice, subtilement gravées sur bois en couleurs par Carlègle lui-même, avec un grand raffinement de tons et demi-tons. Tirage à 130 exemplaires sur vélin pur chiffon de Rives ; N°75 à M. A. Linde avec un envoi autographe de Carlègle. Exemplaire enrichi de deux DESSINS ORIGINAUX au crayon, rehaussés de couleur et pour l’un de lavis, signés de l’artiste, correspondant à deux illustrations du livre, d’une épreuve d’essai de couleur, et du menu illustré de la Société. Carl Egli, dit Carlègle est un artiste d’origine Suisse , après avoir collaboré à divers journaux humoristiques, il s’est consacré à l’illustration de livres, celui-ci étant son ouvrage le plus rare. Superbe reliure art-déco de Georges Cretté qui montre en particulier son grand talent de coloriste, hérité de son maître Marius-Michel, tout particulièrement le bleu intense qu’il a choisi pour fond de son décor, ton particulièrement rare.

Estim. 3 000 - 4 000 EUR

Lot 96 - CIRY (Michel) & PASCAL (Blaise). - Le Mystère de Jésus. Michel Ciry. Paris, Société des Bibliophiles de l'Est, 1970. In-4 ; maroquin noir, dos à nerfs, auteur - titre - illustrateur dorés, double croix à froid sur les plats, doublures de veau olive, tête dorée sur témoins, couverture et dos conservés, non rogné, étui à rebords (G. Bontaz). 10 eaux-fortes à pleine page de Michel Ciry. Édition originale des illustrations. EXEMPLAIRE EXCEPTIONNEL n°II pour Robert Weiss, secrétaire de la Société des Bibliophiles de l'Est, relié avec le menu illustré du profil de Blaise Pascal par Michel Ciry, de la suite n°2 des 10 en état définitif sur Japon Impérial et d'une des 20 suites d'état sur Montgolfier, ces 30 suites étant réservées à l'artiste, avant découpage des cuivres ; exemplaire enrichi de DEUX DESSINS ORIGINAUX à la plume, dont un signé de Michel Ciry, esquisses de deux eaux-fortes ; de la LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE d'engagement de Michel Ciry à graver les 10 eaux-fortes du texte de Pascal, datée de Varengeville le 24 avril 1966 ; de 4 lettres autographes signées de l'artiste, des 22 novembre 1969, 10 juillet, 5 août et 14 décembre 1970 : il donne des nouvelles du livre ; il a livré les dessins et les cuivres à Michel Kieffer, maquettiste du livre ; d'habitude, il ne signe pas les dessins originaux des livres qu'il illustre, il veut bien faire une dérogation pour celui-ci (relié dans cet exemplaire). Magnifique et exceptionnel exemplaire de ce beau texte de Pascal superbement illustré dans le style mystique qu'affectionne Michel Ciry, avec des eaux-fortes à pleine page, dans une reliure très élégante de G. Bontaz, fort bien établie, en excellent état.

Estim. 1 000 - 1 500 EUR