Null Keris
Indonésie, Sumatra Sud, province de Palembang, début du 19e siècle. L…
Description

Keris Indonésie, Sumatra Sud, province de Palembang, début du 19e siècle. la lame est probablement plus ancienne. L. 47 cm Cet excellent kéris peut être attribué à la ville et à l'ancien sultanat de Palembang, au sud-est de Sumatra. La lame est droite (lurus) et présente une section de feuille plate et lenticulaire. La surface est gravée au profil, comme c'est généralement le cas dans la région malaise. Le tranchant, gusen, est repoli - une caractéristique typique du fer de Palembang. Selon la terminologie javanaise, la lame peut être classée dans le groupe des dapur tilam upih. Le pamor (motif de forgeage) est contrôlé par des motifs et présente des dispositions en forme de gouttes et de ronds. Ces motifs sont obtenus en ciselant les motifs correspondants et en forgeant à nouveau l'ébauche de la lame à plat. Des motifs similaires sont connus sous le nom de melati sinebar, mais la disposition en forme de triangle et de goutte observée ici doit être considérée comme un cas particulier. Elle avait probablement une signification inhérente qui ne peut plus être vérifiée. Le manche est en ivoire. Elle appartient au type Jawa Demam ("Javane fiévreux") et représente une figure anthropomorphe largement abstraite. Elle est assise en position détendue (lalita sana) sur un socle tumpal, le bras droit plaqué contre le corps et replié, et la main gauche enserrant le genou. La pointe du nez est insérée dans de l'ivoire plus clair et fixée par de fines tiges d'ivoire. Derrière l'oreille, on distingue encore les fleurs d'hibiscus, symbole des ksatya (nobles) de Majapahit. À certains endroits, notamment sous le menton, on peut voir le motif du svastika (symbole solaire hindou) stylisé sous forme de tourbillon. La surface est en grande partie ornée de motifs décoratifs en spirale et ornementaux finement incisés, dont la finesse d'exécution représente la limite du possible. Parfois, le type de base est appelé "Lampung Garuda", ce qui donne l'impression erronée que la poignée représente un oiseau (Garuda, l'aigle de Wishnu dans la mythologie hindoue). Il s'agit cependant toujours d'une figure démoniaque abstraite du panthéon hindou (l'entourage démoniaque de Shiva Bhairava, gana), dont la représentation réaliste initiale a été de plus en plus abstraite et sous différentes formes, probablement sous les directives islamiques, dans le cadre du renforcement des États côtiers javanais à partir du 16e siècle. Le fourreau en bois sarung présente une embouchure en forme de bateau (ladrangan). Il est en bois d'acacia avec des veines sélectionnées (probablement de la racine). Le style du fourreau, avec sa "quille" prononcée, est spécifique à Palembang. Palembang est l'une des villes les plus anciennes et les plus importantes d'Asie du Sud-Est. Du 6e au 11e siècle, Palembang était la capitale du royaume bouddhiste de Srivijaya. Depuis l'époque de Shailendra (9e siècle) au moins, les maisons régnantes du sud de Sumatra et de Java sont étroitement liées. Collecté à partir d'une ancienne collection privée allemande depuis les années 1950 - L'autorisation de vente de l'UE pour ce lot est disponible - Minim. traces de vieillesse, la poignée avec quelques fines fissures d'âge Lit. : Harsrinuksmo, S., Lumintu, W. (1998) : Ensoklopedi Budaya Nasional. Djakarta. - Haryoguritno, H. (2005) : Keris Jawa. Jakarta. - SNKI (Hardi H. et al.2010) : Keris Untuk Dunia (Kris for the World). Jakarta - Hidayat, M. M. (2013) : Keris Indonesia. Estetika dan Magna Filosifi (Aethetics and Philosophical Meaning). Yogjakarta

1546 

Keris Indonésie, Sumatra Sud, province de Palembang, début du 19e siècle. la lame est probablement plus ancienne. L. 47 cm Cet excellent kéris peut être attribué à la ville et à l'ancien sultanat de Palembang, au sud-est de Sumatra. La lame est droite (lurus) et présente une section de feuille plate et lenticulaire. La surface est gravée au profil, comme c'est généralement le cas dans la région malaise. Le tranchant, gusen, est repoli - une caractéristique typique du fer de Palembang. Selon la terminologie javanaise, la lame peut être classée dans le groupe des dapur tilam upih. Le pamor (motif de forgeage) est contrôlé par des motifs et présente des dispositions en forme de gouttes et de ronds. Ces motifs sont obtenus en ciselant les motifs correspondants et en forgeant à nouveau l'ébauche de la lame à plat. Des motifs similaires sont connus sous le nom de melati sinebar, mais la disposition en forme de triangle et de goutte observée ici doit être considérée comme un cas particulier. Elle avait probablement une signification inhérente qui ne peut plus être vérifiée. Le manche est en ivoire. Elle appartient au type Jawa Demam ("Javane fiévreux") et représente une figure anthropomorphe largement abstraite. Elle est assise en position détendue (lalita sana) sur un socle tumpal, le bras droit plaqué contre le corps et replié, et la main gauche enserrant le genou. La pointe du nez est insérée dans de l'ivoire plus clair et fixée par de fines tiges d'ivoire. Derrière l'oreille, on distingue encore les fleurs d'hibiscus, symbole des ksatya (nobles) de Majapahit. À certains endroits, notamment sous le menton, on peut voir le motif du svastika (symbole solaire hindou) stylisé sous forme de tourbillon. La surface est en grande partie ornée de motifs décoratifs en spirale et ornementaux finement incisés, dont la finesse d'exécution représente la limite du possible. Parfois, le type de base est appelé "Lampung Garuda", ce qui donne l'impression erronée que la poignée représente un oiseau (Garuda, l'aigle de Wishnu dans la mythologie hindoue). Il s'agit cependant toujours d'une figure démoniaque abstraite du panthéon hindou (l'entourage démoniaque de Shiva Bhairava, gana), dont la représentation réaliste initiale a été de plus en plus abstraite et sous différentes formes, probablement sous les directives islamiques, dans le cadre du renforcement des États côtiers javanais à partir du 16e siècle. Le fourreau en bois sarung présente une embouchure en forme de bateau (ladrangan). Il est en bois d'acacia avec des veines sélectionnées (probablement de la racine). Le style du fourreau, avec sa "quille" prononcée, est spécifique à Palembang. Palembang est l'une des villes les plus anciennes et les plus importantes d'Asie du Sud-Est. Du 6e au 11e siècle, Palembang était la capitale du royaume bouddhiste de Srivijaya. Depuis l'époque de Shailendra (9e siècle) au moins, les maisons régnantes du sud de Sumatra et de Java sont étroitement liées. Collecté à partir d'une ancienne collection privée allemande depuis les années 1950 - L'autorisation de vente de l'UE pour ce lot est disponible - Minim. traces de vieillesse, la poignée avec quelques fines fissures d'âge Lit. : Harsrinuksmo, S., Lumintu, W. (1998) : Ensoklopedi Budaya Nasional. Djakarta. - Haryoguritno, H. (2005) : Keris Jawa. Jakarta. - SNKI (Hardi H. et al.2010) : Keris Untuk Dunia (Kris for the World). Jakarta - Hidayat, M. M. (2013) : Keris Indonesia. Estetika dan Magna Filosifi (Aethetics and Philosophical Meaning). Yogjakarta

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats