DROUOT
jeudi 20 juin à : 13:30 (CEST)

Tableaux anciens, mobilier et objets d'art

Audap & Associés - +33183750500 - Email CVV

Salle 14 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot 75009 Paris, France
Exposition des lots
mercredi 19 juin - 11:00/18:00, Salle 14 - Hôtel Drouot
jeudi 20 juin - 11:00/12:00, Salle 14 - Hôtel Drouot
Information Conditions de vente
Live
S'inscrire à la vente
284 résultats

Lot 1 - [ENLUMINURE]. Fragment d'un livre de chœur (Graduel ou Antiphonaire ?) Initiale Q historiée Adoration des bergers France, Paris, vers 1530-1540 Enlumineur anonyme influencé par le Groupe Etienne Colaud (?) (actif à Paris de 1512 à circa 1540) Dimensions : 152 x 170 mm Enluminure contrecollée sur un support cartonné, filets tracés à l'encre en encadrement et mention : « Peinture sur vélin » (taille du support cartonné : 186 x 202 mm) Cette belle initiale historiée est à rattacher à la production des années 1520-1540. L'initiale historiée est inscrite dans une lettre tracée en bleu avec rehauts blancs, sur fond à l'or liquide et au décor de feuilles de vigne et de motifs floraux. Ce type de motifs se retrouve dans un Evangéliaire conservé à Paris, Bibliothèque Sainte-Geneviève, MS 106 et rattaché au groupe Colaud et peut-être à un artiste connu dans les archives sous le nom Jean Leclerc (?), collaborateur d'Etienne Colaud (voir M.-B. Cousseau, Enlumineur anonyme (Jean Leclerc ?), in Enluminures du Louvre (2011), cat. 127). Par certains côtés, la présente enluminure rappelle l'œuvre d'un artiste identifié comme Martial Vaillant, gendre d'Etienne Colaud, documenté à Paris depuis 1523 (il est l'un des gouverneurs de la confrérie des enlumineurs Saint-Jean l'Evangéliste), peintre d'un livre d'heures du dauphin François (Paris, BnF, NAL 104, Heures peintes en deux campagnes, l'une dans les années 1530 et l'autre plus tardive dans les années 1550 pour les encadrements ; voir M.-B. Cousseau, Etienne Colaud et l'enluminure parisienne sous le règne de François Ier (2016), pp. 87-91). De plus amples recherches sont nécessaires pour mieux cerner l'enlumineur de cette initiale, qui présente aussi des influences de l'artiste majeur de ces décennies, à savoir Noël Bellemare dont les compositions ont influencé les artistes du « groupe Colaud ». Expert : Ariane ADELINE

Estim. 1 000 - 1 500 EUR

Lot 2 - [ENLUMINURE]. Fragment d'un livre de chœur (Graduel ou Antiphonaire ?) Initiale D historiée Ponce Pilate se lavant les mains après le jugement de Jésus Jésus mené par des soldats après sa condamnation par Ponce Pilate France, Paris, vers 1530-1540 Attribuable au Maître de François de Rohan (actif à Paris de 1525 à 1546) Dimensions : 140 x 140 mm Enluminure contrecollée sur un support cartonné, filets tracés à l'encre en encadrement et mention : « Peinture sur vélin » (taille du support cartonné : 173 x 174 mm) Cette initiale historiée est attribuable à un artiste anonyme nommé « Maître de François de Rohan », nommé d'après la Fleur de Vertus commandité par François II de Rohan (Paris, BnF, MS Fr. 1877). Le peintre utilise une palette des plus colorées et témoigne d'une esthétique du milieu du second quart du XVIe siècle. Il travaille pour plusieurs mécènes importants, dont Marguerite de Navarre (citons le manuscrit La Coche (Chantilly, Musée Condé, MS 522)), Anne de Montmorency, Nicolas Perrenot de Granvelle, et surtout le roi François Ier pour qui il peint un livre d'heures entre 1539-1542 (New York, Metropolitan Museum of Art). Sur le Maître de Rohan, voir : M. D. Orth, "The Master of François de Rohan: A Familiar French Renaissance Miniaturist with a New Name," in M. Brown et S. McKendrick, eds., Illuminating the Book: Makers and Interpreters. Essays in Honour of Janet Backhouse, London, 1998, pp. 69-91. - M. D. Orth, Renaissance Manuscripts: The Sixteenth Century, Turnhout, 2015. Expert : Ariane ADELINE

Estim. 1 200 - 1 800 EUR

Lot 50 - Remarquable ensemble de boiseries ottomanes de Damas comprenant des panneaux épigraphiés de la Hamziyya de al-Busiri, datés 1760-61 Rare ensemble de plusieurs éléments de panneaux de revêtement intérieur en bois sculpté, stuqué de gesso en léger relief, peint en polychromie, doré et vernis selon la technique 'ajami. Les panneaux sont richement ornés de bouquets floraux, vases, vues d'architectures, cartouches polylobés, volutes, arabesques, palmettes et motifs abstraits, sur fond coloré. L'ensemble comprend 11 éléments architecturaux, dont la partie supérieure d'un mihrab à muqarnas, et 22 panneaux calligraphiés en écriture nasta'liq contenant les quinze premiers couplets du poème al-Qasida al-Hamziyya de al-Busiri, le dernier panneau daté 1174H/1760-61. L'ensemble de boiseries est vendu en l'état ; accidents, usures, éclats de peinture, manques de peinture et de bois. Certains éléments avec des ferrures et charnières. Il manque quelques mots et quelques versets dans l'inscription. Empire ottoman, Syrie, Damas, daté 1760-61 Provenance : - Collection du Colonel Antoine-Pierre Manhès (1878-1943), puis par successions. Détail des éléments de boiseries : 1-3. Trois portes à double vantaux, chaque vantail étant composé de trois panneaux enserrés dans leurs montants, sommés d'un fronton arrondi à décor d'arabesques de palmettes en relief. Dans leurs encadrements de lambris verticaux ornés d'arabesques dans des cartouches polylobés à fond vert foncé, et de nœuds ottomans sur fond rouge grenat, entourant un linteau cintré à décor d'enroulements de tiges florales sur fond jaune. Les vantaux de la première porte sont ornés de motifs étoilés en relief sur des montants non peints, ceux de la deuxième ornés de petits monuments ottomans et de bouquets floraux jaillissant d'un vase, et ceux de la troisième décorés de mandorles garnies de fleurs. Avec charnières et anneaux. Dim : 210 x 112 cm env. ; Dim. vantail : 125,5 x 29,5 cm ; Dim. ouverture : 126 x 60 cm 4-5. Deux encadrements de boiseries du même décor que les trois portes précédentes, l'un était à l'origine un encadrement de porte dont il manque les vantaux et les ferrures, l'autre servait de devant de niche dont il manque les étagères. Dim. : 209 x 111 cm et 209 x 112 cm 6. Encadrement de niche à fronton arrondi, avec son caisson de niche muni de deux étagères, dont le fond est peint de semis de fleurettes dans des mandorles. Dim. niche à caisson : 163 x 81 cm 7. Encadrement de niche à fronton arrondi, comprenant seulement la façade et la partie antérieure des deux étagères, surmonté d'un linteau cintré, le tout monté sur un panneau moderne. Dim. de la niche : 154 x 72,5 cm ; linteau : 26,5 x 81 cm 8-9. Deux grands panneaux verticaux composés de plusieurs planches de bois, à décor de bouquets floraux dans des vases posés sur des tables, inscrits dans des cartouches polylobés, et de rinceaux floraux. Chaque panneau est enserré dans des montants modernes. Dim. : 276 x 66 cm et 276 x 55 cm 10. Longue poutre à décor de motifs géométriques en relief composés d'une imbrication de losanges en pointe de diamant peints de motifs étoilés et de carrés, bordée sur un côté d'une frise festonnée. Long. : 288,5 cm ; Larg. : 23 cm 11. Partie supérieure d'un mihrab à muqarnas formé d'une niche trilobée ceinturée d'un rebord torsadé, inscrite dans une structure rectangulaire peinte de rangées de fleurons. L'intérieur est composé d'éléments de muqarnas et de fines stalactites. Le revers permet de voir la structure empilée constituant les muqarnas. Dim. : 101 x 75 cm ; Prof. : 30 cm ; Dim. hors-tout : 138,5 x 86 cm ; Prof. : 37,5 cm 12. Ensemble de 22 panneaux rectangulaires horizontaux, contenant vingt-trois cartouches épigraphiés sur un ensemble supposé à l'origine de vingt-six cartouches. L'un des panneaux est presque carré et un autre de double longueur. Tous les panneaux sont ornés de cartouche polylobé portant une inscription en relief calligraphiée en écriture nasta'liq. Plusieurs panneaux sont en mauvais état et l'inscription est partiellement effacée. Le premier panneau est fragmentaire, le troisième panneau contient les cartouches 3 et 4, les panneaux 10, 17 et 20 sont manquants. Le texte contient le début du poème al-Qasida al-Hamziyya de al-Busiri et se termine intentionnellement à la fin du quinzième couplet car le dernier panneau, correspondant au vingt-sixième cartouche, contient la date 1174 H /1760-61. La majeure partie du poème est présente, mais il manque quelques mots au début de l'inscription, et quelques versets au milieu du texte. Le collectionneur Le colonel Antoine Pierre Manhès (1878-1943), officier d'artillerie, fut envoyé en Syrie au début du Mandat français en 1920 où il devient membre de l'état-major à Damas. Il fut l'ancien aide de camp du Général Georges Catroux à Damas, le gouverneur de l

Estim. 15 000 - 25 000 EUR