DROUOT
jeudi 25 avr. à : 14:00 (CEST)

Livres & manuscrits

Gros & Delettrez - 01.47.70.83.04 - Email CVV

22, rue Drouot 75009 Paris, France
Information Conditions de vente
Live
S'inscrire à la vente
201 résultats

Lot 1 - CORRESPONDANCE. LABAT François de, Chevalier de Vivens (1687-1780 ) Très dense et importante correspondance adressée à Suzanne Marie de Vivens, marquise de Jaucourt (1702-1772) (belle-sœur d’Isabelle de Jaucourt, la sœur du chevalier de Jaucourt) ainsi qu’à un certain Monsieur de Lamire, ami de François de Labat, Seigneur de Vivens .Rédigée entre 1745 & 1772. Environ 750 pp formats divers. - Importante correspondance d’une vingtaine de lettres autographe adressés à Madame la Marquise de Jaucourt ; env. 90 pp in-4. Barry, Vivens et Clairac, d’autres (s.l.n.d). Entre le 17 octobre 1745 et octobre 1769. Marques Postale, traces de cire ainsi que quelques déchirures. Correspondance quotidienne entre les deux protagonistes ; Le mélange de la peine et du plaisir est un assaisonnement. Nôtre mignardise voudrait les séparer, je crois que nous en serions plus mal ( ) . Quand je relis vos lettres, je ressens le sacrifice que je vous fais de ne pas vous engager à m’écrire plus souvent, mais je suis comme un avare qui trouve son temps trop précieux pour en jouir ( ) . Ah, Madame, qu’il m’est doux de vous retrouver, et de vous retrouver toujours la même ! Je l’ai dit il y a longtemps, car j’ai commencé de bonne heure à l’éprouver ( ) ; Je me hâte, Madame, de vous dire que mes enfants n’ont aucun mal ; l’ainé a reçu quatorze coups de feu dans ses habits, son épée emportée, le capitaine des grenadiers a été blessé à côté de lui mais légèrement ( ) ; Nous vous sommes tous infiniment obliger, Madame, de la part que vous voulez bien prendre au mariage de ma nièce ( ) . - Importante correspondance d’une vingtaine de lettres autographes adressés à Madame la Marquise de Jaucourt ; env. 100 pp in-4. (S.l.), Entre le samedi 4 juin 1766 et le samedi 31 mai 1766. Marque Postale, traces de cire ainsi que quelques déchirures. Correspondance quotidienne entre les deux protagonistes ; Il est donc convenu entre nous, Madame, que nous nous plaindrions l’un à l’autre, & cela pour nous soulager, dès que nous souffririons ou que nous venions souffrir, sans pouvoir y porter d’autre remède : que pardonner qu’à moins d’un pareil soulagement, la ( ) que nous avons faite de vivre cent ans ne pourrait s’exécuter, ou nous deviendrions trop sensibles, parce que nous trop peu soulagés par l’acquisition d’une certaine gloire qu’on attache à la fermeté, n’étant pas glorieux naturellement ( ) ; Mon rhume va si bien que je comptais faire une belle promenade aujourd’hui, mais voilà une épaisse brume ; il est vrai qu’elle pourrait nous procurer un beau jour, suivant mes observations, que je voudrais avoir ( ) ; Tout ce que vous observez, Madame, par ce voyage de Chaumel à Paris, n’est que trop fondé, m.marrain & moi ne l’approuvions point comme vous pouvez croire mais nous ne fumes pas à temps de l’empêcher ( ) . On joint un billet autographe signé par Madame et Monsieur le Marquis de Jaucourt. Chantôme, 28 juillet 1769, 1p. In-12 ; Nous Marquis et Marquise de Jaucourt reconnaissons avoir reçu ( ) Lequel mandat servira avec cecy d’une seule et même quittance pour la ditte somme fait a Chantome ce vingt-huit juillet mille sept cent soixante-neuf . On joint une lettre autographe signée de Romas - Importante correspondance comprenant une cinquantaine de lettres autographes adressés à Monsieur de Lamire ; env. 150 pp in-4. Barry et Vivens, d’autres (S.l), Entre le 10 mai 1754 et le dimanche 11 mars 1756. Marque postale, cire et quelques déchirures. Correspondance quotidienne entre les deux protagonistes ; J’avais bien prévu, Madame que le Vicomte prendrait mes compliments pour une raillerie ; mais il a grand tort de se fâcher. Sa modestie s’est gendarmée mal à propos : je puis vous assurer qu’il me répond en bon anglois & en meilleur Italien & qu’il n’a peut-être jamais si bien écrit en françois ( ) ; Enfin te voilà à Paris, mon cher Lamire, j’en suis bien aise ; je le serais davantage si tu logeois chez M. le president parce que tu aurois plus à ( ) de nos connaissances ou de nos affaires ( ) ; J’étais en peine de toi, mon cher Lamire, mais je vois avec plaisir par la lettre du 10, que ton rhume ne t’empêche point de sortir malgré le froid & la neige ( ) . - Importante correspondance comprenant une cinquantaine de lettres autographes adressés à Monsieur de Lamire ; env. 150 pp in-4. Barry, Bordeaux et d’autres (S.l), Entre decembre 1757 et le mardi 10 août 1760. Marques postale, cire et quelques déchirures. Correspondance quotidienne entre les deux protagonistes ; Il est certain que si madame de J ne te disait pas de me mander les nouvelles je n’en aurais aucune ; ( ) ; Ton frère le Che. Mon cher Lamire, te fait un détail qui n’est que trop vrai, de l’estat de cette province, je souhaite que l’espérance qu’il a d’avoir bientôt un filleul

Estim. 400 - 500 EUR

Lot 4 - [VIN, COMMERCE]. LABAT, François de, Chevalier de Vivens (1687-1780) Important et premier mémoire sur le commerce du vin. 7pp in-8, (s.l.n.d) ; La culture de terres, le commerce qui la soutient, la navigation qui donne la vie e le mouvement atout, excitent aujourd’huy l’attention générale jamais l’émulation n’a été si vive et n’a produit autant d’écrits sur cette matière. Cependant on n’a encore rien publié sur le commerce du vin. C’est pourtant le commerce de la France, c’est le meilleur qu’elle puisse faire, et celuy dont la perte est la place prochaine. Daignera ton me permettre quelques réflexions sur un sujet si intéressant et si peu connu [ ] . Mémoire autographe sur le commerce des vins. 3 pp in-8, (s.l.n.d) ; Le vin est une denrée de première nécessité pour les pays qui n’ont d’autre ressource que ce dernier pour subsister et payer leurs charges [ ] . Suite des mémoires autographe sur la descente des vins, où l’on rapporte en abrégé l’origine et le progrès des abus. 4pp in-8, (s.l.n.d). Ratures et annotations autographes ; Pour prendre les choses dès leur origine, nous observerons d’abord que les vins de la Guyenne se vendoient dans la ville de Bordeaux en gros et en détail, suivant le droit commun. Les habitants de Bordeaux se contentoient d’un droit sur les vins qui se changeaient dans leur port ou qui se débitoient dans leur ville, ce qui paraissoit juste, d’autant que ce droit était modique [ ] . Extrait précis des mémoires pour la descente des vins ; mémoire pour les habitants du grand pays de Guyenne. (s.l.n.d) 11 pp in-8. Mémoire divisé en trois parties distinctes (Abus et inconvénients des privilèges, Abus touchant la jauge, histoire du privilège de la ville de Bordeaux) ; L’affaire de la descente des vins ne doit pas être regardée comme un procès entre la haute et la basse Guyenne. C’est une affaire qui dépend de la police générale trop éclairée aujourd’hui et trop négligente, pour perdre à discuter les vains titres des abus, un temps mieux employé à les abolir [ ] . Le commerce principal du haut-pays consiste en vin d’un prix médiocre mais par cela même et parce qu'ils résistent à la mer, très propres pour les cargaisons & les armements considérables. On les envoye aux iles françaises de l’Amérique, en Hollande, en Flandre, dans le nord & dans les provinces septentrionales du royaume [ ] . Les pays privilégiés pour la descente se sont aussi attribué le privilège exclusif d’avoir de grandes barriques, en un mot tous les frais de la cargaison étant les mêmes, que la jauge ou mesure soit grande soit petite il suit que les vins de haut dont les barriques sont plus petites d’un cinquième payent un cinquième de plus de ces droits & frais communs aux uns et aux autres [ ] . La ville de Bordeaux s’est trouvée dans des circonstances très favorables pour obtenir des grâces & pour usurper des droits. Peu soumise aux français & aux anglais qi l’ont possédé tour à tour, les uns & les autres ont voulu s’attirer son affection par des bienfaits & des privilèges. Philippe le Bel fut le Ier qui lui en accorda, après avoir réuni la Guyenne à la cause d’un défaut d’hommage mais dans la charte qu’il donna aux habitants de Bordeau comme sous le nom des Philippines, il n’est nullement question de vin [ ] . Ensemble de cinq documents autographes concernant le droit des vins, la descente des vins, la façon du vin ainsi qu’un mémoire sur des vignes gelées dans le vignoble de Beaupuy en 1766. 26 pp, formats divers, (s.l.n.d). On y joint une lettre autographe adressée au Chevalier de Vivens. 4 pp in-8. Stockholm, 7 août 1764 ; Il est certain Monsieur le chevalier, qu’il est très acceptable de n’être plus qu’à sept ou huit cents lieues l’un de l’autre on peut causer quasi à sa fenêtre, me voilà devenu votre voisin et vous allez voir que je suis même un meilleur voisin que des gens qui demeurent à votre porte [ ] .

Estim. 500 - 600 EUR

Lot 5 - [L'ANGLETERRE ET SES COLONIES]. LABAT, François de, Chevalier de Vivens (1687-1780) Important mémoire autographe sur la politique des Anglois sur les moyens d’empêcher leur trop grande influence en Amérique. (s.l.n.d) 15pp in-4. Nombreuses ratures, annotations et corrections autographes ; l’Angleterre peuple ses colonies sans se dépeupler. Elle y transporte les mal faiseurs qu’elle serait également obligé de retrancher de la société. Elle y attire les protestants qu’on persécute en Allemagne ( ) ; Mémoire autographe sur les faits et les dits des notables de l’histoire Anglaise. (s.l.n.d[Clairac]) 39 pp in-8,. Nombreuses ratures, annotations et corrections autographes ; Charles XII obligea l’Empereur, en passant par la Silésie, de restituer cent-vingt-cinq églises aux protestants de ce Duché. Le pape en murmura, & n’épargnera pas des censures. Joseph lui répondit, que si le roi de Suède lui eût proposé de se faire luthérien lui-même, il ne savoit pas trop ce qui en seroit arrivé ( ) . Noblesse, un auteur Anglois fait de judicieuses réflexions sur la noblesse Française. (s.l.n.d) 1p in-8. Ratures, annotations et corrections autographes ; Le cardinal de Richelieu dit dans son testament politique que l’estat de droit d’attendre le service de la noblesse, en considération des privilèges dont elle jouit au-dessus du peuple. On peut dire à la lettre ajoute l’auteur Anglois, que la noblesse Française sacrifie sa vie à son bien et à son service ( ). Ensemble de fragments et pensées diverses dont certaines sont rédigés en langue anglaise. Env 20pp, formats divers, (s.l.n.d[Clairac]. Nombreuses ratures, annotations et corrections autographe. - Ensemble de mémoires & réflexions concernant le commerce en Angleterre & dans les colonies. Env 50 pp in-8, (slnd[Clairac]). Nombreuses annotations, ratures et corrections autographes. Sur les addictions, les faits singuliers par le commerce, calculs de dette nationale, projet de requête sur la taxe des gens, sur le commerce entre la France et l’Angleterre, sur l’impôt, l’intérêt de l’argent, privilèges des villes, fonds publics & dettes nationales, des fonds publics.

Estim. 400 - 500 EUR

Lot 7 - [CRITIQUE LITTERAIRE, HISTOIRE & POLITIQUE]. LABAT, François de, Chevalier de Vivens (1687-1780) Notes, remarques et mémoire sur l'Histoire. Env. 70 pp formats divers, (s.l.n.d[Bordeaux]). Remarques & critiques historiques diverses, sur les mœurs et les coutumes, sur la généalogie d’Aubigné, sur l’assemblée de notables, sur la pucelle d’Orléans, sur Charles Ier, sur les origines des peuples, sur la Bretagne, sur le traité du Portugal, sur les peuples du nord, sur les Turcs et les Grecs, sur St Domingue et sur les Celtes. Notes, remarques et mémoire sur l'Histoire. Env. 50 pp formats divers, (s.l.n.d[Bordeaux]). Remarques sur la population, les grandes villes et les manufactures, sur l’économie animale, sur les milices, sur les diverses coutumes des peuples, sur l’éducation (du collège de Guyenne en particulier) ainsi que sur la génération. Observation morales & politiques sur la mauvaise année 1748. 15 pp in-8 (s.l.n.d[Bordeaux]). Si dans les mauvaises années qui ont précédé celle-cy, quelqu’un s’était donné la peine de [ ] par écrit de bonnes observations, nous en aurions profité, & le peuple aurait moins souffert. C’est ce qui m’a déterminé à écrire ces remarques, afin avec ceux qui viendront après moi puissent en tirer quelques avantages [ ] . Extraits, copies et remarques littéraires et historiques. Env. 50 pp formats divers, (s.l.n.d[Bordeaux]). Discours sur la poésie pastorale et sa théorie, édits envoyés au parlement le 17 août, principalement des extraits et copies de lettres ainsi que des remarques littéraires sur divers ouvrages. Critique d’après l’ouvrage voyage du tour du monde, traduit de l’Italien de Gemelli Careri. 13 pp aux formats divers, (s.l.n.d. [Bordeaux]). Critique sur tomes III, IV, V et VI. Diogène Laërce, traduction française d’après Giles Boileau. 9pp divers formats (s.l.n.d. [Bordeaux]) ; copie de la traduction avec annotations et critiques autographes de l’auteur. Pratiques singulières, l’usage était constant dès le 13ème siècle de refaire la sépulture à ceux qui ne pouvaient satisfaire. Fort ensemble de pensées, réflexions et fragments divers. Env. 70 pp, formats divers, (s.l.n.d. [Bordeaux]). Sur la bonne union en société, sur les causes physiques de la décadence de l’esprit et du génie, sur l’émulation, sur l’envie la paresse et l’orgueil, sur la guerre, l’éducation, sur le point d’honneur et la tolérance, sur les systèmes, sur la morale, sur la vanité, les femmes et l’orgueil, sur la providence, la mémoire, sur les Scythes, histoires singulières, sur l'éloquence [ ].

Estim. 300 - 400 EUR

Lot 10 - [RELEVES METEOROLOGIQUES]. LABAT, François de, Chevalier de Vivens (1687-1780) Importants relevés météorologiques. 7pp in-8, mai, juin, juillet et septembre 1731, août 1732, 1733, mars et Août 1734, mai et juin 1735 ainsi que les mois d’aout septembre, octobre, novembre et 1738. Nombreuses annotations, ratures et corrections autographe ; Le 5 mai 1731 à neuf heures du soir ma femme est accouchée d’un garçon. Mon père en est le parrain, on l’a baptisé André, comme le premier. Le 24 juin il y eut sur le soir un orage épouvantable, il tomba une grosse pluie accompagnée d’un vent très fort et mêlée de beaucoup de grêle [ ] ; Le 23 mars 1732, il a gelé assez fortement, il y avait de la glace l’après-midi du même jour, il y tomba une neige extraordinaire pendant l’espace de deux ou trois heures, on n’avait point vu autant de neige depuis 1709. On croit que la gelée n’aura point gâté les fleurs des arbres [ ] ; Le 14 janvier 1733 est mort mon père André de Labat [ ] ; L’année 1733 n’a pas été abondante ni en vin ni en blé. A la fin de l’hyver il y a eû un rhûme épidémique qu’on a nommé Folette à Paris, où il avait fait beaucoup de ravage. Ce qu’il y a de singulier dans ce rhûme c’est son universalité [ ] ; Mars 1734, Il a fait beau jusqu’à la fin de fev. On peut dire qu’il n’y a eû de tout l’hyver de la boue qu’au mois de mars. Nous n’avons eû que cinq ou six jours de gelées [ ] ; 1735, le commencement de l’hyver a été comme la fin de l’automne et même plus orageuse, le 19 janvier il y a eu une tempête horrible qui s’eut fait ressentir sur les toutes les côtes de France de Hollande ou d’Angleterre [ ] ; 1738, on remarque qu’il n’y a point eû de maladies pendant tout cet été. Les rhûmes semblent vouloir reprendre, il y a toujours un brouillard, une légère vapeur répandue dans l’air [ ] . Importants relevés météorologiques. 19 pp in-8 ; Octobre 1742, Juin 1743, Janvier et février 1744, mars, juin et juillet 1745, juillet 1746 ; mars, mai, juin, juillet août, septembre, octobre, novembre et décembre 1747 ; Janvier, mars, avril, juin, juillet, août, octobre, novembre, décembre 1748 ; Février et avril 1749. Annotations ratures et corrections autographes ; Le 8 octobre 1742, au dernier quartier de la lune, marrée à Saint Malon plus haute de 3 pieds. Il y avait eû à peu près dans le même sens une violente tempête sur les corps de Naples. Selon mon journal, très beau, le bar. baissa un peu & remonta [ ] .

Estim. 500 - 600 EUR

Lot 11 - [RELEVES METEOROLOGIQUES]. LABAT, François de, Chevalier de Vivens (1687-1780) Importants relevés météorologiques. 30 pp in-8 ; Ratures, corrections et annotations autographes. Ensemble de feuillets concernant divers états ; Chaud : de 1736 à 1749 ; Pluie : de 1746 à 1751 ; Orages, tempêtes et grêles : de 1731 à 1749 ; Phénomènes : de 1737 à 1748 ; Observations singulières : de 1746 à 1749 ; Débordements : de 1618 à 1750 ; Récoltes : 1731 à 1748 ; Sècheresse : de 1730 à 1748 ; Maladies : de 1733 à 1749 ; Froid : de 1730 à 1749 ; La nuit du 7 au 8 de mars, vers les 10h du s. tremblement de terre dans ce pais-ci, depuis Bordeaux jusqu’au-dessus d’Auvillar & dans le Béarn [ ] . Unité des observations météorologiques. 2pp in-8 ; (s.l), 1752. Annotations et corrections autographes Il serait très important pour les travaux de la campagne, pour les voyag es d’avoir des signes certains cas où l’on pût prévoir quelques-uns d’avance, les changements de l’air, les orages, les tempêtes, les pluyes. C’est par rapport à tant d’objets indifférents que les anciens avaient eû soin de cueillir [ ] . Note sur le rapport des Hausses du Th. avec les orages, le brouillard & les maladies. 2 pp in-8 (s.l[Bordeaux]), Août et septembre 1748. Pendant le mois d’août et de septembre de l’année 1748, il y a eû presque tous les jours des hausses, & la plupart inconsidérables. Ces deux mois ont été dans ce pays-cy, il y a eu très peu de pluyes, & d’orages. Il n’eut tombé qu’environ 4 lignes de pluye [ ] . Observation météorologiques diverses. 36 pp in-8 (s.l [Bordeaux]) Annotations et corrections autographes. De 1748 à 1753 ; Nous avons vû a la fin de décembre 1747 le sol & toutes les planètes aux signes méridiens se trouve au 7 janv. 1748. Sat ou Scorpion, Jup. ou Capric. Mars ou Poiss [ ] . Ensemble de lettres autographes signé par le chevalier de vivens & adressé au physicien de l’essai sur les principes de la physique afin de pouvoir.

Estim. 500 - 600 EUR

Lot 12 - [SCIENCES PHYSIQUES et METEOROLOGIE]. LABAT, François de, Chevalier de Vivens (1687-1780) Hausses & baisses correspondantes au baromètre, reflux d’air. 11 pp divers formats (s.l[Bordeaux]), 1745,1747,1748,1750 et 1751. Annotations et corrections autographes. Feu central, variations et études réalisées d’après baromètre ; Il est certain que l’air doit se condenser de lui-même, c’est à dire par son propre poids, dès qu’aucun mouvement n’agit en aucun sens pour [ ] d’un côté & d’autre [ ] ; L’observation la plus remarquable que j’aye fait jusqu’à présent est celle que je vais rapporter. Le 15 décembre 1748, le baromètre fut à tours au plus haut degré, à 28 pouces 5 lignes, où il se soutint pendant deux jours, le vent de 50 régnant, le ciel couvert, l’air chargé de brouillard & pluvieux [ ]. Intéressant manuscrit sur les effets de la vapeur. 6pp in-8 (s.l. [Bordeaux]), 1746. Annotations et corrections autographes. Les vapeurs ne sont pas toujours malignes par elles-mêmes, ce n’est que dans certains points de réunion. Telles sont les vapeurs du souffre, qu’on peut quelquefois respirer sans danger car on a remarqué, par exemple que les gens qui travaillent dans les mines de souffre [ ] de maladies de poitrine [ ]. Observations diverses sur les terres, le vent l’atmosphère. 12 pp in-8, (s.l. [Bordeaux]), Année 1769, ratures et corrections autographes ; Je rapporte ici quelques observations sur ces terres sujettes à la durée : il faut joindre ces observations à celles que j’ai faites cette année [ ] . Ensemble d’études météorologiques sur les vents, les marées et les courants, ainsi que sur les tremblements de terre. 39 pp formats divers (s.l. [Bordeaux]), 1749 et 1753 ; Le courant du S est ordinaire aux équinoxes ; il dure longtemps quelquefois avant et après. Il est ordinaire de pouvoir aux pleines & nouvelles lunes. Le courant du nord se fait sentir aux solstices & aux quadratures : c’est le cours ordinaire & ce rapport est analogue avec le cours ordinaire, & ce rapport est analogue avec le cours général des océans [ ] .

Estim. 500 - 600 EUR

Lot 14 - [ASTRONOMIE]. LABAT, François de, Chevalier de Vivens (1687-1780) Important relevé sur les figures de la terre. 22pp in-8 (s.l.n.d. [Bordeaux]) ; Feuillets concernant diverses études sur les variations de distances entre les étoiles, sur l’éruption des volcans et tremblements de terre, sur le mouvement des astres, les étoiles et la voye lactée, sur l’attraction et les sels, sur l’attraction (Apogée de la lune). Cette supposition, que c’est le déluge universel qui a transporté les coquilles de la mer dans tous les climats de la terre est devenüe l’opinion, ou plus tôt la superstition du commun des naturalistes. Woodward, Scheuchzer et quelques autres appelant ces coquilles nitrifiées les restes du déluge [ ] . Importantes observations sur la lumière, la cause de la gravité et l’influence des astres. 28 pp divers formats, (s.l.n.d. [Bordeaux]). Il est singulier qu’on ait voulu soûtenir que le tonnerre se formoit dans la terre, & que les tremblements de terre se formoient dans l’air. Un académicien de Palerme a avancé depuis peu et défend cette dernière opinion : elle a pour principe que, dans ce qu’on appelle tremblement de terre, ce n’est point la même qui est ébranlée, mais seulement les édifices fondés sur elle [ ] . Mémoire sur l’électricité d’après les difficultés de M. Du Faÿ. 51 pp formats divers, (s.l.n.d. [Bordeaux]). Ensemble d’études sur l’électricité, les mouvements, la lumière, la couleur ainsi que les sons. Remarques, rapports et annotations.

Estim. 400 - 500 EUR

Lot 34 - COMPOSITEURS. 4 documents. DUKAS Paul (1865-1935) L.A.S. (s.l.) à un Cher Monsieur , le 2 mars 1908. 1 p in-12 sur papier de deuil. Je ne prépare aucun envoi de musique de chambre et n'aurai rien à présenter au Salon d’Automne. Je ne puis donc répondre à votre offre [...] ; INDY Vincent d’ (1851-1931) 2 L.A.S. à Mon cher Viardot ainsi qu’à Mon cher Audisio , Boffres (Ardèche), le 29 décembre 1907.[(s.l.)Paris], le vendredi 9 mars 1906. 3 pp in-12 sur papier de deuil. Je réponds à votre demande et vous trouverez le libellé du programme sur la feuille ci-contre . Encore tous mes regrets de n’avoir pu faire partie du jury, mais vraiment je suis trop occupé pour pouvoir accepter des fonctions qui m’obligent à déranger plusieurs fois les heures régulières de mon cours[...] Je passerai à Dijon mardi prochain 1er octobre par le train qui arrive à ¼, il y a environ 20 minutes d’arrêt, pendant lesquelles nous pourrions causer, si vous avez quelque chose en particulier à me dire[...] ; ONSLOW George (1784-1853) L.A.S. adressée à Monsieur Alphonse , Clermont le 29 avril 1829. 4 pp in-8. A propos de l’aboutissement d’une de ces œuvres. A peine arrivé dans mon endroit, mon cher monsieur, j’ai songé à mettre la main à la pâte et à reconfectionner mon premier œuvre. J’ai terminé le n°1 et m’empresse de de vous l’envoyer avec 4 notes de quintettes arrangées à quatre mains. Vous verrez qu’il n’existe plus pour 2 altos et c’est la même manière que j’ai le projet de refaire le n°3. le n°2 sera revu et considérablement changé et augmenté d’un final que je vous ferai passer [...] Je crois avoir fait disparaître du premier les tâches qui s’y trouvaient et qu’il pourra soutenir la comparaison avec ses frères. Comme cet œuvre (je parle des 3 quintettes réunis) sera entièrement différent de ce qu’il était, je tiens beaucoup à ce que l’ancien ne se vende plus et que vous passiez de suite une nouvelle édition de celui-ci [...] . Provenance : Coll. Evesque.

Estim. 300 - 400 EUR

Lot 37 - Famille d’ORLEANS [ORLEANS] BOURBON-SICILES Marie-Amélie de (1782-1866). Epouse de Louis-Philippe, reine des Français. L.A.S. Paris, 3 avril 1835. 1 p. ½ in-4 sur papier de deuil. Timbre sec à son chiffre couronné. Elle évoque des négociations avec le Prince de Metternich en faveur du comte de Confalonieri, emprisonné au Spielberg ; [ORLEANS] MONTPENSIER Antoine Marie Philippe Louis d’Orléans, duc de (1824-1890). Fils de Louis-Philippe 1er. Ensemble de 6 L.A.S. Neuilly, Metz, Claremont, Madrid, San Telmo, Sanlucar de Barrameda, du 21 octobre 1843 au 20 mai 1884, dont une lettre de jeunesse 23 mai (s.d.). 18 p. Formats in-12 à in-Folio. 3 lettres portant ses armes, une lettre portant un en-tête gravé représentant un palais. Cet ensemble débute par une lettre de jeunesse adressée à son père quand celui-ci se trouve à Londres. Puis les lettres sont rédigées de France, Angleterre, Espagne. Il évoque de nombreux sujets : familiaux, politiques. ; [ORLEANS] MONTPENSIER Marie-Louise-Fernande de BOURBON (1832-1897) Duchesse de. 3 L.A.S. Randau, Bologne, du 1er septembre 1871 au 27 février 1885. 8 p. in-8 En-tête à son chiffre couronné. Correspondance amicale; ORLEANS François d’ (1818-1900) Prince de Joinville. L.A.S. Paris, (s.d. «19 11h du soir). 1 p. in-8. Il indique que «Nemours est arrivé à Neuilly » et propose un déjeuner avec «Chartres » [François d’Orléans, duc de Chartres] ; ORLEANS Eugénie-Adelaïde-Louise, Princesse d’ (1777-1847) Dite Madame Adélaïde L.A.S. Laeken, 1er juillet 1840. 7 p. ½ reliées par une corde. Longue lettre dans laquelle elle évoque sa famille, ses peurs, la politique «l’Angleterre sur l’affaire d’Orient [...] » etc. ; ORLEANS Marie-Christine (1813-1839) Princesse de Wurtemberg. 2 L.A.S. Saint-Cloud, 11 octobre 1834 et (s.l.n.d). 3 p. ½. in-8 et in-12. Correspondance amicale. On y joint BOCHART, Eug. - Les cendres de la reine des Belges. (Bruxelles, Detrie-Tomson), [1850], in-12, en f., sous couv. de deuil : papier glacé noir impr. en argent. Pages intitulées Mort de la Reine des Belges. 12 p. in-4. (feuilles volantes).

Estim. 300 - 400 EUR

Lot 40 - [Manuscrit]. [CORAN]. Première moitié d’un coran Harari. Signé Husayn Jibril bin Ula[..] Thaqari, Emirat de Harar, daté 5shawal1200 H/ [1 août 1786]. Manuscrit arabe sur papier filigrané européen, in-4, 186 ff. plus une page de garde, 13 lignes de cursive noire par page, signes diacritiques et vocalisation à l’encre noire et rouge, versets marqués par trois points rouges, réclames, frontispice enluminé à l’encre noire et rouge typique des corans du Harar, la Fatiha et les premiers versets de la sourateal-baqaradans des médaillons circulaires, titres de sourates écrits sur la diagonale en petite cursive, quelques commentaires marginaux, colophon signé et daté, petits manques dans les marges, dans sa reliure d’origine en cuir estampé, reliure restaurée. Dim.: 24,5 x 16,8 cm. (feuillet); 18 x 10,5 cm. (zone de texte). Ce manuscrit est typique de la production de corans de l’Emirat de Harar, un royaume de la corne de l’Afrique fondé au milieu du XVIIe siècle et situé entre l’Ethiopie et la Somalie actuelles. Un exemple de cette production, daté de 1749, est dans la collection de Nasser D. Khalili (QUR706.).Un autre manuscrit, très proche de notre coran, a été vendu chez Roseberys à Londres, le 28 avril 2023, lot 340. Pour une discussion sur ces corans, voir égalementSanaMirza,«The visual resonances of a Harari Qur’an: An 18thcentury Ethiopian manuscript and its Indian Ocean connections»,Afriques[En ligne], 08|2017, mis en ligne le28 décembre 2017;http://journals.openedition.org/afriques/2052

Estim. 1 500 - 2 000 EUR

Lot 43 - [Académie royale des sciences]. DESCRIPTION DES ARTS ET METIERS faites ou approuvées par Messieurs de l'Académie royale des sciences. Paris, Saillant & Nyon, Desaint, Imprimerie L. F. Delatour, Imprimerie Moutard, H.L. Guerin, 1761-1783. 22 volumes in-folio (45 x 31 cm), plein veau de l’époque, dos à nerfs richement ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge et havane, filets d’encadrement dorés sur les plats et les coupes, tranches rouges. Les tomes à 1 à 13 sont en reliure homogène, les tomes 14 à 18 de même format présentent un décor un peu différent, les 4 derniers sont également différents mais l’ensemble homogène. (Quelques éraflures et épidermures, quelques coiffes et queues légèrement usés, quelques coins émoussés.) Edition originale. Véritable encyclopédie des arts et techniques, la Description des Arts et Métiers est née sous l’impulsion de l’Académie des Sciences créée par Colbert dans le but de favoriser le développement des sciences. L’Académie ayant formé le projet d’une Histoire générale des Arts, c’est sur l’impulsion du physicien et naturaliste René-Antoine Ferchault de Réaumur (1683-1757) que des notes et des dessins sont rassemblés sur plusieurs sujets, ce dernier étant chargé de recueillir les Mémoires d’Académiciens et autres savants en France et à l’étranger. Réaumur contribue lui-même à plusieurs articles, qui, bien que lus pour certains à l’Académie, ne sont publiés que bien des années plus tard, parfois repris et complétés. A sa mort en 1757, Henri-Louis Duhamel du Monceau (1700-1782) est chargé de poursuivre cette entreprise éditoriale. En 1761 parait enfin le premier fascicule, L’Art du charbonnier, ou Manière de faire le charbon de bois. La parution des cahiersse poursuit régulièrement jusqu’en 1782, avec parfois les planches et les textes revus et corrigés par les mêmes auteurs ou d’autres (nombre de ces travaux s’étant étalés sur plusieurs année), avant de s’achever en 1788 avec l’Art du potier d’étain. Les descriptions sont illustrées de belles planches soignées et précises, dessinées et gravées sur cuivre en taille-douce par les plus habiles artistes de la deuxième moitié du XVIIIesiècle, parmi lequels Patte, Gardette, Saint-Aubin, Caffieri, Goussier, Roubo, etc. Savants, spécialistes et professionnels ont apporté leur contribution à l’élaboration de cette véritable documentation sur l’artisanat. Parmi eux : Réaumur, Courtrivon, Roland De La Platière, Lalande, Abbé Nollet, Garsault, Gallon, Macquer, Bedos De Celles, Romme, Fourcroy De Ramecourt, Chapman, Malouin, Dudin, Fougeroux De Bondaroy, Fougeroux D'angerville, Roubo, Perret, Paulet, Duc De Chaulnes, Hulot, Morand, Saint-Aubin, Demachy, Salmon, Vieil, Lucotte, etc. Notre série de 22 volumes est composée d’une centaine de cahiers illustrés d’un frontispice, 1584 planches dont de nombreuses à double page et/ou dépliantes, et 8 tableaux. Dans son Avertissement au Tome 1, il est écrit que ""L’Académie donne la description des Arts par cahiers séparés avec tous les détails nécessaires représentés dans des planches gravées avec soin. Publiés séparément, on permettait ainsi aux artistes de se procurer ces traités des arts qu’ils exercent sans être obligés d’acheter en même temps d’autres qui leur seraient moins nécessaires"". Les différents Arts sont ici reliés selon l’ordre de parution de ces cahiers. Bien qu’incomplète de quelques traités, cette encyclopédie des arts et techniques se rencontrait, à l’époque déjà, extrêmement rarement complète. Notre exemplaire est incomplet des 3 premières sections de L’Art du facteur d’orgue et des pages 621-622 de la 4ème section (T19), ainsi que de la pl. 79 de L’Art du fabricant d'étoffes de soie (T21), le Traité général des pesches auquel il manque les 1e et 2e sections de la 1ère partie et la 4e section de la 2nde partie (avec la pl 18 du Tome 9 jointe séparément à l’ouvrage), ainsi que l'Art d'exploiter les mines auquel il manque quelques feuillets. Les traités absents ici sont: Art du paumier-raquetier et de la paume par Garsault (1767), Art de fabriquer la brique et la tuile en Hollande par Jars (1767), Nouvelle méthode pour diviser les instruments de mathématique et d’astronomie et Description d’un microscope par le duc de Chaulnes (1768), et Art du potier d’étain par Salmon (1788). Certains de ces traités, revus et augmentés, ainsi que des nouveaux furent publiés à Neuchâtel par Bertrand entre 1771 et 1783. Dans l’ensemble, quelques rousseurs, taches et salissures, quelques feuillets et planches brunis, quelques traces d’humidité et mouillures (importantes à une vingtaine de pl du T11), quelques planches coupées court en marges (avec légère perte d’image pl. 13 Art du vitrier T14), léger dégorgement du rouge des tranches sur le

Estim. 15 000 - 20 000 EUR

Lot 45 - [Reliure aux armes]. ALMANACH ROYAL. Années 1750 et 1760. Paris, Vve d’Houry et Le Breton. Ensemble de 2 volumes in-8, maroquin havane et rouge époque, dos à 5 nerfs, titre et année dorés, caissons ornés avec fleurs de lys en fleuron, les plats aux armes et décorés d’une grande plaque dorée (différente pour chaque volume), roulettes dorées aux coupes et chasses, gardes de papier gaufré et doré, tranches dorées (dos passé, le vol. de 1750 a une coiffe de tête arrachée et un mors fendu en pied, 2 coins émoussés ; l’autre a un coin cassé recollé). Précieux exemplaires de Jean-Bonaventure Le Lay, comte de Guébriant (1705-1768), à ses armes. Conseiller, puis Président au Parlement de Paris, il fut également lecteur de la Chambre du Roi. Envoyé comme ministre plénipotentiaire en Allemagne, il fut fait grand-croix et commandeur de l’ordre de Saint-Michel de Bavière. Les calendriers des deux volumes sont interfoliés et ont été annotés par le comte. Pour l’année 1750, les notes sont rares ; on trouve mention de deux courts séjours en Allemagne, dont les étapes sont signalées jour après jour. Et, le 26 avril, « j’ay été faire mes révérences à Versailles ». Pour l’année 1760, les notes sont abondantes, une chaque jour, où il est essentiellement question de dîners chez des hôtes prestigieux dont les noms sont mentionnés, en particulier le Président Molé. On relève en septembre et octobre un séjour à La Rochelle et alentours. S’y ajoutent quelques notes en marge du calendrier, par exemple le 26 juillet, « Arrêt du marquis de Choiseul mis à Vincennes ». (OHR 494). [Reliure aux armes]. ALMANACH ROYAL. Années 1750 et 1760. Paris, Vve d’Houry et Le Breton. Ensemble de 2 volumes in-8, maroquin havane et rouge époque, dos à 5 nerfs, titre et année dorés, caissons ornés avec fleurs de lys en fleuron, les plats aux armes et décorés d’une grande plaque dorée (différente pour chaque volume), roulettes dorées aux coupes et chasses, gardes de papier gaufré et doré, tranches dorées (dos passé, le vol. de 1750 a une coiffe de tête arrachée et un mors fendu en pied, 2 coins émoussés ; l’autre a un coin cassé recollé). Précieux exemplaires de Jean-Bonaventure Le Lay, comte de Guébriant (1705-1768), à ses armes. Conseiller, puis Président au Parlement de Paris, il fut également lecteur de la Chambre du Roi. Envoyé comme ministre plénipotentiaire en Allemagne, il fut fait grand-croix et commandeur de l’ordre de Saint-Michel de Bavière. Les calendriers des deux volumes sont interfoliés et ont été annotés par le comte. Pour l’année 1750, les notes sont rares ; on trouve mention de deux courts séjours en Allemagne, dont les étapes sont signalées jour après jour. Et, le 26 avril, « j’ay été faire mes révérences à Versailles ». Pour l’année 1760, les notes sont abondantes, une chaque jour, où il est essentiellement question de dîners chez des hôtes prestigieux dont les noms sont mentionnés, en particulier le Président Molé. On relève en septembre et octobre un séjour à La Rochelle et alentours. S’y ajoutent quelques notes en marge du calendrier, par exemple le 26 juillet, « Arrêt du marquis de Choiseul mis à Vincennes ». (OHR 494). [Reliure aux armes]. ALMANACH ROYAL. Années 1750 et 1760. Paris, Vve d’Houry et Le Breton. Ensemble de 2 volumes in-8, maroquin havane et rouge époque, dos à 5 nerfs, titre et année dorés, caissons ornés avec fleurs de lys en fleuron, les plats aux armes et décorés d’une grande plaque dorée (différente pour chaque volume), roulettes dorées aux coupes et chasses, gardes de papier gaufré et doré, tranches dorées (dos passé, le vol. de 1750 a une coiffe de tête arrachée et un mors fendu en pied, 2 coins émoussés ; l’autre a un coin cassé recollé). Précieux exemplaires de Jean-Bonaventure Le Lay, comte de Guébriant (1705-1768), à ses armes. Conseiller, puis Président au Parlement de Paris, il fut également lecteur de la Chambre du Roi. Envoyé comme ministre plénipotentiaire en Allemagne, il fut fait grand-croix et commandeur de l’ordre de Saint-Michel de Bavière. Les calendriers des deux volumes sont interfoliés et ont été annotés par le comte. Pour l’année 1750, les notes sont rares ; on trouve mention de deux courts séjours en Allemagne, dont les étapes sont signalées jour après jour. Et, le 26 avril, « j’ay été faire mes révérences à Versailles ». Pour l’année 1760, les notes sont abondantes, une chaque jour, où il est essentiellement question de dîners chez des hôtes prestigieux dont les noms sont mentionnés, en particulier le Président Molé. On relève en septembre et octobre un séjour à La Rochelle et alentours. S’y ajoutent quelques notes en marge du calendrier, par exemple le 26 juillet, « Arrêt du marquis de Choiseul mis à Vincennes ». (OHR 494).

Estim. 800 - 1 200 EUR

Lot 48 - ALMANACHS et livres de petits formats, XVIII-XIXe siècles. Réunion de 15 volumes: - Le calendrier de la Cour. P., Collombat, 1757, maroquin décoré à la plaque. - Calendrier de la Cour. P., Hérissant, 1771, couverture papier dominoté. - Almanach de Versailles, année 1781. Versailles, Blaizot, maroquin rouge, tranches dorées. - Petit almanach de la Cour de France. P., Le Fuel, 1812 et 1824. Cartonnage éditeur, l’un sous étui, l’autre usé. - Calendrier de la Cour, 1815. P., Hérissant. Maroquin à longs grains bleu nuit décoré, tranches dorées (un coin émoussé). - Calendrier de la Cour Impériale, 1806. P., Debray. Maroquin vert bronze, tranches dorées (dos passé, accrocs aux coiffes). - Almanach de la Cour, 1809. P., Janet. Cart. édit., tr. dorées, étui frotté. - Almanach de la Cour. Années 1810, 1811, 1813, 1817 et 1819. Paris, Janet. 5 volumes, maroquin à longs grains rouge, tranches dorées (qq. coins frottés). - Idem, 1827, cart. éditeur sous étui. - Le véritable double liégeois. Liege et Paris, Gauthier, 1841. Demi-velin vert. On joint: - OFFICE (L’) de la Semaine-Sainte à l’usage de la Maison du Roi. Paris, Collombat, 1750. Maroquin rouge époque, dos à nerfs, fleurons à froid, tranches dorées. On joint: - [Livre miniature]. CONSTITUTION (LA) française, décrétée par l'Assemblée Nationale Constituante, aux années 1789, 1790 et 1791. Acceptée par le Roi le 14 septembre 1791. A Paris, de l'Impr. de Didot jeune, chez Garnery, 1791. In-24 (h = 95 mm. hors rel.), 160 p., basane écaille époque (accidents à la rel.). Soit 17 volumes.

Estim. 300 - 400 EUR

Lot 64 - [Costume]. BAR (Jacques-Charles). Recueil de tous les costumes des ordres religieux et militaires avec un abrégé historique et chronologique. Paris, chez l'auteur, 1778-1789 [i.e. après 1793]. 6 volumes in-folio, demi-basane fauve à coins, dos à 5 nerfs plats, auteur, titre, tomaison et date dorés, non rogné. [J. Bettenfeld] (frottements, défauts d’usage aux coins et coiffes, vol. 5 et 6 déboîtés, un dos décollé; qq. rares feuillets présentes des mouillures très claires). Exceptionnel et unique exemplaire de cet ouvrage illustré de plus de 600 planches de costumes. Il contient presque toutes ces figures en deux états, l’un en noir et l’autre colorié, ainsi que plus de 1000 dessins originaux, avec de nombreuses annotations de la main de l’artiste. Il renferme également une version manuscrite de sa dédicace à Jérôme Frédéric Bignon, bibliothécaire du roi, soit un page in-4, enrichie de la mention autographe signée de Bignon acceptant la dédicace. Provenant à l’origine, selon toute apparence, de l’auteur lui-même, sinon de l’éditeur, cet ensemble exceptionnel semble correspondre à celui cité par Cohen en ces termes : « Un exemplaire enrichi des dessins originaux et de notes autographes de l’auteur fut payé 895 Fr., vers 1850, dans une vente de Techener ». Nous ignorons donc quelle était son apparence à l’époque, mais nous le trouvons maintenant dans une reliure réalisée au XXe siècle, avec toutes ses marges conservées (h = 42,5 cm. hors reliure). L’illustration se compose de 610 planches gravées sur cuivre. Cet exemplaire renferme 581 de ces planches coloriées, dont une tirée sur feuillet de velin, et de plus, 539 en noir, ou bien coloriée ou rehaussés au lavis. Chacune des 610 planches requises est donc au moins présente une fois. De plus, l’on trouve 63 planches dans leur simple version gravée au trait. Contient enfin, placés à la fin du vol.5, les 48 figures gravées sur 12 planches des «Mascarades politiques et religieuses», d’après un ouvrage italien publié en 1793. Soit un total de 1195 planches gravées. S’y ajoutent 1046 dessins originaux, au crayon, à l’encre, certains enrichis de lavis ou de couleurs, dont 5 peints en couleurs sur feuillets de velin. La plupart de ces dessins comportent des commentaires manuscrits de l’auteur. Texte non collationné, détail de la collation complet sur demande. (Brunet IV, 1071 ; Colas 72 ; Lipperheide 1848, collation exacte; Cohen 111, collation erronée).

Estim. 15 000 - 20 000 EUR

Lot 66 - [Livre du XVIe s.]. BELLEFOREST (François de); GILLES (Nicole). Les chroniques et annales de France dès l’origine des Francoys, et leur venue es Gaules A present reveues, corrigées & augmentées Avec les genealogies, & effigies des Roys au plus pres du naturel, & une table alphabetique, ordonnee parlieux communs. A Paris, chez Gabriel Buon, 1573. In-folio, [32] f. (titre, privilège, épistre, table), 531 f. mal chiffrés, veau brun XVIIe s., dos à 5 nerfs, pièce de titre, tranches jaspées, reliure restaurée, gardes renouvelées (frott. en tête du dos, mouillures claires, 5 f. en déficit). Edition partagée entre les libraires Gabriel Buon et Nicolas Du Chemin, illustrée de 7 tableaux généalogiques à pleine page, des portraits des rois de France, et de nombreuses lettrines, le tout gravé sur bois. Secrétaire de Charles VIII puis de Louis XI et contrôleur du trésor royal, Nicole Gilles (142?-1503), est l’auteur de ces chroniques et annales, une compilation historique écrite jusqu’au règne de Charles VIII. Ce travail peut être considéré comme la première des Histoires de France. Certains exemplaires comme celui-ci renferment la table au début, d’autres à la fin signée A-D6 E4. Le texte se termine par le mot «fin» (sign. RRr1) mais il manque les f. RRr2 à 6. Signature ancienne au titre, qq. marques de lecture et rares soulignements à l’encre. (USTC 62804 (partagée) et 7018 (Du Chemin seul); Brunet II, 1598).

Estim. 250 - 300 EUR

Lot 72 - [Livre du XVIe siècle]. BOUCHET (Jean). Les triu[m]phes de la noble et amoureuse Dame et l’art de honnestement aymer. A Paris, par Jehan Longis, 1537. Fort in-8, [12] f. (dont le titre), 390 f. (mal chif. pour 388), veau brun époque, dos à 5 nerfs, couvrure fragmentaire restaurée (mouillure angulaire sporadique, tache au coin du titre, coin manquant en marge aux f. 114, 115 et 168). Edition peu commune, partagée entre plusieurs libraires parisiens. USTC ne localise qu’une dizaine d’exemplaires toutes adresses confondues, dont 2 sous le nom de Jean Longis. Publié à l’origine à Poitiers en 1530,Les triumphes de la noble et amoureuse Dameest l’un des ouvrages les plus célèbres du poète et historien poitevin Jean Bouchet (1476-ca 1557-59), ami de Rabelais et Ronsard (père du poète). Rédigé en vers et en prose, ce curieux ouvrage mystique dont lanoble et amoureuse Damen'est autre que l'âme elle-même et son triomphe l'accomplissement de la vertu et de la morale au quotidien selon l'Eglise, présente également un intérêt humain, avec des chapitres concernant les rapports entre mari et femme, l’éducation des enfants, la diététique, l’anatomie (avec notamment une description des organes reproducteurs), etc. S’adressant plus particulièrement aux femmes, leTraverseur des voyes périlleuses, surnom que l’auteur s’est attribué lui-même, dédie son livre à la reine de France, Eléonore d'Autriche, épouse du roi François I. C’est un témoignage précieux de la vie quotidienne des couples à la Renaissance. Exemplaire ayant fait l’objet d’un traitement et restauration en 1981, la reliure entièrement refaite et les parties anciennes conservées. (USTC 24053; Brunet I, 1161-62).

Estim. 1 500 - 2 000 EUR

Lot 73 - BUFFON (Georges-Louis de). Histoire naturelle, générale et particulière, avec la description du cabinet du Roi. Paris, 1749-1789. 37 volumes in-4º (26.3 x 20.5 cm), pleine veau fauve, dos à cinq nerfs ornés d’une roulette dorée, pièces de titre en maroquin rouge et vert, caissons ornés de fers dorés en fleurons, triple filet doré en encadrement des plats, roulette dorée aux coupes, tranches marbrées, papier à la cuve aux contreplats et gardes. (Bel exemplaire complet et en bon condition malgré quelques petits défauts dont coins émoussés, légères épidermures sur les plats de quelques volumes, un petit trou sur les cahiers C-Eij du tome II, petit trou de ver sur un des nerfs du tome XII, erreur de pagination sur le tome I du supplément, quelques taches isolées ). Edition originale de ce chef-d'œuvre des sciences naturelles du XVIIIème siècle. Cette collection contient l'ensemble des 36 volumes produits par Buffon entre 1749 et 1788. La première partie est Histoire naturelle, générale et particulière, avec la description du Cabinet du Roi 1749-1767 (15 vol.), Histoire naturelle des oiseaux 1770-1783 (9 vol.), Histoire naturelle, générale et particulière Supplément (Théorie de la Terre, minéraux, animaux quadrupèdes) 1774-1789 (7 vol.), Histoire naturelle des minéraux 1783-1788 (5 vol. ou 6 selon que les cartes sont reliées en un volume d’atlas ou pas). L’illustrations se compose de 1064 planches (dont 1 pl. Répétée Nº44 du tome XIII), 1 portrait de Buffon et 10 cartes repliées ou les figures ou les figures sont principalement dues à Jacques de Sève père et fils. Les trois premiers tomes, sortis à l’automne 1749 proposent un exposé de méthodologie et de longues dissertations parmi lesquelles on trouve une Théorie de la terre, une histoire générale des animaux, une réflexion sur la place de l’homme dans la nature et une étude sur la diversité de l’espèce humaine. Entre 1753 et 1767, les douze volumes suivants sont consacrés à la description et l’étude des mammifères quadrupèdes. Suivent entre 1770 et 1783, les neuf tomes de l’histoire naturelle des oiseaux sont imprimés, parallèlement à partir de 1774 les sept tomes de suppléments sont édités. Finalement, les cinq tomes d’Histoire naturelle des minéraux sont publiés entre 1781 et 1788, cette partie est accompagnée d’un tome atlas qui contient 8 cartes repliées. Naturaliste et écrivain français, Georges Louis Leclerc, comte de Buffon (1707-1788), est l’auteur d’une monumentale Histoire naturelle, générale et particulière, publiée en 37 volumes in-4º entre 1749 et 1788, à laquelle ont collaboré notamment Louis-Jean-Marie Daubenton (1716-1800), Philibert Guéneau de Montbéliard (1720-1785) et l’abbé Gabriel Bexon (1748-1784). Provenance : L.F. C. Marin (1721-1809), homme de lettres, censeur royal (ex-libris armorié gravé).

Estim. 3 000 - 4 000 EUR

Lot 83 - [Livre du XVIe s.]. DAMHOUDER (Joost de). Praxis rerum criminalium, prætoribus, proconsulibus, magistratibus, reliquis’que id genus Antverpiæ, apud I. Bellerum, 1570. In-4, [16] f., 508 p. (mal chif. pour 512), [32] f., parchemin souple de l'époque, titre manuscrit au dos, lacets (un lacet cassé, reliure tachée, , étiq. moderne au dos; quelques salissures, quelques pages brunies). Ouvrage illustré de 73 figures sur bois dans le texte, certaines à pleine page, dont le portrait de Damhouder et ses armoiries. Nouvelle édition latine du célèbre manuel de droit criminel du jurisconsulte flamand Josse de Damhouder (1507-1581) qui a fortement influencé la pratique du droit pénal. Paru à l'origine en français en 1554 sous le titre «La practique et enrichidion des causes criminelles...», l'ouvrage fit scandale au moment de sa publication car accusé de plagiat, ce qui ne l'empêcha pas de connaître un grand succès, grâce notamment à ses gravures (plusieurs ont été jugées licencieuses, notamment les scènes d'adultère p.263, de fornication p.294, d'inceste p.299, de viol p.302, etc.). Celles-ci décrivent les crimes, les supplices et les étapes de la procédure judiciaire, avec la représentation d'un juge dans un tribunal en dernière planche. L'ouvrage fut maintes fois réédité en français, latin, allemand et flamand. Quelques annotations manuscrites à l'encre brune dans les marges, les gravures légèrement rehaussées à en bistre. Ancienne inscription au plat supérieur comprenant un dessin d’armoiries. Provenance: Bibliothèque des avocats de Grenoble(cachets) ; marques d'appartenance manuscrites au titre dont une barrée à l'encre. (USTC 401461; Brunet II, 479; Graesse II, 322).

Estim. 1 000 - 1 200 EUR

Lot 84 - DAPPER, Olfert. Description exacte des isles de l’archipel, et de quelques autres adjacentes; dont les principales sont Chypre, Rhodes, Candie, Samos, Chio, Negrepont,Lemnos, Paros, Delos, Patmos, avec un grand nombre d’autres Amsterdam, Georges Gallet, 1703. In-folio, faux-titre, frontispice, titre en noir et rouge, (1) f.(Préface), 35 planches, 556 p., (1) f.(Table), (1) f.(Avertissement)., veau brun, dos à nerfs richement orné, pièce de titre marron, armories dorées au centre des plats, tranches rouges (qq. défauts à la reliure, infimes rousseurs pp 417-418 et 423-424). Bel exemplaire de cette première édition en français de l’ouvrage de Dapper établie sur l’originale hollandaise de 1688 (Naukeurige bescryving der eilanden in de Archipel), dans laquelle l’auteur donne une description très complète des îles de la mer Egée ou isles de l’archipel (du nom grecAigaion Pelagos), avec notamment une large part consacrée à Chypre et à Rhodes. L’illustration comprend un frontispice daté 1702, 35 planches hors-texte et 43 grandes vignettes dans le texte représentant de nombreuses vues, cartes, plans, fleurs, scènes de la vie quotidienne, médailles , le tout gravé sur cuivre par C. Decker, certaines figures par ou d’après Jacob Meurs ou Marco Boschini. L’exemplaire ici présent comporte 6 planches supplémentaires par rapport à la table qui en annonce 29 (l'exemplaire décrit dans Blackmer donne 34 planches). Humaniste et géographe néerlandais, Olfert Dapper (ca 1635-1689) analysa de nombreux ouvrages d’histoire, géographie et récits de voyage anciens et contemporains qu’il compila, réalisant ainsi une synthèse de toutes les connaissances de l’époque sur la région. Le traducteur de l'ouvrage est à ce jour inconnu. Provenance : La Rochefoucauld, de la bibliothèque du château de La Roche-Guyon (cachet sur le titre et armoiries frappées or sur les plats). (Blackmer 453 ; Atabey, 323; Brunet II, 520.

Estim. 4 000 - 5 000 EUR

Lot 85 - [DESCRIPTION DE L’EGYPTE] PANCKOUCKE (Charles-Louis-Fleury). Description de l’Egypte ou Recueil des observations et des recherches qui ont été faites en Egypte pendant l'expédition de l’armée française. Seconde édition. Dédiée au Roi. Paris, imprimerie de C. L. F. Panckoucke, 1820-1829. 24 tomes en 26 vol. in-8 brochés, et 11 parties reliés en 10 volumes grand in-folio (71 x 54 cm.) demi-veau vert, dos lisses (défauts aux reliures et intérieurs, rapport de condition sur demande). Seconde édition, dite édition de Panckoucke, de la Description de l’Egypte publiée par Charles-Louis-Fleury Panckoucke sous la direction d’Edme-François Jomard entre 1821 et 1829 dans un format plus petit (texte) et uniforme (volumes de planches). Il se compose de 24 tomes de texte publié en 26 volumes dont le tome 18 en 3 parties, le tout comportant 86 planches hors texte sur 80 feuilles dépliantes dont 3 cartes géographiques. Les tomes 1 à 9 sont dédiés à la description et mémoires de l’antiquité Egyptienne, le tome 10 comporte les explications des planches de la partie antiquité. Les tomes 11 à 18 décrivent l’état moderne de l’Egypte, et les tomes 19 à 24 détaillent l’histoire naturelle de la région. Les volumes de textes sont accompagnés de 11 volumes de planches offrant un ensemble de 908 illustrations et cartes gravées sur cuivre. Antiquités - 5 volumes illustrés de 438 planches (compris le portrait de Louis XVIII et le tableau Tableau synoptique des constellations semblables dans les différents planisphères, généralement relié au volume de texte Antiquités Mémoires 8) Etat Moderne - 2 volumes illustrés de 173 planches Histoire Naturelle - 2 volumes illustrés de 244 planches. Atlas géographique - 1 volume illustré de 53 cartes et planches dont titre gravé à double page. Cette monumentale entreprise éditoriale est le fruit de la collaboration entre savants, artistes et techniciens qui suivirent Bonaparte en Egypte (1798-1801). L’expédition militaire de Bonaparte en Egypte est accompagnée d'une expédition scientifique visant à étudier le pays. Une commission des sciences et des arts est créée, rassemblant des savants et experts de divers domaines, tels que peintres, naturalistes, mathématiciens, astronomes, géographes, architectes, sculpteurs, hommes de lettres, imprimeurs parmi lesquels on trouve Jacques Barraband, Geoffroy Saint Hilaire, Jules-César Savigny, Pierre-Joseph Redouté, Vivant Denon, Conté, Méchain Deux mois après leur arrivée en Egypte, Bonaparte fonde l’Institut d’Egypte pour répertorier les travaux des savants dans divers domaines comme l’antiquité, l’architecture, la langue, etc. Malgré les obstacles, l’expédition rapporte une quantité impressionnante de documents inédits, aboutissant à la publication, à partir de 1809, de la "Description de l’Egypte". Cet ouvrage monumental est divisé en quatre sections traitant de l’Egypte ancienne, moderne, de l’histoire naturelle et de la géographie. Une seconde édition, dite édition de Panckoucke, paraît entre 1821 et 1829 dans un format plus petit (texte) et uniforme (volumes de planches). La Description de l’Egypte ou Recueil des observations et des recherches qui ont été faites en Egypte pendant l’expédition de l’armée française a joué un rôle essentiel dans la diffusion et la préservation de l'héritage égyptien. Elle reste aujourd’hui encore, une référence majeure pour l'étude de l'Egypte antique, de son histoire, de sa culture et de son patrimoine architectural. (Atabey, 343 (1ère éd.) ; Brunet, II, 617).

Estim. 12 000 - 15 000 EUR

Lot 86 - DESGODETS (Antoine). Les édifices antiques de Rome, dessinés et mesurés très exactement... Nouvelle édition. A Paris, chez C. A. Jombert fils aîné, 1779. In-folio, [1] f. (titre gravé), XI-140 p., pl., demi-basane blonde à coins vers 1800, dos à 6 nerfs, fleurons dorés, tranches rouges (dos frotté, pièce de itre et coiffe de tête arrachées, coins et coupes usés ; rouss. et petit frott. au titre gravé ; lég. bruniss. marginales ; déch. réparée pl. face p.91 ; page de texte 7-8 courte de marge semblant rapportée. Somptueux recueil, illustré d'après les dessins que l'auteur réalisa durant un séjour à Rome en 1676-1677. C'est à la demande de Colbert, et aux frais du roi, que l'ouvrage vit le jour en 1682, et les meilleurs graveurs d'architecture de l'époque en ont réalisé l'illustration, en particulier Lepautre, Leclerc et Marot. Antoine Desgodets (1653-1728), architecte du roi dès 1699, exerça la charge de contrôleur des bâtiments du roi, puis enseigna à l'Académie royale d'Architecture. Cette « œuvre majeure de l’architecture occidentale » fit l’objet dès sa parution d’une appréciation très favorable. Cette « Nouvelle édition » vient répondre à la demande des amateurs ; elle consiste simplement en un nouveau tirage des planches de l’originale, avec une page de titre dont seules l’adresse et la date ont été renouvelées. (Cf. O. Medvedkova, R. Carvais, Les édifices antiques, sur Desgodets.net, 14 avril 2013). L'illustration consiste en un titre gravé et 137 planches, certaines doubles, le tout gravé sur cuivre d’après les dessins de Desgodets. Provenance : comte de Borch-Lubeschitz (ou Luberschütz), très probablement Michael von der Borch-Lubeschütz, baron von Borchland (1753-1810), lieutenant-général polonais, bâtisseur du Château de Werkland (Lettonie) : ex-libris armorié gravé daté de 1790.

Estim. 800 - 1 200 EUR

Lot 88 - [DIDEROT (Denis), D'ALEMBERT (Jean Le Rond d') et al.] Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres. Paris & Neufchatel, Briasson & alii ; puis Amsterdam, Panckoucke & Rey, 1751-1780. 32 (sur 35) volumes in-folio, basane fauve mouchetée époque, dos lisse, pièces de titre et de tomaison, tranches rouges (défauts d’usage et menus accidents, condition détaillée sur demande). Edition originale du célèbre monument éditorial qui illustra brillamment la pensée des Lumières. Cet exemplaire se compose de: 11 volumes de planches (de 1762 à 1772), 5 volumes de suppléments, dont un de planches (publiés en 1776 et 1777), 1 volumes (sur 2) de tables, et 15 (sur 17) volumes de texte. Il manque le t.2 de Tables et les t.16 et 17 de texte. Selon le décompte de l'éditeur, qui additionne chaque volet des planches doubles, triples et quadruples, le total des planches est de 3129. Elles se trouvent toutes présente dans cet exemplaire. A ceci d'ajoutent, dans les volumes de texte, 7 (sur 8) tableaux dépliants hors-texte : « Système figuré des connoissances humaines » (tome 1) ; Tableau de mesures itinéraires (tome 8) ; 4 tableaux des divisions générales de l'Afrique, de l'Amérique, de l'Asie et de l'Europe (Supplément, tomes 1 et 2) ; et un tableau, « Système figuré de la géographie » (Suppl., tome 3) ; 1 tableau en déficit « Essai d'une distribution généalogique des Sciences et des Arts principaux » (Table, tome 1). (Adams, G1 ; En français dans le texte, n°156).

Estim. 5 000 - 6 000 EUR

Lot 92 - DU HALDE (Jean-Baptiste). Description géographique, historique, chronologique, politique, et physique de l’Empire de la Chine et de la Tartarie chinoise Paris, P. G. Le Mercier, 1735. 4 volumes in-folio, veau brun époque, dos richement décoré, pièces de titre et de tomaison maroquin rouge et havane, tranches rouges, petites restaurations (défauts d’usage modérées, épid. et taches aux plats, petits trav. de vers aux dos; nombreux trous de vers tout au long des volumes avec atteinte aux cartes parfois, qq. défauts aux pl. dont accroc avec petit mq. sur carte t.1 p. 242, fente sans mq. carte t.4 p. 422). Edition originale de ce remarquable ouvrage qui offrit au public d’Europe une approche inédite, très riche et précise de monde chinois. C’est l’œuvre maîtresse du Père jésuite J.-B. Du Halde (1674-1743), qui puisa pour sa rédaction la majeure partie de sa documentation dans les relations rédigées par ses confrères missionnaires, parues en particulier dans les célèbres Lettres édifiantes et curieuses, écrites des Missions étrangères, publication qu’il dirigea de 1711 à 1743. Ainsi, sans jamais être allé en Chine, Du Halde a pu réaliser cet ouvrage d’une ample érudition, touchant toutes les facettes du pays décrit, sa géographie et son histoire, mais également les mœurs, traditions et pratiques religieuses de ses habitants, ainsi que toutes les activités pratiques et techniques. L’illustration entièrement gravée sur cuivre se compose de 65 planches, dont 43 cartes (dont 42 dévolues aux provinces chinoises sont l’œuvre de Jean-Baptiste Bourguignon d’Anville, et une, de la Corée, est due au cartographe et missionnaire jésuite Jean-Baptiste Régis). (Cordier, Bibl. sinica 45 ; Sommervogel IV, 35 ; Brunet II, 870).

Estim. 6 000 - 8 000 EUR

Lot 95 - EIFFEL (Gustave). Tour en Fer de 300 mètres de hauteur destinée à l'Exposition de 1889. E. Capiomont & V. Renault, Paris, 1885. In-4, 30 p. (dont titre et frontispice), 1 planche dépliante, broché, couvertures originales de papier bleu-gris imprimées (couv. sup. et titre, accrocs en marges du titre, marges brunies). Rare édition originale du projet d’édification d’une tour en fer de 300 mètres de hauteur destinée à l’Exposition universelle de 1889, par l’ingénieur-constructeur Gustave Eiffel (1832-1923), projet initié et dressé par Emile Nouguier (1840-1897), Maurice Koechlin (1856-1946) et Stephen Sauvestre (1847-1919), ses ingénieurs collaborateurs et architecte. Exemplaire de dédicace par l’auteur, avec la mention autographe « Hommage de l’auteur G. E. » sur la couverture. Ce mémoire, lu à la Société des Ingénieurs civils par Eiffel, présente dans le détail, les études, la faisabilité (résistance et stabilité face au vent ), les méthodes de construction (maçonnerie, acier ou fer, ascenseurs hydrauliques, éclairage électrique ) et le coût. Il rend compte également de l’opinion favorable de plusieurs personnalités quant à l’édification d’une telle tour d’un point de vue scientifique, dont celle de l’amiral Mouchez, directeur de l’Observatoire, ou encore celle de Mr Pierre Puiseux, astronome attaché à ce même observatoire. L’ouvrage est illustré d’une planche dépliante figurant plans, coupes et informations diverses, deux figures dans le texte, dont une à pleine page reproduisant le monument de Washington et un frontispice représentant la tour Eiffel, par Poyet.

Estim. 1 500 - 2 000 EUR

Lot 96 - [Protestantisme]. EUSTACHE (David). Huit sermons sur les sept premiers versets de l’épître de saint Jude. Prononcés à Montpellier A Orange, par Edouard Raban, 1655. In-8, [9] f., 376 p., parchemin souple époque (reliure à l’état de relique; mouillures, taches, coins des f. cornés, trav. de vers touchant qq. lettres des cahiers C à E). Ouvrage rarissime, qui ne figure pas au catalogue de la BnF, et dont nous n’avons localisé qu’un seul exemplaire, à la Bibliothèque nationale de Suède. C’est à croire qu’il fit l’objet d’une destruction volontaire à l’époque. Bien que très fatigué cet exemplaire témoigne de la piété des protestants qui ont fait en sorte de le conserver. L’on connaît d’autres éditions de sermons et d’autres publications de David Eustache (v. 1595-v. 1672), pasteur et controversiste, mais toutes sont rares. On joint: - [Livre du XVIe siècle]. [Protestantisme]. CRO (François de). Réplique à la response diffamatoire de Maistre Adam Heurtelou prétendu evesque de Mende. Contre la réalité du sacrement de l’autel & célibat des ecclésiastiques. S.l., s.n., 1er décembre 1596. In-8, [8] f., p.17-268, [2] f. (errata, 1 blanc), parchemin souple ancien, (rel. brunie avec lacunes, dérelié; mouillures; taches brunes sur la seconde moitié, trav. de vers touchant qq. lettres). Ouvrage rare, seuls 3 exemplaires signalés dans les bibliothèques d’Aix, Montpellier, et de la Soc. Hist. du Protestantisme français à Paris. La seconde partie de l’ouvrage, consacrée au célibat ecclésiastique, est précédée d’un titre particulier page 173. Malgré son mauvais état cet exemplaire demeure un précieux témoignage de la piété protestante. (USTC 6087). Soit 2 volumes.

Estim. 200 - 300 EUR

Lot 97 - EYRIES (Jean-Baptiste-Benoît) ; MALTE-BRUN, éd. Nouvelles annales des Voyages de la géographie et de l’Histoire, ou Recueil des relations originales inédites, communiquées par des voyageurs français et étrangers ; des voyages nouveaux, traduits de toutes les langues européennes Première à cinquième série. Paris, Librairie de Gide Fils, 1819-1854. 119 tomes en 65 vol. in-12, reliure homogène demi-basane fauve époque, dos lisse, titre et tomaison dorés, tranches marbrées ou jaune mouchetées de rouge [certains signés Margelin à Autun] (sauf un vol. rel. demi-percaline). (Défauts d’usage et petits accidents, défauts intérieurs modérées, détail sur demande). Importante série réunissant de nombreux récits de voyages offrant aux lecteurs français une perspective diversifiée sur les découvertes géographiques et les événements historiques à travers le monde. L’ensemble est illustré de très nombreuses planches et cartes, certaines aux limites coloriées. Cette collection court sans discontinuer depuis le tome premier jusqu’au tome 60, puis du tome 85 au tome 143. (Une série complète se compose de 188 tomes ; la publication a continué jusqu’à l’année 1865). Il manque une pl. au t. 122, la fin du volume 93, certains faux-titres. Collation détaillée sur demande Reliure homogène demi-basane fauve époque, dos lisse, titre et tomaison dorés, tranches marbrées ou jaune mouchetées de rouge [certains signés Margelin à Autun] (sauf un vol. rel. demi-percaline). (Défauts d’usage et petits accidents, défauts intérieurs modérées, détail sur demande). Importante série réunissant de nombreux récits de voyages offrant aux lecteurs français une perspective diversifiée sur les découvertes géographiques et les événements historiques à travers le monde. Cet ensemble renferme les tomes 1 à 60, puis 85 à 143 de la collection. La série complète des "Nouvelles Annales des Voyages de la géographie et de l'Histoire" comprend plusieurs tomes répartis en différentes séries. La première série va du tome 1 (1819) au tome 30, numéro 3 (juin 1826). Ensuite, la deuxième série débute au tome 1, numéro 1 (juillet 1826) et se termine au tome 30, numéro 3 (décembre 1833), ce qui correspond aux tomes 31 à 60 de la collection. La troisième série couvre les tomes 1 (1834) à 24 (1839), représentant les tomes 61 à 84 de la collection. Pour la quatrième série, elle va du tome 1 (1840) jusqu'au tome 20] (1844), inclus, correspondant aux tomes 85 à 104 de la collection. La cinquième série s'étend du tome 1 (1845) au tome 40 (1854), représentant les tomes 105 à 144 de la collection. Enfin, la sixième série commence avec la première année, tome 1 (1855), et se termine avec la onzième année, tome 4 (1865), couvrant ainsi les tomes 145 à 188 de la collection.

Estim. 0 - 2 000 EUR