Tous les lots "Religions" Recherche avancée

248 résultats

ven. 19 avr.

Oronzo Malinconico - Oronzo Malinconico (Naples 1661-1709) - Madeleine pénitente, XVIIe siècle H cm 180x121, encadré cm 195x145 Huile sur toile Avis d'expert du professeur Claudio Strinati : "Le tableau dérive d'un prototype bien connu du style Guercino qui a été largement copié tout au long du XVIIe siècle et au-delà dans les différentes écoles d'Italie. Ici, la figure est entière et l'œuvre est enrichie d'une précieuse Nature morte aux pieds du saint. La peinture est réalisée avec un dessin très correct et apparaît bien éclairée selon la mode de la 'tenebrista' qui rayonne de la Vénétie vers l'Italie méridionale au cours du XVIIe siècle. C'est précisément pour cette raison que je renvoie le tableau à l'intéressant et rare peintre napolitain Oronzo Malinconico, membre de la célèbre famille d'artistes qui gravitaient presque tous dans le cercle de Luca Giordano. Une telle référence stylistique semble justifiée par les analogies intéressantes et vivantes que l'on trouve pour notre tableau dans les quelques œuvres de cet artiste, très connu en son temps, puis entré dans une sorte de conode d'ombre d'où il commence à réapparaître ces derniers temps grâce aux études de spécialistes de l'époque qui font autorité. L'élément Guercino, évident dans notre tableau, est également très clair dans certaines œuvres cruciales d'Oronzo, comme on peut le voir dans le cycle de toiles qu'il a peintes pour la chapelle d'Avalos à Montesarchio, vraisemblablement entre la huitième et la neuvième décennie du XVIIe siècle. On y retrouve le même style robuste et la même maîtrise du dessin, qui induit également un effet visuel de méditation triste et introvertie, comme c'est le cas pour le personnage représenté. Bon état de conservation. En foi de quoi, Claudio Strinati".

Estim. 8 000 EUR

ven. 19 avr.

Saint Joseph avec l'enfant, peintre du 17e siècle H cm 100 x 73, dans le cadre cm 116 x 88 Huile sur toile. Œuvre obtenue par le nettoyage de deux peintures superposées. Une comparaison peut être faite avec les toiles d'Ercole de Maria, également connu sous le nom d'Ercolino di Guido ou Ercolino di Bologna, provenant du palais de l'archevêque de Milan et de Houston, publiées par Pepper. Expertise du professeur Claudio Strinati : "Le tableau représentant Saint Joseph à l'enfant (huile sur toile, 71 x 103 cm) s'inscrit très bien dans cette tradition dérivée en grande partie de Guido Reni, qui a vu de nombreux peintres actifs au cours du XVIIe siècle, à la fois élèves directs de Reni et simples suiveurs. Le thème de saint Joseph à l'enfant était très apprécié à l'époque, surtout dans l'école bolonaise, et constituait un bel exemple de consécration artistique de la paternité dans une période historique où le thème de la Vierge à l'enfant, qui trouve ses origines au Moyen-Âge, était resté presque exclusif. Le tableau examiné ici reflète l'iconographie de Reni et peut être attribué à un disciple très proche du grand maître émilien, Ercole de Maria, dont les sources anciennes (en premier lieu Carlo Cesare Malvasia, le plus grand biographe des peintres bolonais) rappellent qu'il fut un fidèle disciple de Reni et un peintre doté de vertus singulières (y compris celle de copiste) qui lui valurent une grande estime en son temps. Les quelques informations dont nous disposons sur lui sont résumées dans l'excellente biographie moderne de Marina Cellini publiée dans La scuola di Guido Reni, édité par M. Pirondini et E. Negro, Artioli Modena 1992, p. 203 et suivantes. Sur la base des indications fournies par l'érudite, je crois pouvoir attribuer avec certitude notre tableau à Ercole de Maria, compatriote mais beaucoup plus jeune que Reni, en le datant d'un peu avant le milieu du XVIIe siècle, bien que les dates de naissance et de mort de l'artiste soient inconnues. L'œuvre est réalisée dans le style typique de de Maria, avec un pinceau grumeleux et dense, au trait large et noblement expressif. L'œuvre est en excellent état de conservation.

Estim. 1 800 EUR