Null LAMOUR (Jean). Recueil des ouvrages en serrurerie que Stanislas le Bienfais…
Description

LAMOUR (Jean). Recueil des ouvrages en serrurerie que Stanislas le Bienfaisant, Roy de Pologne Duc de Lorraine et de Bar a fait poser sur la place Royale de Nancy, à la gloire de Louis Le-Bien-Aimé , composé et exécuté par Jean Lamour son serrurier ordinaire avec un discours sur l'art de la serrurerie et plusieurs autres dessins de son invention. Nancy, Chez l'auteur, 1763.

65 

LAMOUR (Jean). Recueil des ouvrages en serrurerie que Stanislas le Bienfaisant, Roy de Pologne Duc de Lorraine et de Bar a fait poser sur la place Royale de Nancy, à la gloire de Louis Le-Bien-Aimé , composé et exécuté par Jean Lamour son serrurier ordinaire avec un discours sur l'art de la serrurerie et plusieurs autres dessins de son invention. Nancy, Chez l'auteur, 1763.

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats

Vous aimerez peut-être

LAMOUR (Jean). Recueil des ouvrages en serrurerie, que Stanislas le Bien-faisant, roy de Pologne, duc de Lorraine et de Bar, a fait poser sur la Place Royale de Nancy, à la gloire de Louis le Bien-aimé... avec un Discours sur l'art de serrurerie... Se vend à Nancy, chez l'auteur, [1768]. In-folio (59 x 45 cm.), reliure moderne demi-chagrin havane à coins, dos à 5 nerfs, pièce de titre basane rouge (déch. habilement restaurée et lég. mouillure en marge du titre, qq. lég. saliss. et marges un peu jaunies). Sans conteste le plus beau livre de ferronnerie jamais publié, qui décrit et met en valeur un ouvrage d'art décoratif majeur du XVIIIe siècle : l'ornement réalisé par Jean Lamour (1698-1779) pour les bâtiments de la majestueuse Place Royale de Nancy, actuelle place Stanislas. Edition originale, qui se compose d'un feuillet de titre gravé dans un encadrement ; d'un feuillet de dédicace gravé illustré d'une vignette montrant le roi Stanislas visitant l'atelier de ferronnerie ; de 10 pages de texte comprenant le Préliminaire de l'auteur, l'explication des planches et le privilège, avec en tête une vignette gravée d'après Girardet comprenant le portrait de Stanislas en médaillon ; l'illustration se compose de 20 planches gravées, dont la première en 3 volets dépliants, et l'avant-dernière comportant un volet dépliant. Les planches ont été numérotées à l'encre à l'époque, de 8 à 28, chaque figure étant comptée, la première pl. sans n° (collation conforme à l'exemplaire BnF FRBNF30730370 qui mentionne « 28 planches »). Certaines planches, comme toujours, portent des légendes manuscrites. Exemplaire établi avec soin. (Berlin Kat., 1365 ; Cohen, 596).