1 / 3

Description

BOUTET A VERSAILLES. Belle paire de pistolets à silex de présent, offerte par le Premier Consul Bonaparte au général Duhesme. Canons à pans rubans, damas, bleuis, à rayures cheveux, gravés « Manufacture à Versailles Boutet Directeur Artiste », décorés à l’or aux bouches de frises dorées et points de mire réglables, ornés aux tonnerres sur fond d’or de losanges, guirlandes de fleurs et fleurettes, poinçonnés de quatre poinçons « LNB » et deux barrettes Boutet. Queues de culasse numérotées « 1 » et « 2 », finement gravées de trophées de chasse et de têtes de cervidés. Platines signées « Boutet à Versailles » et chiens col de cygne finement gravés de feuillages et de losanges, ornés de têtes de chien. Bassinets ovales à grand pare étincelles. Garnitures en acier. Pontets repose doigt gravés de personnages. Devants de pontet en urnes fleuries, coquilles et feuillages. Belles crosses à fût court, en noyer choisi, à quadrillage vannerie, sculptées de coquilles, fleurs et toiles d’araignée, à pommeaux en suite en ébène, sculptés, enrichis d’une garniture gravée, ciselée. Les dos des crosses portent d’origine une large plaque en argent, découpée, fixée par une quinzaine de petits clous et gravée : « Le 1er Consul lors de son voyage à Lion en l’an 11, au Gl Divre Duhesme ». A.B.E. Traces d’oxydation notamment sur les canons. Sera jointe une copie de la carte de visite et d’une attestation de vente de ces pistolets par le Comte Duhesme (1983). Historique : On retrouve sur une biographie de Duhesme de 1842 : « Appelé au commandement de la 19e division militaire en 1802, il s'établit à Lyon, qui en était le chef-lieu. Le premier consul lui décerna, en 1803, une paire de pistolets de la manufacture de Versailles. » Le bulletin de Lyon du 10 brumaire An XII précise : « Le général Duhesme, commandant la 19e division militaire, vient de recevoir une paire de pistolets de la manufacture de Versailles, sur lesquels est gravée cette inscription: Le Premier Consul au général de division Duhesme, lors de son, voyage à Lyon. » Œuvre en rapport : -Boîte de pistolets donnée par le Directoire au général DUHESME (collection du Musée de l'Armée) Il semblerait que le général ait reçu également reçu une « armure » complète à cette époque. Guillaume, Philibert Duhesme (1766-1815) Né à Bourgneuf (Saône-et-Loire), le 7 janvier 1766, il commandait la garde nationale de son canton en 1791, entra comme capitaine dans le 2e bataillon de Saône-et-Loire et fit la campagne du Nord. Général de brigade en 1793 et général de division en 1794, il passa à l'armée des côtes de Brest sous les ordres du général Hoche, fil avec lui la guerre de la Vendée, et servit ensuite à l'armée du Rhin sous Pichegru, à l'armée de Rhin-et-Moselle sous Moreau et à celle de Rome sous Championnet. Appelé en 1799 à l'armée de réserve, puis à l'armée gallo-batave, Duhesme eut en 1800 le commandement de la 19e division militaire à Lyon, fut en 1803 membre de la Légion d'honneur, grand officier de l'ordre, président du collège électoral de Saône-et-Loire et servit à l'armée d'Italie. En 1806, il fit partie de l'armée chargée de la conquête du royaume de Naples et commanda en Catalogne de 1808 à 1810. Comte de l'Empire en 1814, il fit la campagne de France, eut ensuite les fonctions d'inspecteur général de l'infanterie, et reçut la croix de Saint-Louis. Pair de France en 1815, il commanda la jeune a la bataille de Waterloo et y fut tué le 18 juin 1815.

86 
Aller au lot
<
>

BOUTET A VERSAILLES. Belle paire de pistolets à silex de présent, offerte par le Premier Consul Bonaparte au général Duhesme. Canons à pans rubans, damas, bleuis, à rayures cheveux, gravés « Manufacture à Versailles Boutet Directeur Artiste », décorés à l’or aux bouches de frises dorées et points de mire réglables, ornés aux tonnerres sur fond d’or de losanges, guirlandes de fleurs et fleurettes, poinçonnés de quatre poinçons « LNB » et deux barrettes Boutet. Queues de culasse numérotées « 1 » et « 2 », finement gravées de trophées de chasse et de têtes de cervidés. Platines signées « Boutet à Versailles » et chiens col de cygne finement gravés de feuillages et de losanges, ornés de têtes de chien. Bassinets ovales à grand pare étincelles. Garnitures en acier. Pontets repose doigt gravés de personnages. Devants de pontet en urnes fleuries, coquilles et feuillages. Belles crosses à fût court, en noyer choisi, à quadrillage vannerie, sculptées de coquilles, fleurs et toiles d’araignée, à pommeaux en suite en ébène, sculptés, enrichis d’une garniture gravée, ciselée. Les dos des crosses portent d’origine une large plaque en argent, découpée, fixée par une quinzaine de petits clous et gravée : « Le 1er Consul lors de son voyage à Lion en l’an 11, au Gl Divre Duhesme ». A.B.E. Traces d’oxydation notamment sur les canons. Sera jointe une copie de la carte de visite et d’une attestation de vente de ces pistolets par le Comte Duhesme (1983). Historique : On retrouve sur une biographie de Duhesme de 1842 : « Appelé au commandement de la 19e division militaire en 1802, il s'établit à Lyon, qui en était le chef-lieu. Le premier consul lui décerna, en 1803, une paire de pistolets de la manufacture de Versailles. » Le bulletin de Lyon du 10 brumaire An XII précise : « Le général Duhesme, commandant la 19e division militaire, vient de recevoir une paire de pistolets de la manufacture de Versailles, sur lesquels est gravée cette inscription: Le Premier Consul au général de division Duhesme, lors de son, voyage à Lyon. » Œuvre en rapport : -Boîte de pistolets donnée par le Directoire au général DUHESME (collection du Musée de l'Armée) Il semblerait que le général ait reçu également reçu une « armure » complète à cette époque. Guillaume, Philibert Duhesme (1766-1815) Né à Bourgneuf (Saône-et-Loire), le 7 janvier 1766, il commandait la garde nationale de son canton en 1791, entra comme capitaine dans le 2e bataillon de Saône-et-Loire et fit la campagne du Nord. Général de brigade en 1793 et général de division en 1794, il passa à l'armée des côtes de Brest sous les ordres du général Hoche, fil avec lui la guerre de la Vendée, et servit ensuite à l'armée du Rhin sous Pichegru, à l'armée de Rhin-et-Moselle sous Moreau et à celle de Rome sous Championnet. Appelé en 1799 à l'armée de réserve, puis à l'armée gallo-batave, Duhesme eut en 1800 le commandement de la 19e division militaire à Lyon, fut en 1803 membre de la Légion d'honneur, grand officier de l'ordre, président du collège électoral de Saône-et-Loire et servit à l'armée d'Italie. En 1806, il fit partie de l'armée chargée de la conquête du royaume de Naples et commanda en Catalogne de 1808 à 1810. Comte de l'Empire en 1814, il fit la campagne de France, eut ensuite les fonctions d'inspecteur général de l'infanterie, et reçut la croix de Saint-Louis. Pair de France en 1815, il commanda la jeune a la bataille de Waterloo et y fut tué le 18 juin 1815.

Estimation 10 000 - 15 000 EUR

* Hors frais de vente.
Reportez vous aux conditions de vente pour calculer le montant des frais.

Frais de vente : 30 %
Déposer un ordre
S'inscrire à la vente

En vente le dimanche 26 mai : 14:00 (CEST)
fontainebleau, France
Osenat
01 64 22 27 62
Voir le catalogue Consulter les CGV Infos vente

Livraison à
Modifier votre adresse de livraison
La livraison est optionnelle.
Vous pouvez recourir au transporteur de votre choix.
Le prix indiqué n’inclut ni le prix du lot, ni les frais de la maison de vente.