Null PIERRE MIGEON (1696-1758), COMMODE SAUTEUSE, ESTAMPILLÉE MIGEON, ÉPOQUE LOU…
Description

PIERRE MIGEON (1696-1758), COMMODE SAUTEUSE, ESTAMPILLÉE MIGEON, ÉPOQUE LOUIS XV en laque française, appelée vernis Martin, à décor au chinois, de dignitaires sur une terrasse dans un paysage arboré en façade et sur les côtés de Qilins. Galbée en façade et sur les côtés, elle ouvre par deux tiroirs sans traverse et repose sur des pieds cambrés. Garniture de bronzes ciselés et dorés associés ainsi que le dessus en marbre Gris des Ardennes. (Restauration d’ensemble) A louis XV period, French lacquered commode by Pierre Migeon, stamped 87,50 x 130 x 61 CM - 34,4 x 51,2 x 24 IN. - - Pierre Migeon IV est reçu maître vers 1725. Issu d'une grande famille d'artisans ébénistes, il est formé dans la fabrique de son père ou de son beau-père. Il ouvre sa propre fabrique rue de Charenton où il fait l'objet de plusieurs commandes de la part d'une clientèle fortunée tels que le duc d'Orléans, le maréchal de Noailles mais aussi plusieurs évêques et ambassadeurs. Il reçoit notamment des commandes de la part du Garde-Meuble du Roi. Malgré une date de maîtrise aujourd'hui approximative, le Livre Journal tenu par Pierre Migeon représente un témoignage important de l'ébénisterie parisienne et souligne la prospérité de son propre atelier. Ébéniste mais aussi marchand, il travaille avec de nombreux ébénistes de talent tels que Mathieu Criaerd ou Chartes Topino. Ses réalisations sont exposées dans différents musées français tels que le Louvre ou le musée Carnavalet mais aussi britanniques comme la Wallace Collection ou encore le Victoria & Albert Museum.

136 

PIERRE MIGEON (1696-1758), COMMODE SAUTEUSE, ESTAMPILLÉE MIGEON, ÉPOQUE LOUIS XV en laque française, appelée vernis Martin, à décor au chinois, de dignitaires sur une terrasse dans un paysage arboré en façade et sur les côtés de Qilins. Galbée en façade et sur les côtés, elle ouvre par deux tiroirs sans traverse et repose sur des pieds cambrés. Garniture de bronzes ciselés et dorés associés ainsi que le dessus en marbre Gris des Ardennes. (Restauration d’ensemble) A louis XV period, French lacquered commode by Pierre Migeon, stamped 87,50 x 130 x 61 CM - 34,4 x 51,2 x 24 IN. - - Pierre Migeon IV est reçu maître vers 1725. Issu d'une grande famille d'artisans ébénistes, il est formé dans la fabrique de son père ou de son beau-père. Il ouvre sa propre fabrique rue de Charenton où il fait l'objet de plusieurs commandes de la part d'une clientèle fortunée tels que le duc d'Orléans, le maréchal de Noailles mais aussi plusieurs évêques et ambassadeurs. Il reçoit notamment des commandes de la part du Garde-Meuble du Roi. Malgré une date de maîtrise aujourd'hui approximative, le Livre Journal tenu par Pierre Migeon représente un témoignage important de l'ébénisterie parisienne et souligne la prospérité de son propre atelier. Ébéniste mais aussi marchand, il travaille avec de nombreux ébénistes de talent tels que Mathieu Criaerd ou Chartes Topino. Ses réalisations sont exposées dans différents musées français tels que le Louvre ou le musée Carnavalet mais aussi britanniques comme la Wallace Collection ou encore le Victoria & Albert Museum.

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats

Vous aimerez peut-être

BUREAU à pente de Pierre IV MIGEON (1696-1758) estampillé de BVRB, Bernard II VAN RIESEN BURGH (1696-1767) galbé sur trois faces. Il est au décor toutes faces de bois de placage de bois de violette plaqué en fougères, et reçoit sur l'abattant une marqueterie à croisillons intercalés de bois de travers. Il ouvre par un abattant dissimulant un caisson plaqué de bois de satiné et ouvrant par quatre tiroirs et un double fond dans la partie centrale. Il reçoit deux tiroirs en ceinture en façade et repose sur un piètement cambré galbé. Estampille sur la traverse arrière de BVRB (Bernard II Van Riesen Burgh est reçu Maître à Paris aux alentours des années 1730) et deux poinçons de jurande. L’estampille sur le meuble est parfaitement bonne d’époque et correspond à son atelier. Travail parisien de l'époque Louis XV. Hauteur : 91 cm. Profondeur : 43 cm. Largeur : 82 cm. Nota bene : Décollements et manques au placage. Entrée et sabots postérieurs. Monsieur Yannick Bapt, historien de l’ébéniste BVRB, nous apporte cette mention pour laquelle nous le remercions vivement : Nous savons que Pierre IV Migeon (1696-1758), probablement maître autour de l’année 1721 sous traite à BVRB . Ils ont collaboré ensemble dans la production de secrétaire à pente. Ce meuble est donc une sous-traitance de Migeon . Il ajoute par courriel en date du 29 mai 2024 : « Avec votre permission, je pourrai publier votre secrétaire dans mon ouvrage comme de Migeon, avec une estampille BVRB. C'est un beau secrétaire, et la présence d'une estampille de BVRB renforce l'idée des liens possibles entre les deux ébénistes, ce qui est intéressant et singulier. ».