Drouot.com>Collections>Monnaies>Pièces et billets

Pièces et billets

Lots recommandés

Tête de jeune femme en marbre romain, 3e-début 4e siècle de notre ère. Sculptée en ronde-bosse, avec des traits doux, les cheveux séparés au centre et ramenés vers l'arrière de la tête où ils sont enroulés en tresses pour former un nodus ou "chignon" ; avec un large front et un petit nez retroussé, des lèvres charnues écartées en un demi-sourire ; montée sur un présentoir fait sur mesure. Cf. Wessel K., "Römische Frauenfrisuren von der severischen bis zur konstantinischen Zeit", in Archäologischer Anzeiger, 61/62 (1946-47) ; Meischner J., Das Frauenporträt der Severzeit, Berlin, 1964, pp. 20 ss ; Buccino L., "Morbidi capelli e acconciature sempre diverse", in La Rocca, E., Parisi Presicce, C. con Lo Monaco, A. (a cura di), Ritratti. Le tante facce del potere (catalogo della mostra, Roma, Musei Capitolini, 10 marzo- 25 settembre 2011), Roma 2011, pp. 360-383 ; Scarpati G., 'Ritratto femminile,' and Fileri, E., Ritratto femminile, in Gasparri C. e Paris, R. (ed.) Palazzo Massimo alle Terme, Le Collezioni, Milano, 2013, n.131, p.193 ; n.266, p.366 ; la sculpture présente des similitudes avec le portrait de jeune femme du Musée du Prado, in Barrón, E., Catálogo de la escultura. Museo Nacional de Pintura y Escultura, Madrid, 1908, pp.244, no.362, daté de 225-256 après J.-C. 1,15 kg au total, 19,5 cm de hauteur avec le support (7 5/8 in.). Ex collection privée allemande, acquise par l'intermédiaire de Gorny & Mosch, Munich.de la collection privée de J.L., Surrey, UK.accompagnée d'un rapport académique du Dr Raffaele D'Amato. Ce lot a fait l'objet d'une vérification dans la base de données d'Interpol sur les œuvres d'art volées et est accompagné du certificat de recherche n° 12015-213585. La tête, en raison du traitement des cheveux, peut être comparée à un portrait féminin du Musée national romain, représentant une femme de l'époque antoninienne, et à un autre portrait féminin du Musée national romain daté de la troisième décennie du IIIe siècle après J.-C., retravaillé à l'époque de la Tétrarchie, avec une coiffure relevant de ce que l'on appelle la "nest frisur" de l'époque sévérienne.

Estim. 5 000 - 7 000 GBP