DROUOT
mardi 06 déc. à : 14:00 (CET)

LIVRES ET MANUSCRITS ANCIENS ET MODERNES

Pescheteau-Badin - 01 47 70 50 90 - Email CVV

Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot 75009 Paris, France
Exposition des lots
mardi 06 décembre - 11:00/12:00, Salle 2 - Hôtel Drouot
lundi 05 décembre - 11:00/18:00, Salle 2 - Hôtel Drouot
samedi 03 décembre - 11:00/18:00, Salle 2 - Hôtel Drouot
Information de vente Conditions de vente Experts
Live
S'inscrire à la vente
263 résultats
Galerie
Liste

Lot 17 - BULLE D'ABSOLUTION Alexandre Farnèse PAUL III (1468-1549) pape du 13 octobre 1534 au 10 novembre 1549. Bulle d'absolution au nom de Paul III en décembre 1541. 1 p. gd in-folio oblong (53 x 33,4 cm). Bulle (sceau) et cordons or et rouge. Paul III donne sa bénédiction apostolique à « Gérard Lescuyer, Chanoine du diocèse de Verdun. En raison de la noblesse de sa naissance, de l'honnêteté de sa vie et de tous autres éloges de ses mérites dont le témoignage fidèle est parvenu jusqu'à lui [] » le pape pour répondre à ces affirmations, décide de lever son excommunication et tous les interdits religieux qui s'ensuivaient et décide également de l'absoudre. Il lui donne le droit de « [] jouir des revenus attachés aux bénéfices ecclésiastiques qui proviennent des paroisses (bénéfices séculiers), ou d'abbayes (bénéfices réguliers) de l'ordre de Cluny, de Cîteaux, de Grandmont, des Prémontrés, de Grammont et Fontevraud []. ». Il lui recommande de ne pas commettre de fraude et de ne pas se montrer négligeant dans les bénéfices qui ont charge d'âmes. Il désire qu'il ne soit « [] permis à quiconque d'enfreindre cette Bulle d'absolution et de dispense. Y attenter serait indigne du Dieu tout puissant et de ses apôtres Pierre et Paul. Donné à Saint-Pierre de Rome, l'an de l'incarnation du Seigneur 1541, dans l'octave des calandes de décembre, 8ème année de son pontificat.» Provenance : Ancienne Maison Guillaumont, Alain de Grollée-Virville successeur.

Estim. 1 000 - 1 200 EUR

Lot 51 - François de BELLE-FOREST. L'Histoire des neuf Roys Charles de France : contenant la fortune, vertu, et heur fatal des Roys, qui sous ce nom de Charles ont mis à fin des choses merveilleuses Paris, P. L'Huillier, 1568. In-folio, veau fauve, décor sur les plats composé d'un large fer rectangulaire à motif foliacé, répété, formant un encadrement et un fleuron central, dos moderne à 4 nerfs (Reliure de l'époque restaurée). Brunet, VI-23336 / Cioranesco, 3388 / Hoefer, V-236 /// (6f., le dernier blanc)-684-(19f.). Édition originale de cet ouvrage qui valut à son auteur le titre d'historiographe de France. François de Belleforest (1530-1583), orphelin de père, fut recueilli par Marguerite, reine de Navarre, soeur de François 1er. Destiné au barreau, il abandonna cette voie pour se consacrer à la poésie. Recevant de multiples éloges sur ses talents de poète dans sa province de Guienne, il se rendit à Paris où il se lia avec les poètes de son temps, Baif, Ronsard, Belleau, mais, ne recevant plus dans la capitale les mêmes éloges que dans sa province, il se tourna vers la prose et notamment l'histoire. Son Histoire des neuf Roys Charles de France est assez curieuse ; Dédiée à Charles IX, elle tend à prouver que Dieu a marqué les temps des Charles de France, comme pour un objet de perfection des princes qui ont porté ce titre tous les Charles me sont admirables et c'est l'occasion que choisissant le seul sujet pour en dresser une histoire, j'ai ramassé le plus exquis et singulier de leur vie, pour l'offrir à ce bien-heureux et aimé de Dieu, lequel à présent gouverne le royaume des françois Marque de l'imprimeur sur le titre, bandeaux et lettrines gravés sur bois. Reliure restaurée avec le dos refait, un feuillet remonté.

Estim. 600 - 800 EUR

Lot 84 - LIVRE RELIGIEUX. MANUSCRIT ENLUMINÉ. HEURES. Paris, 1846-1861. Grand in-8, maroquin rouge sang, sur les plats grande croix d'argent émaillé de noir avec chiffre IHS sur le premier et chiffre EV sur le second, dos à 5 nerfs, roulettes et filets intérieurs en encadrement, doublure et gardes de soie moirée rouge sang, tranches ciselées avec la mention Gloria in excelsis deo répétée, fermoirs d'argent émaillé avec couronne d'épines et initiales IHS, boite en chagrin bordeaux (Reliure de l'époque). Exceptionnel livre d'Heures réalisé par Henriette Boudin de Vesvres pour sa fille Émilie Edmée Boudin de Vesvres. Composition : - 2f. manuscrits, ex-dono de Henriette Boudin de Vesvres à sa fille Émilie Edmée. - 1f. titre à l'or, Heures. - 1f. enluminé recto verso, (r.) illustration, (v.) annonce de la communion d'Émilie Edmée, 2 mai 1850. - 1f. enluminé recto verso, (r.) illustration, (v.) annonce de la confirmation d'Émilie Edmée, 7 mai 1850. - 65f. enluminés recto verso, Prières du matin, du soir, durant la messe, diverses, Vèpres, Complies, Hymnes, messe des épousailles,... - 2f. manuscrits, Souvenirs de famille. - 5f. avec encadrement d'un double filet à l'or. - 2f. vierges. Au total 4 feuillets manuscrits et 67 feuillets enluminés recto verso, soit 134 pages ornées à l'or et à la couleur. Ces pages enluminées se divisent en 6 illustrations à pleine page et 128 pages comportant du texte autour duquel s'harmonisent de très riches enluminures. Les 2 premiers feuillets manuscrit sont l'ex-dono de l'artiste à sa fille. Les deux derniers sont le rappel des grandes dates familiales, naissance, mariage, deuil La décoration de ce volume est très impressionnante par sa richesse, sa diversité et la finesse de l'exécution. On y trouve tout d'abord des enluminures d'un style classique, motifs géométriques, branches foliacées, fleurs, fruits, oiseaux, animaux, coquillages A cette décoration classique viennent s'ajouter des motifs plus rares, bannières, motifs religieux, pierres précieuses, perles, médailles, grappes de raisins, motifs architecturaux, plumes de paon, rubans, etc. Enfin, 87 peintures figuratives plus ou moins grandes viennent compléter ces enluminures, certaines occupant la moitié de la page, d'autres seulement un médaillon. Les scènes de ces peintures figuratives sont bien sûr le plus souvent liées à la vie religieuse : messe, sacrements, communions, à des scènes de la Bible avec Marie, le Christ, les apôtres, la nativité, la crucifixion, des représentations de saints et saintes, mais aussi des scènes liées à la vie de Émilie Edmée Boudin de Vesvres et à sa famille. Ainsi, au premier feuillet et à la page XLIII est représentée la communion d'Émilie Edmée, à la page LIII celle-ci priant avec sa mère, à la page LXXVIII celle-ci jouant au cerceau dans un jardin, à la page CII sa mère, artiste qui réalisa ce volume, à la page CVIII les aïeux de la famille. Enfin sont représentés des paysages et des lieux dont on peut évidemment penser qu'ils sont tous des lieux où Émilie Edmée a vécu ou qu'elle a connus (p. VIII, XXI, LIII et LXXVIII). On ne saurait assez insister sur la remarquable qualité des dessins et des enluminures et sur leur variété et la richesse de l'ornementation. Les ors notamment sont d'une très grande qualité et d'une épaisseur étonnante. Ce volume témoigne de l'importance de la religion chrétienne au sein de certaines familles dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Estim. 2 500 - 3 500 EUR

Lot 93 - Jean de MEUN ou MEUNG. Le Dodechedron de fortune. Livre non moins plaisant & récréatif, que subtil & ingénieux entre tous les jeux et passetemps de Fortune. Autrefois composé par feu M. Ian de Meu, pour le Roy Charles le quint, & nouvellement mis en lumière par F. G. L. (François Gruget). Paris, Estienne Groulleau, 1556. Petit in-4, basane brune, dos à 5 nerfs orné (Reliure postérieure). Brunet, III-1680 / Tchemerzine, VIII-253 /// (14f.)-143-1 pl. Edition originale donnée par François Gruget. Cette Première édition est la plus rare que l'on ait de cet ouvrage singulier. Il fut ensuite réimprimé sous un autre titre. Le privilège fut accordé à Vincent Sertenas qui partagea l'édition avec Gilles Robinet et Estienne Groulleau. Collation erronée donnée par Brunet qui est rectifiée par Tchemerzine. L'ouvrage est destiné, au moyen d'un dé à douze faces que l'on doit se procurer et de questions-réponses données dans le volume, à vous prédire l'avenir et à répondre à vos incertitudes. Mais François Gruget, dans sa présentation, reste prudent : Ie ne vueil pas toutesfois dire qu'il y ait aucune certitude aux responses, pour y devoir aiouster foy. Car ie croy que l'intention de l'autheur ne fut iamais telle, ains seulement pour donner plaisir et recreation à qui s'y voudra amuser, & si d'avanture se trouve quelque response veritable, ne la fault pourtant tirer à consequence : car il est impossible qu'en tat de response n'en vienne quelque une à propos. Sans remettre en question la portée divinatoire du Dodechedron, nous ne pouvons qu'acquiescer à la prudence de l'opinion ici exprimée. Ex-libris manuscrit sur le titre. Reliure épidermée avec menus défauts, réparation angulaire au titre, petites galeries de vers à plusieurs feuillets.

Estim. 1 500 - 2 000 EUR

Lot 95 - Oswaldus PELBART de TEMESVAR. Pomerium Sermonum. Quadragesimalium. Et est ob temporis exigentiam ; et christifidelium necessariam eruditionem triplicatum Lyon, Jean Clein, 18 décembre 1509. - Pomerium Sermonum de beata Virgine vel Stellarium Corone beata virginis per religiosum et devotum patrem sacrarum litterarum ProfessoremIbid., id, s.d. (vers 1498-1500). Ensemble 2 ouvrages reliés en un volume in-8, veau fauve, encadrement droit formé de roulettes et filets à froid, dos à 4 nerfs orné des mêmes filets (Reliure du XVIe siècle). Baudrier, XII-269-288 / Brunet, IV-470 / Hain, IV-12564 /// (136f.) / (202f.). Très rares éditions de sermons de Oswaldus Pelbart de Temesvar publiées par Jean Schwab dit Jean Clein, imprimeur à Lyon né en Allemagne vers 1466, compagnon imprimeur à Lyon en 1490, prote chez Jean Trechsel de 1493 à 1498, puis son successeur de 1498 à 1530 à la suite de son mariage avec la veuve de Jean Treschel. Oswaldus Pelbart de Temesvar est né en 1430 à Temesvár en Hongrie (aujourd'hui Timioara, en Roumanie). Il fait ses études à l'Université de Cracovie et devient licencié en théologie en 1463. Prédicateur renommé, il est cité dans les Annales de la communauté franciscaine du monastère Saint-Jean de Buda (Budapest). Ses écrits ont été publiés à partir de 1483 et la première édition imprimée de ses Sermons date de 1498. Il meurt le 9 janvier 1504 à Buda, en tant qu'auteur et professeur hautement distingué. Baudrier cite 3 exemplaires du premier ouvrage, à Nantes, Troyes et Toulouse. Il ne donne aucune indication pour le second mais Brunet qui le référencie indique que Cette édition lyonnaise, de la fin du XVe siècle, est rare, ainsi que toutes celles du même ouvrage et des autres sermons latins du même prédicateur, imprimées avec ou sans date avant l'année 1536. Premier ouvrage joliment rubriqué à l'encre rouge. Très agréable exemplaire, provenant de la bibliothèque Hans Furstenberg avec son ex-libris. Restaurations anciennes à la reliure, début de fente à un mors, pièce de titre arrachée, manque le titre (A1) du premier ouvrage, réparation au dernier feuillet, pâle mouillure angulaire à plusieurs feuillets.

Estim. 1 000 - 1 500 EUR