Résultats de ventes

COUTEAU-BÉGARIE – Près d’1M€ pour une importante vente d’art russe

vendredi 09 juillet 2021

Vendredi 9 juillet, la maison Couteau-Bégarie a organisé une vente d’art moderne et d’art russe. L'importance de cette vacation résidait en son contenu provenant de la collection du prince Félix Youssoupoff (1887-1967) et de son épouse la princesse Irina de Russie (1895-1970), petite-fille du Tsar Alexandre III et unique nièce du dernier souverain de Russie, l'empereur Nicolas II. D'autres lots étaient, par ailleurs, issus de la collection Tolstoï.

L'ensemble de la collection de Félix Youssoupoff et de son épouse provient de leur résidence d'exil parisienne, située rue Pierre Guérin, dans laquelle ils vécurent 25 ans. Ces objets, tableaux, meubles et documents anciens, ont été les témoins de la grande histoire, évoquant les pages glorieuses et douloureuses des deux plus grandes familles que la Russie impériale a connues : les Youssoupoff et les Romanoff.

Parmi plus d’une centaine de lots se trouve un grand vase couvert provenant de la manufacture impériale de Saint Pétersbourg et exécuté entre 1825 et 1855. Cet objet en porcelaine dure et aux décors rappelant un tableau de Jacob Philippe HACKERT (1737-1807) a été vendu 161 000 €* (lot 336) alors qu’estimé 80 000-100 000 €. Fondée en 1744, la manufacture impériale de Saint Pétersbourg a fourni des services de table à presque tous les palais de la capitale, et des vases dont les décors reprennent des tableaux de Vinci, Raphaël, Titien, Murillo ou encore Corrège, pour la plupart conservés aujourd’hui dans la collection du musée de l’Ermitage.

Par ailleurs, un service en vermeil a changé de mains à un prix important. Il s’agit du service impérial du palais d’hiver pour l’Impératrice Catherine II et sa famille exécuté par Friedrich KOLB (1808-1884). Ce lot marqué de l'aigle bicéphale des Romanoff, sous couronne impériale, a trouvé acquéreur pour 141 680 €* (lot 279), soit sept fois son estimation basse.

D’autre part, un portrait du prince Félix Félixovitch Youssoupoff (1887-1967) très attendu a sur ravir les amateurs présents en salle. En effet, très vraisemblablement exécuté lors de son voyage aux États-Unis entre 1923 et 1925 par l’École russe du début du XXe siècle, ce tableau est l’un des deux portraits connus du prince. L’autre est conservé au Musée russe de Saint-Pétersbourg. Estimée entre 30 000 et 50 000 €, cette œuvre a été vendue 106 904 €* (lot 148).

Enfin, une pendulette de table en or de FABERGÉ fabriquée à Saint-Pétersbourg avant 1896 a réalisé un prix important. En effet, cette pièce d’orfévrerie en plaque émaillée rouge, a été vendue 77 280 €* (lot 269).

L’ensemble de la vente a totalisé 1 217 605 €*.

 


 
xx

 
Grand vase couvert - Manufacture impériale de Saint Pétersbourg
Prix réalisé : 161 000 €*
Friedrich KOLB (1808-1884) - Service impérial du palais d'hiver de l'Impératrice Catherine II 
Prix réalisé : 141 680 €*


 


 
xx

 
École russe du début du XXe siècle - Portrait du prince Félix Félixovitch Youssoupoff
Prix réalisé : 106 904 €*
FABERGÉ - Pendulette de table en or
Prix réalisé : 77 280 €*


* frais compris
Partager sur