Accueil > Annonces de ventes > BINOCHE ET GIQUELLO - Un buste féminin fang, précieux byéri aux enchères

Annonces de ventes

BINOCHE ET GIQUELLO - Un buste féminin fang, précieux byéri aux enchères
vendredi 14 décembre 2018
Experts : Patrick Caput et Bernard Dulon

 
Vendredi 14 décembre, la maison Binoche et Giquello présentera, lors d’une vente dédiée aux arts d’Afrique et d’Océanie, un rare byéri fang. Le caractère exceptionel de cette statue reliquaire réside dans le choix d’un buste, qui plus est féminin, son épaisse patine témoignant de son ancienneté. Cette statue votive utilisée au début du XIXe siècle pour le culte des ancêtres, importée en France au cours du XXe siècle par un administrateur colonial, est estimée entre 1 et 1,5M€. Elle compte parmi la vingtaine de bustes fang existants dont une faible proportion de sculptures féminines.
Soixante pièces seront présentées dans cette vente pour une estimation globale comprise entre 3 et 3,5M€.

Peuple conquérant arrivé au Gabon à la fin du XVIIIe siècle, les fangs de l’Afrique équatoriale se répartissent en plusieurs sous-ensembles. Parmi eux, les Ntumu – ce nom découle du ntum, la cane de chef portée lors des palabres – occupent le plateau du Woleu-Ntem, dans le Nord du Gabon.

La hiérarchie sociale du peuple fang est basée sur le lignage. L’ésa, le père de famille, exerce une toute-puissance sur ses descendants et il est le seul à pouvoir officier le culte des ancêtres.

Objet essentiel de ce culte, le byéri est le gardien des ossements – crâne ou mâchoire – des ancêtres les plus illustres d’une famille, contenus dans une boîte en écorce, sur laquelle est fixée l’effigie anthropomorphe en bois. Le décor de chaque sculpture fait référence aux défunts connus ou lointains d’un lignage.

L’ésa honore le byéri par des offrandes de nourriture, attendant de lui qu’il assure à ses descendants la fécondité des femmes, le succès à la chasse, la victoire à la guerre, la guérison des malades et la protection contre les sorciers maléfiques. La statue votive joue également un rôle déterminant lors des initiations des jeunes garçons. Ces derniers, après avoir ingurgité une décoction hallucinogène à base de plantes, font face une nuit durant à la statue pour rencontrer en rêve ses défunts aïeux. Ceux-ci leur attribuent alors leur nom d’adulte et leur énoncent leurs interdits individuels.

Le byéri proposé dans cette vente prend la forme d’un buste de jeune femme au tronc cylindrique. Au milieu de sa poitrine naissante, repose un pectoral en laiton de forme ovoïde. Un haut collier, « unique » selon Louis Perrois, et des bracelets en laiton ornent le cou et le haut des bras de la figure.

Le visage d’un parfait classicisme fang présente un large front en quart de sphère et une face très creuse en forme de « coeur ». La large bouche aux lèvres épaisses étirées vers l’avant caractérise la « moue fang ». Les yeux sont marqués par d’importantes traces de résine ayant certainement supporté des rondelles de laiton.

L’épaisse patine noire, suintante par endroits, témoigne des imprégnations rituelles d’huiles et de son utilisation dès le début du XIXe siècle.

 
     
Masque Grebo, Libéria
Bois et pigments
H. 44,8 cm – L. 25,4 cm – P. 12,7 cm
Estimation : 400 000 - 600 000 €
Grand personnage assis un serpent autour du cou, Djenne, Delta du Niger intérieur, Mali
Époque : 1400/1550 après J.-C.
Terre cuite. H. 55,9 cm – L. 29,2 cm
Estimation : 200 000 - 250 000 €
Chasse-mouche Tahiri ra’a des Îles Australes avec un personnage Janus, Polynésie
Bois dur et cordelette de sennit
H. 28 cm
Estimation : 200 000 - 250 000 €

 
Appuie-tête des Iles Tami, Golfe Huon,
Province Morobé, Papouasie Nouvelle Guinée
Bois, pigments noir et blanc
H. 18 cm – L. 16 cm – P. 9,5 cm
Estimation : 150 000 - 200 000 €
Hache Luba de prestige, Kibiki ou Kasolwa,
Atelier de la Moyenne Luvua, République
Démocratique du Congo
Bois, fer et laiton
H. 38 cm – L. de la lame 26 cm
Estimation : 200 000 - 250 000 €
Grand personnage assis Djenne,
Delta du Niger intérieur, Mali
Époque : 1100/1400 après J.-C.
Terre cuite. H. 58,4 cm – L. 36,8 cm – P. 31,1 cm
Estimation : 200 000 - 250 000 €

 

 
Vente aux enchères publique - Drouot - Salle 4
Vendredi 14 décembre - 15h30

Exposition publique - Drouot - Salle 4
Jeudi 13 décembre - 11h / 21h
Vendredi 14 décembre - 11h / 14h

Partager sur

Art d'Afrique et d'Océanie

Expositions des lots : jeudi 13 décembre - 11:00/21:00 - vendredi 14 décembre - 11:00/16:00
Vente : vendredi 14 décembre 2018 - 15:30
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris
Live
Maison de vente
Binoche et Giquello
Tél. 01.47.42.78.01

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !