Accueil > Annonces de ventes > YANN LE MOUËL - Photographie moderne et contemporaine

Annonces de ventes

YANN LE MOUËL - Photographie moderne et contemporaine
vendredi 23 novembre 2018
Le commissaire-priseur Yann Le Mouël et l'expert Viviane Esders présenterons le 23 novembre prochain une belle sélection de photographies modernes et contemporaines. Organisée à Drouot Paris, cette vente aux enchères rassemblera 300 oeuvres signées par les maîtres de la photographie et les photographes contemporains.

De Charles Nègre, Eugène Atget, Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson et encore Brassaï à Sherril Shell, Man Ray, Sabine Weiss, Seydou Keita et Malick Sidibé, la vente offrira un magnifique ensemble de l’histoire de la photographie. Les œuvres de chaque artiste se distingueront par leur sujet, leur provenance ou leur qualité.

Parmi les pièces majeures de la vente, une collection importante de tirages de Man Ray (1890-1976) : l'emblématique Violon d'Ingres, Les larmes, Primauté de la matière sur la pensée et également un autoportrait de l'artiste en tirage contact d'époque.
Sans doute sa photographie la plus connue, Le Violon d'Ingres de 1924 représente Kiki de Montparnasse, à cette époque muse et compagne du photographe. Sa composition classique est une citation directe de la Baigneuse de Valpinçon (1808), célèbre étude de nu du peintre néoclassique Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867). Afin de souligner l’analogie des formes féminines avec celles d’un instrument à cordes, Man Ray dessina sur l’épreuve, à la mine de plomb et à l’encre de chine, deux ouïes de violon, transformant ainsi le corps du modèle en instrument de musique. L’image devient alors un jeu de mots, à la faveur de l'expression Violon d'Ingres désignant un hobby, une activité que l'on aime pratiquer, et une inspiration surréaliste qui révèle aussi la passion amoureuse de Man Ray pour son amante. Picturale, photographique et littéraire, cette œuvre s’inscrit dans l’esthétique surréaliste. Ce tirage a été réalisé en 1981 et est estimé 4 000 - 6 000 €.

La tulipe mélancolique d'André Kertész (1894-1985), est également un rare tirage argentique signé par l'auteur. Cette photographie de 1939, emblématique de l'œuvre de Kertész, a été réalisée avec des miroirs de distorsion. Alors installé à New York, dans l'impossibilité de revenir en France en raison de la guerre, Kertész était dans une impasse personnelle et professionnelle. C'est ainsi qu'il commença à interpréter la mélancolie et la désillusion qu'il ressentait, à travers son appareil photo. Ce tirage est estimé 4 000 - 6 000 €.

Parmi les autres œuvres phares de cette vente figure un album sur la construction de Brasilia avec des photographies de René Burri. René Burri documenta la réalisation de cette utopie pensée par Oscar Niemeyer depuis les tout premiers moments de sa construction dans les années 1950, jusqu'à la vie quotidienne de ses habitants. Cet album très documenté est estimé 1 200 - 1 800 €.

Une section de la vente sera consacrée aux portraits d'artistes. La photographe Rogi André (1905-1970) a photographié, dans les années 1930-1940, Dora Maar, Georges Braque, Henri Matisse, Pierre Bonnard, Jacques Villon, André Dunoyer de Segonzac et André Lotte. Ce rare ensemble de tirages d'époque est estimé entre 1 000 et 3 500 €. Hongroise, Rogi André s'installe à Paris vers 1925 afin de côtoyer les grands artistes français et la diaspora intellectuelle et politique. Initiée par son mari André Kertész, "elle adopta, en véritable portraitiste, l'attitude la plus exigeante : l'effacement du photographe devant le photographié. Elle parvenait à faire tomber les attitudes affectées ou conventionnelles, fut-ce au prix de quelques heures, ou de quelques jours. Fragile et hypersensible, elle travaillait dans un état d'attention extrême, guettant sa 'minute de vérité'."

Sur une note plus contemporaine, la vente aux enchères comprendra des tirages de William Wegman, Nan Goldin, Bernard Faucon, Roger Ballen, Bernard Plossu et Mario Giacomelli, ainsi que des nus de Araki, Jeanloup Sieff, Jean-François Jonvelle, Gilles Berquet et Ralph Gibson.

 
André Kertész
Tulipe mélancolique, 1939
Man Ray
Le violon d'Ingres, 1924
Sabine Weiss
Petite fille, petit arbre, 1981
 
Nan Goldin
Guido floating, Levanzo, Sicile, 1999
Bernard Plossu,
Portrait d'une amie, Mexique, 1965.
 
Rogi André
Dora Maar, 1941.
Maurice Tabard,
Tour Eiffel et nu féminin, 1947
Seydou Keita,
Sans titre, 1953.
 
Vente aux enchères publiques - Drouot - Salle 2
Vendredi 23 novembre - 14h 

Exposition publique - Drouot - Salle 2
Jeudi 22 novembre - 11h / 21h
Vendredi 23 novembre - 11h / 18h 
Partager sur

photographies

Expositions des lots : jeudi 22 novembre - 11:00/21:00 - vendredi 23 novembre - 11:00/12:00
Vente :
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris
Maison de vente
Yann Le Mouel
Tél. 01 47 70 86 36

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !