Accueil > Annonces de ventes > THIERRY DE MAIGRET - Ancien fonds Rodolphe Stadler

Annonces de ventes

THIERRY DE MAIGRET - Ancien fonds Rodolphe Stadler
18 et 19 octobre 2018
Experts : Sylvie Collignon, Antoine Romand, Amaury de Louvencourt - Agnès Severstre-Barbé

Les 18 et 19 octobre, la maison Thierry de Maigret dispersera 800 peintures et sculptures et 150 estampes et photographies réunies par Rodolphe Stadler, fondateur de la célèbre galerie éponyme installée au 51 rue de Sèvres, de 1955 à 1999. La première partie de la collection avait été présentée aux enchères en 2013. 

Tapiès, Appel, Saura, Pane, Luthï, Rainer, Falkenstein, Bluhm, Budd, Shiraga, Imaï… Les plus grands artistes de la seconde moitié du XXe siècle en Europe, aux Etats-Unis et au Japon seront représentés dans cette vente événement dont la première partie était dispersée en 2013.

 
aaa
Issu d’une famille d’industriels Suisse, rien ne prédisposait Rodolphe Stadler à devenir une figure prépondérante du milieu artistique parisien de la seconde moitié du XXe siècle. Après des études de droit effectuées sans conviction et des séjours ponctuels à Paris pendant lesquels il découvre l’art de son époque, il évoque l’idée d’ouvrir une galerie d’art. Son père la concrétise en lui achetant un fonds de commerce au 51 rue de Sèvres. Commence alors une aventure artistique empreinte du regard neuf et dénué de parti-pris du jeune homme qui se considère avant tout comme un découvreur.

Sa collaboration pendant quinze années avec Michel Tapié (1909-1987), autre figure emblématique du milieu de l’art du XXe siècle, a un impact majeur sur l’adn de la galerie. Arrière petit-cousin de Toulouse Lautrec, ce dernier avait publié en 1952 son essai manifeste, Un art autre – où il s’agit de nouveaux dévidages du réel, dans lequel il défend entre autres Hartung, Wols, Mathieu, Dubuffet, Fautrier, Soulages, Tobey, Pollock, Riopelle et Michaux. Les deux hommes expriment à travers les artistes qu’ils choisissent un regard nouveau sur l’art et défendent communément un « art autre » sans construction ni composition préétablies.

La galerie Stadler expose Antoni Tàpies, Karel Appel, Serpan, René Guiette, Horia Damian, Christo Coetzee, Luigi Boille mais aussi les japonais du groupe Gutaï, Sofu Teshigahara ou des artistes américains comme Claire Falkenstein, David Budd, Paul Jenkins, Norman Bhlum ou Alfonso Ossorio.

Fervent défenseur de l’abstraction, Stadler n’exclut cependant pas l’art figuratif tant qu’il est fait avec véhémence. Il organise ainsi en 1959 la première exposition en France d’Antonio Saura et défend sa peinture pendant quarante ans.

Dans les années 1970, après le départ de Michel Tapiès, le marchand se passionne pour l’Art corporel ; un tournant décisif dans l’histoire de la galerie. Il y consacre une exposition en 1975 et présente régulièrement les travaux de Michel Journiac, Gina Pane, Urs Lüthi, Hermann Nitsch ou Chris Burden. L’intérêt de Stadler pour ce mouvement émergeant et transgressif replace l’établissement à la pointe des recherches artistiques contemporaines.

Gérald Thupinier, Jean Paul Huftier, Alexandre Delay, Rafael Mahdavi et Rutjer Rühle prennent place parmi les artistes représentés par le galeriste au cours des deux décennies suivantes.

La Galerie Stadler ferme définitivement ses portes en 1999.

 
Norman BLUHM (1921-1999), Sans titre, 1989 - Huile sur toile
Estimation : 3 000 - 4 000 € ©ThierrydeMaigret/Drouot
 
David BUDD (1927-1991), Waterfront « B », 1962
Huile sur toile
Estimations : 2 500 - 3 000 €
©ThierrydeMaigret/Drouot
Arnul RAINER (né en 1929), Feldkerze, 1974
Crayon gras et mine de plomb sur photo
Estimation : 2 500 - 3 000 €
©ThierrydeMaigret/Drouot

 
Gina PANE (1939-1990), Extraits, 1969-1971
Trois épreuves argentiques d’époque contrecollées sur cartons puis sur panneau de bois noir.
Estimations : 1 500 - 2 000 €
©ThierrydeMaigret/Drouot

 
Vente aux enchères publique – Drouot – Salles 10 et 16
Jeudi 18 et vendredi 19 octobre - 14h

Exposition publique – Drouot – Salles 10 et 16
Mardi 16 octobre - 14h / 18h
Mercredi 17 octobre – 11h / 18h


Partager sur

photographies, estampes, sculptures et tableaux modernes

Expositions des lots : mardi 16 octobre - 15:00/18:00 - mercredi 17 octobre - 11:00/18:00 - jeudi 18 octobre - 11:00/12:00
Vente : jeudi 18 octobre 2018 - 14:00
Salle 10-16 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris
Live
Maison de vente
Thierry de Maigret
Tél. 01 44 83 95 20

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !