134 

Page extraite du Majma' al-Tawarikh représentant le Sultan Malik Shah III Pigments polychromes et or sur papier Hérat, cira 1425, période Timouride Page complète avec marges postérieures : 43 x 33 cm Page originelle dans les filets d'encadrement : 36,5 x 25 cm Miniature : 12 x 25 cm Cette page est extraite du Majma' al-Tawarikh (Le Recueil des Histoires de Hafiz-i Abru), important manuscrit réalisé à Hérat sous le règne de Sultan Shahrukh (r. 1405-1447). La page se compose dans la partie supérieure d'un titre en écriture naskh rouge, indiquant : " Le dixième d'entre eux, al-Sultan Mughith al-Dunya wa'l-Din Malikshah bin Mahmud bin Muhammad bin Malikshah ". Le titre est suivi d'une miniature peinte en polychromie et or représentant donc le Sultan Malik Shah III et sa cour, souverain Seljouk dont le règne dura moins d'un an, entre 1152 et 1153 AD. La peinture est suivie d'un texte en naskh noir réparti sur 21 lignes, relatant le règne du souverain et mentionnant notamment que la raison de sa déposition était qu'il se consacrait davantage au plaisir qu'à l'exercice du pouvoir. Le tout s'inscrit dans des filets d'encadrement rouge et bleu. Au dos de la miniature se trouve une page de texte en naskh noir et rouge, ainsi qu'un ancien timbre de la Douane Centrale. La lecture de ce texte nous indique qu'il s'agit en réalité du recto du feuillet, puisqu'il contient les détails du règne du précédent souverain, Sultan Mas'ud (r. 1134-1152), et se termine par une liste des vizirs et chambellans sous son règne. Le Majma' al-Tawarikh est une Histoire universelle écrite par Hafiz-i Abru sur la commande de Shahrukh. Partant des Grands prophètes jusqu'au règne du souverain commanditaire, le récit était une manière de légitimer le pouvoir de Shahrukh, successeur indirect de Timur. Ce texte est dans la continuité du fameux Jami' al-Tawarikh, la grande compilation historique ilkhanide du vizir Rashid al-Din. Deux copies manuscrites du Majma' al-Tawarikh sont aujourd'hui connues. La première est conservée au Palais de Topkapi à Istanbul, et un second manuscrit daté de la même période, aujourd'hui dispersé dont notre page est extraite. Nombre de pages de ce manuscrit sont conservées dans différentes collections internationales telles que le Metropolitan Museum, Los Angeles County Museum of Art, Walters art Museum Une série de ces pages, dont fait partie la nôtre, est dans un style que l'on peut qualifier de style historique de Shahrukh. Ce style correspond bien à la période de copie de ce manuscrit. Ce style plus archaïque que certains manuscrits de la période Timouride est le résultat de l'inspiration des miniatures originales du Jami al Tawarikh, plus ancien d'une centaine d'années. D'autres pages du Majma' al-Tawarikh comportent des peintures en polychromie avec des fonds vides et des figures de style mongol, ces peintures sont aujourd'hui considérées comme des pastiches du début du XXe probablement exécutés en Iran dans les années 1920. L'histoire de ce manuscrit reflète bien celle du marché de l'art Oriental du début du XXe siècle, période durant laquelle certains manuscrits ont été divisés et parfois remontés avec des illustrations ajoutées tardivement ou encore des parties d'illustrations découpées et ajoutées aux page originales afin de les rendre plus attrayantes. Une page du même manuscrit et dans le même style que la nôtre provenant de la collection d'Émile Tabbagh et comportant aussi un cachet de la douane centrale est conservée dans la Arthur M. Sackler Gallery (S1986.131). Expert : Mr Alexis RENARD

poitiers, France