Null BAUDELAIRE (Charles). Les Fleurs du Mal. Paris [et Alençon], Poulet-Malassi…
Description
151 

BAUDELAIRE (Charles). Les Fleurs du Mal. Paris [et Alençon], Poulet-Malassis et Debroise Libraires-éditeurs, 4 rue de Buci, 1857. In-12, [2] ff. (faux-titre et titre) - 248 pp.-[2] ff. (tables), précédés et suivis de 3 ff. de gardes et couvertures, couvertures imprimées conservées. Reliure de plein maroquin havane, triple filet doré en encadrement sur les plats, dos lisse orné d’une gerbe de blé et d’un motif de tête de mort en queue, date 1857 en queue de dos, roulette dorée intérieure, gardes de papier marbré, simple filet doré sur les coupes, tranches dorées, rel. signée E. Bonleu au bas du contreplat supérieur. Reliure en fort bel état (rel. début XXe s.). Double emboitage cartonné rigide, demi-chagrin brun, lettrage doré : « Charles Baudelaire. Les Fleurs du mal » et date en queue de dos : « 1857 ». Dimensions de l’ouvrage : 122 x 186 mm ; dimensions de la reliure : 128 x 192 mm. Fort bel exemplaire. Edition originale, exemplaire de premier tirage avec les six poèmes érotiques dont trois sont groupés dans la table sous le titre intérieur Les Fleurs du Mal. Ces six poèmes sont les suivants : Les Bijoux (XX) ; Le Léthé (XXX) ; A celle qui est trop gaie (XXXIX) ; Lesbos (LXXX) ; Femmes damnées (LXXXI) ; Les métamorphoses du vampire (LXXXVII). Ces exemplaires de premier tirage se distinguent de la manière suivante : p. 31 et p. 108, le titre courant Les Fleurs du Mal est imprimé Les Feurs du Mal ; p. 201, le mot capiteux est par erreur imprimé captieux ; la p. 45 est chiffrée 44. Pendant fort longtemps, condamné par jugement du Tribunal de la Seine, le recueil ne put être légalement réimprimé. N'ayant pas réussi à condamner Flaubert pour Madame Bovary, les autorités trouveront en Baudelaire une proie plus facile. Publiée en juin 1857 chez Poulet-Malassis et De Broise, la première édition des Fleurs du Mal sera condamnée deux mois plus tard.

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats