ANJOU: Monsieur Gaston DESPRES, 1902-1914. Bouton de gilet (o)
Description
274 

ANJOU: Monsieur Gaston DESPRES, 1902-1914. Bouton de gilet (o)

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats

Vous aimerez peut-être

FRANCE. Tenue du Consul de France ayant appartenu à Jean BEGUIN-BILLECOCQ composée du bicorne en velours taupé, plumes d'autruche noires, cocarde tricolore, ganse de bouton brodées de branches de laurier en canetille or, bouton doré, de l'habit en drap noir à collet droit richement brodé de feuilles d'acanthe et de fleur de lys mêlées en canetille et paillettes dorées fermant par neuf boutons timbrés du faisceau de licteur encadré de feuilles de laurier et de chêne, parements de manche et écusson du dos brodés en suite, doublure en satin noir (usure aux aisselles), du pantalon droit à bandes latérales en passementerie dorée, fabrication de la belle jardinière, Paris, nominette au nom du propriétaire. On joint sa veste d'été en coton blanc à parements brodées en canetille et paillettes dorés amovibles, une coiffe de casquette, un ceinturon porte-épée. L'ensemble dans sa malle de voyage d'origine compartimentée et à un tiroir. BE Jean BEGUIN-BILLECOCQ (1875-1936), est un diplomate français diplômé de l'École des Langues orientales de Paris (arabe, persan, turc) et de l'École libre des sciences politiques de Paris, nommé en 1899 élève-drogman au Caire puis interprète à Djeda,en 1904-1905, il est vice-consul de France gérant le consulat de Mascate, Sultanat d'Oman puis drogman à l'ambassade de France à Constantinople. En 1914, il est en poste à Scutari en Albanie, pendant la Première Guerre mondiale, il est désigné président du conseil des consuls restés en Albanie. Il restera à son poste jusqu'en janvier 1916. En février 1919, il est nommé consul de France à Constantinople et adjoint au Haut-Commissaire de la République française en Orient, en 1921, il retourne en Albanie en tant que consul, puis chargé d'affaires. Il est ensuite nommé successivement consul de France à Athènes Tirana, Varsovie (1926), Le Pirée (1927), Francfort (1930) puis consul général à Izmir en Turquie. Il décède à Chinon (Indre-et-Loire) le 4 août 1936.