ROLEX année 1997 
COSMOGRAPH DAYTONA. RÉF. 16520 
Montre bracelet en acier, lune…
Description
44 

ROLEX année 1997 COSMOGRAPH DAYTONA. RÉF. 16520 Montre bracelet en acier, lunette gravée "Unit Per Hour" de 400 à 60. Cadran blanc avec index flèches et aiguilles luminescents, trois compteurs pour les secondes permanentes à 9h, compteurs 30 mn et 12h. Mouvement mécanique à remontage automatique , zenith, calibre 4030, N°172998. Numéro de série: U 982037. Référence boîte : 16520, référence fond: 16500. Bracelet "Oyster" à boucle déployante. références : 503/B, 78390/X2. Longueur du bracelet: 18 cm. On joint un maillon supplémentaire. (Patine d'usage du bracelet et petit enfoncement au boîtier)

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats

Vous aimerez peut-être

UNE COUVERTURE DE LIVRE IMPÉRIAL "YUNLONG", INSCRITE PAR L'EMPEREUR QIANLONG, JADE GRIS-épinard sculpté, DATÉE DE L'ANNÉE BINGYIN, 1746Opinion : Comme le montre la liste des résultats d'une vente aux enchères de Sotheby's en 1965 (accompagnant le lot n° 78), les salles de vente londoniennes des Swinging Sixties étaient dominées par le who's who des provenances les plus illustres de l'art chinois d'aujourd'hui, comme Bluett, Moss, Marchant, Clayton, Sparks et un certain "Wou". Wou Kiuan, un personnage plutôt discret de la scène artistique anglaise de ces derniers temps, était le précédent propriétaire du présent lot. Il avait à l'époque l'avantage rare de pouvoir lire le chinois, et a donc reconnu instantanément que cette plaque de jade avait servi de couverture de livre impérial et non pas, comme on le suppose souvent, de simple feuille de livre. L'immense passion et les connaissances supérieures du Dr Wou lui permettaient parfois de dénicher des œuvres d'art chinoises extrêmement importantes comportant des inscriptions rares, sous le nez des marchands et des collectionneurs les plus expérimentés, parce qu'ils étaient tout simplement incapables de lire le chinois. Le présent lot en est la preuve, exactement comme le sceau en stéatite "yulan zhi bao" utilisé par l'empereur Qianlong, vendu 131 millions de dollars de Hong Kong le 29 avril 2022.Chine, 1746. Superbement incisé et doré d'un côté avec un féroce dragon des nuages à cinq griffes, Yunlong, se tortillant sinueusement autour d'une perle enflammée au milieu de nuages tourbillonnants, le tout au-dessus du diagramme terrestre et des vagues déferlantes. L'autre face porte une inscription incisée et dorée. La pierre opaque est d'un ton vert épinard profond avec des nuances de vert plus pâle, et des inclusions nuageuses habilement utilisées par le lapidaire pour amplifier l'apparence du dragon des nuages.Inscriptions : Au revers, "Après examen, 25 textes ont été déterminés dans l'ordre [...] ils seront compilés dans une collection [...] Qianlong un jour de printemps de l'année Bingying" (correspondant à 1746)Provenance : Provenant de la collection du Dr Wou Kiuan. Musée Wou Lien-Pai, coll. no. Q.C.186. Le Dr Wou Kiuan (1910-1997) était un diplomate chinois et un éminent spécialiste de l'art chinois. Son père, Wou Lien-Pai (1873-1944), était l'une des principales personnalités politiques de la Chine du début du XXe siècle, connue pour son rôle de président et de chef du parlement pendant les années turbulentes de l'ère républicaine. Le Dr Wou lui-même a entamé une illustre carrière dans la diplomatie jusqu'à sa retraite en 1952, date à laquelle il s'est installé à Londres et a consacré le reste de sa vie à l'étude de l'art chinois. C'est sans doute par hasard que les années de collection du Dr Wou ont coïncidé avec une abondance d'œuvres d'art chinoises exceptionnelles sur le marché londonien. Du milieu des années 1950 à la fin des années 1960, il a pu constituer une collection de plus de 1 000 œuvres représentant pratiquement toutes les catégories d'art chinois. Au cœur de la volonté de collectionner du Dr Wou se trouve un désir ardent de préserver les reliques du riche passé historique de la Chine dispersées en Europe, et de promouvoir l'art et la culture chinois. On ne sait pas exactement quand le Dr Wou a eu l'idée de créer un lieu pour abriter sa collection, mais en 1968, il a ouvert les portes du musée Wou Lien-Pai, nommé en l'honneur de son père. Au fil des ans, le musée est devenu une destination incontournable pour les collectionneurs, les universitaires et les dignitaires en visite, et le Dr Wou prenait plaisir à guider ses visiteurs à travers les galeries, racontant les histoires de la glorieuse histoire de la Chine.Condition : Très bon état avec une usure ancienne mineure, particulièrement à l'inscription dorée, qui est néanmoins remarquablement bien conservée. Minuscules grignotages sur les bords. Extrêmement rare dans cet état de conservation irréprochable.Poids : 649,5 g Dimensions : Taille 27,4 x 12,5 cmLes livres en jade finement incisés et dorés révèlent la dextérité du sculpteur avec le support, car ces plaques fines étaient extrêmement fragiles et pouvaient se briser si une pression excessive était appliquée lors de la sculpture. Au cours de la période Qianlong, la production de livres en jade a atteint un nouveau sommet de qualité, reflétant la profonde admiration de l'empereur et la disponibilité accrue du matériau après la pacification du peuple Hui au Xinjiang. Ces livres ont été fabriqués sous les ordres de l'empereur par des artisans travaillant dans l'atelier du palais appartenant au Neiwufu dans les ateliers de jade de Suzhou, ou dans ceux appartenant aux administrations de Huai et de Changlu.En raison de la restriction de longueur sur Drouot, cette entrée est abrégée. Pour une description complète, veuillez consulter le site www.zacke.at.由于Drouot平台拍品叙述的长度限制,我们移除了中文叙述,完整中文叙述请至www.zacke.at查看。

TAZZA GLAÇÉ EN CUIVRE, MARQUE YONGZHENG ET PERIODEOpinion : Les objets en cuivre rouge étaient un élément essentiel de la maison impériale pendant l'ère Yongzheng, avec des plats, des bols et des tasses de différentes tailles apparaissant beaucoup plus fréquemment que les tasses à pied, sans parler des tazzas. De plus, le présent lot est en parfait état et sa provenance est immaculée, ce qui le rend encore plus rare et en fait un objet remarquable dans une collection d'objets monochromes, même la plus avancée. Datant de l'apogée de la production impériale, à l'époque de l'arrivée de Tang Ying à Jingdezhen en 1728, où il a été nommé par l'empereur Yongzheng pour superviser la fabrication de la porcelaine, le présent lot est un puissant témoignage de la raison pour laquelle les pièces monochromes sont devenues si populaires parmi les érudits les plus sophistiqués de la Chine moderne.Chine, 1723-1735. Superbement empoté, les côtés arrondis peu profonds s'élèvent à partir d'un pied creux évasé entouré d'un nœud de bambou moulé. L'extérieur est émaillé d'un rouge riche et chaud, l'intérieur et la base sont émaillés en blanc. La base est ornée d'une marque à six caractères en bleu sous glaçure da Qing Yongzheng nianzhi et de la période.Provenance : Sotheby's Londres, 25 mai 1965, lot 168. Dr. Wou Kiuan, acquis auprès du précédent. Musée Wou Lien-Pai (1968-2022), numéro de collection Q.8.08. Une copie de la liste des résultats de la vente aux enchères de Sotheby's du 25 mai 1965, indiquant que l'acheteur était "Wou", accompagne ce lot. Wou Kiuan (1910-1997) était un diplomate chinois et un éminent spécialiste de l'art chinois. Son père, Wou Lien-Pai (1873-1944), était l'une des principales personnalités politiques de la Chine du début du 20e siècle, connu pour son rôle de président et de chef du parlement pendant les années turbulentes de l'ère républicaine. Le Dr Wou lui-même a entamé une illustre carrière dans la diplomatie jusqu'à sa retraite en 1952, date à laquelle il s'est installé à Londres et a consacré le reste de sa vie à l'étude de l'art chinois. C'est sans doute par hasard que les années de collection du Dr Wou ont coïncidé avec une abondance d'œuvres d'art chinoises exceptionnelles sur le marché londonien. Du milieu des années 1950 à la fin des années 1960, il a pu constituer une collection de plus de 1 000 œuvres représentant pratiquement toutes les catégories d'art chinois. Au cœur de la volonté de collectionner du Dr Wou se trouve un désir ardent de préserver les reliques du riche passé historique de la Chine dispersées en Europe, et de promouvoir l'art et la culture chinois. On ne sait pas exactement quand le Dr Wou a eu l'idée de créer un lieu pour abriter sa collection, mais en 1968, il a ouvert les portes du musée Wou Lien-Pai, nommé en l'honneur de son père. Au fil des ans, le musée est devenu une destination incontournable pour les collectionneurs, les universitaires et les dignitaires en visite, et le Dr Wou se faisait un plaisir de guider ses visiteurs à travers les galeries, racontant les histoires de la glorieuse histoire de la Chine.Condition : Quelques vieilles usures et irrégularités de cuisson, telles que des taches sombres, une bulle de glaçure au niveau du puits, de petites fissures de cuisson, et des fritures minimes. Un minuscule éclat sur le bord avec un remplissage et une ligne de cheveux associés. La glaçure est splendide et onctueuse au toucher. Se référer au département pour ou une vidéo tournée sous une forte lumière bleue, confirmant la bonne condition générale.Poids : 752,8 gDimensions : Diamètre 20,9 cmComparaison des résultats de vente aux enchères : Type: Très procheVente aux enchères : Sotheby's New York, 11 septembre 2019, lot 635Prix : 40 000 USD ou environ 44 000 EUR convertis et ajustés à l'inflation au moment de la rédactionDescription : Un pigeonnier à glaçure rouge cuivrée, marque du sceau de Yongzheng et périodeComparaison des résultats de la vente aux enchères : Type: Très proche Vente aux enchères : Christie's New York, 22 mars 2013, lot 1554 Prix : 30 000 USD ou environ 36 000 EUR convertis et ajustés à l'inflation au moment de la rédaction Description : Un bol à tige en glaçure rouge cuivrée, marque à six caractères de Yongzheng en bleu sous glaçure dans une ligne et de la périodeComparaison des résultats de vente aux enchères : Type: Très proche Vente aux enchères : Christie's Hong Kong, 28 mai 2021, lot 2991 Prix : 500 000 HKD ou environ 62 000 EUR convertis et ajustés pour l'inflation au moment de la rédactionDescription : Bol à tige en glaçure rouge sacrificielle, marque à six caractères de Yongzheng dans une ligne en bleu sous glaçure et de l'époque由于Drouot平台拍品叙述的长度限制,我们移除了中文叙述,完整中文叙述请至www.zacke.at查看。

BAIE WUCAI "DRAGON ET PHÉNIX", MARQUE QIANLONG ET PERIODEChine, 1736-1795. L'extérieur est peint de deux phénix descendant entre des dragons vert et rouge fer qui poursuivent des "perles enflammées" au milieu de branches de fleurs, sous un bandeau des huit emblèmes bouddhistes alternant avec des têtes de ruyi reliées par une ligne bleue. L'intérieur est orné d'un médaillon entourant cinq chauves-souris rouges de fer (rare ) ainsi que d'une bordure à double ligne sous le bord. La base en retrait porte la marque du sceau à six caractères bleu sous glaçure da Qing Qianlong nianzhi et de la période.Provenance : De la collection du Dr. Wou Kiuan. Musée Wou Lien-Pai, coll. no. Q.C.186. Le Dr Wou Kiuan (1910-1997) était un diplomate chinois et un éminent spécialiste de l'art chinois. Son père, Wou Lien-Pai (1873-1944), était l'une des principales personnalités politiques de la Chine du début du XXe siècle, connue pour son rôle de président et de chef du parlement pendant les années turbulentes de l'ère républicaine. Le Dr Wou lui-même a entamé une illustre carrière dans la diplomatie jusqu'à sa retraite en 1952, date à laquelle il s'est installé à Londres et a consacré le reste de sa vie à l'étude de l'art chinois. C'est sans doute par hasard que les années de collection du Dr Wou ont coïncidé avec une abondance d'œuvres d'art chinoises exceptionnelles sur le marché londonien. Du milieu des années 1950 à la fin des années 1960, il a pu constituer une collection de plus de 1 000 œuvres représentant pratiquement toutes les catégories d'art chinois. Au cœur de la volonté de collectionner du Dr Wou se trouve un désir ardent de préserver les reliques du riche passé historique de la Chine dispersées en Europe, et de promouvoir l'art et la culture chinois. On ne sait pas exactement quand le Dr Wou a eu l'idée de créer un lieu pour abriter sa collection, mais en 1968, il a ouvert les portes du musée Wou Lien-Pai, nommé en l'honneur de son père. Au fil des ans, le musée est devenu une destination incontournable pour les collectionneurs, les universitaires et les dignitaires en visite, et le Dr Wou prenait plaisir à guider ses visiteurs à travers les galeries, racontant les histoires de la glorieuse histoire de la Chine.Condition : Bon état avec seulement une usure mineure et des irrégularités minimes de cuisson. Le bord présente un minuscule éclat rempli et une ligne de cheveux associée.Poids : 270,0 g Dimensions : Diamètre 15,4 cmComparaison avec la littérature : Leformat décoratif du présent bol est inspiré des prototypes Kangxi. Comparez deux exemples de tailles différentes marqués par Kangxi et illustrés dans Porcelains in Polychrome and Contrasting Colors, The Complete Collection of Treasures of the Palace Museum, Hong Kong, 1999, nos 135-136. Un exemple marqué Qianlong de taille similaire au présent exemple est également illustré, ibidem, n° 158. Un autre exemple Qianlong se trouve au Musée de Nanjing, illustré dans Treasures in the Royalty : The Official Kiln Porcelain of the Chinese Qing Dynasty, Shanghai, 2003, page 282.Comparaison des résultats des ventes aux enchères : Type: Très proche Vente aux enchères : Christie's Hong Kong, 29 mai 2013, lot 1923 Prix : 870 000 HKD ou environ 133 000 EUR convertis et ajustés à l'inflation au moment de la rédactionDescription : Un beau bol wucai " dragon et phénix ", marque du sceau à six caractères de Qianlong et de la période Remarque d'expert : Notez la taille similaire (15 cm) et le motif de dragon à l'intérieur du bol, comparé au motif de cinq chauves-souris rouges de fer du présent bol.Comparaison des résultats de la vente aux enchères : Type: Très proche Vente aux enchères : Sotheby's New York, 11 septembre 2019, lot 928 Prix : 68 750 USD ou environ 74 500 EUR convertis et ajustés à l'inflation au moment de la rédactionDescription : Un bol wucai " dragon et phénix ", marque du sceau Qianlong et périodeRemarque d'expert : Notez la taille plus petite (13 cm) et l'intérieur centré d'un rondeau avec un dragon rouge fer, comparé au design à cinq chauves-souris rouge fer du présent bol. 乾隆款及年代五彩龍鳳呈祥碗 中國,1736-1795年。敞口,弧壁,圈足,碗形周正。如意雲頭紋與佛教八寶紋作邊飾。腹部繪龍鳳穿花紋兩組,龍一紅一綠,其旁襯以菊花、芙蓉花。碗心青花雙圈内繪製五隻紅色蝙蝠。底書 "大清乾隆年製 "三行六字篆書款,展示 "龍鳳呈祥 "之意。 來源:吳權博士收藏;吳蓮伯美術館,館藏編號Q.C.186。吳權(1910-1997)博士 曾是一位中國外交家以及知名中國藝術收藏家。他的父親吳蓮伯 (1873-1944)先生曾是二十世紀初中國重要政治人物,因在民國動蕩歲月中擔任國會議員及議長而聞名。1952 年,吳博士在外交領域走上了輝煌之路,直到他退休後定居倫敦,並將餘生奉獻給了對中國藝術的研究。毫無疑問,吳權博士多年的收藏,與大量中國藝術珍品現身倫敦藝術市場上時間點相呼應,這無疑是幸運的。從 1950 年代中期到 1960 年代後期,他收集了 1,000 多件藏񔳅涵蓋了中國藝術的每一個門類。吳博士之所以收藏,其原因主要是爲保護散落歐洲各地的中國文物與推廣中國藝術與文化。尚不清楚吳博士何時想到創建一個美術館來歸置他的收藏的,但在 1968 年,他打開了以他父親的名字命名的 吳蓮伯美術館的大門。多年來,美術館已成為收藏家、學者和來訪政要的必經之地,而吳博士總是很樂意給參觀者介紹美術館,講述中國光輝歷史的故事。品相:狀況良好,只有輕微磨損和輕微燒製瑕疵碗沿有微小的磕損修飾和相關冲線。 重量:270.0 克 尺寸:直徑 15.4 厘米 由于Drouot平台拍品叙述的长度限制,我们移除部分了中文叙述,完整中文叙述请至www.zacke.at查看。