Bureau à huit pieds dit «Mazarin» de forme chantournée, à décor marqueté en prem…
Vous aimerez peut-être

poète, membre fondateur de l'Académie française.MANUSCRIT autographe de POÈMES et ÉPIGRAMMES ; 4 pages sur 2 feuillets in-fol.Très rares manuscrits, dont un poème à la gloire de Mazarin, protecteur de l'Académie.Un quatrain est d'abord consacré au chancelier SÉGUIER : «Puis que le Grand Seguier fait un si bon accueilAu travail mesuré qui sort de mon estude»...Puis un sonnet est adressé à MAZARIN (avec rature et correction au 8e vers) : «Jule, puis qu'a l'honneur des filles de MemoireTu remplis ton palais des escris des scavans Ayme l'Academie, elle seme ta gloireEt tous ses Apollons sont des livres vivans. [...]Couronne nos combats qui domptent lignorance Ou ladvenir dira que tu nas pas cognuLes fleurs et les lauriers du Parnasse de France.»Au verso, après deux vers biffés, un secrétaire a mis au net une nouvelle version du sonnet à Mazarin. Maynard a ensuite composé de sa main un petit poème léger (2 quatrains) : «Je croy quelle escrit des pouletsA lasser quatre secretaires»...L'autre feuillet, sur papier réglé provenant du même recueil que la lettre au président Caminade, présente au recto plusieurs épigrammes et pensées (dont des citations de Cicéron) : «Ces amitiés ambitieuses et fardées ont de lesclat sur le theatre, mais elles ne sont de nul usage dans le cabinet. [...] Il faut estre bien filosofe pour considerer sans emotion les calomnies publiques»...Au verso figurent trois épigrammes : «Puis quil mesprise Maynard, je luy fairay respondre par Malherbe»... Puis Maynard a composé un poème satirique sur MAZARIN (15 vers) : «En Mazarin on ne voit que meriteEt qui ne l'ayme est un vray Moscovite, [...]Peuple léger qu'un petit vent agite, Monstre testu ches qui la rage habite, Nas tu pas tort davoir si haut prosnéQue le conseil d'un fourbe raffinéTrompe une femme, et qu'Armand [Richelieu] resuciteEn Mazarin.»On joint 2 autres manuscrits autographes de poèmes : «Jay trop bien dit, jay trop bien deviné»... (fragment de 13 vers, 1 page in-4) ; un quatrain : «Adieu pompeuses demoiselles»... (1 page oblong in-8).

Description
36 

Bureau à huit pieds dit «Mazarin» de forme chantournée, à décor marqueté en première partie de laiton sur fond d'écaille de tortue marine (Chelonioidea spp) (pré Convention) teintée rouge. Le plateau rectangulaire à décor de danseurs sous un dais au centre d'une composition d'après Bérain animée de rinceaux, vrilles et enroulements, dragons et oiseaux exotiques en vol.Il ouvre par six tiroirs sur trois rangs séparés par des traverses répartis dans deux caissons, de part et d'autre d'un tiroir central et d'une porte.Epoque Louis XIV.Le piétement d'époque postérieure composé de huit pieds en gaine réunis par deux entretoises en X.H. : 80, 4 cm - Larg. : 128, 5 cm - Prof. : 74 cm.Plateau renforcé, usures à la marqueterie, soulèvements, fentes et manques, restaurations.Expert : BLAISE Morgan- MB ART EXPERTISES

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats