1 / 2

Description

Œuvre originale/Mwenze Kibwanga. Huile sur toile illustrant des buffles et des oiseaux sur fond osier. Œuvre de qualité couvrant une palette élégante de tons pastels. Signé et daté 1999. TBE+. 95 X 100 cm

Cette œuvre est l'une des dernières réalisée par le maître avant sa mort, spécialement pour l'exposition "Mawazo" organisé par "Les amitiés Belgo-Congolaises" à Bruxelles en 1999. l'ASBL à fournit le matériel nécessaire (en direct de la Belgique) à tous les artistes sélectionnés afin qu'ils puissent réaliser leurs œuvres dans les meilleures conditions. L'association fût fondée en 1990 par H Simonet, F Monheim et M Lion. Elle à pour but de développer et favoriser les relations amicales en la Belgique et le Congo, principalement sur les plans culturels et sociaux. Parallèlement elle organise des aides ponctuelles en faveur de la population congolaise.

Mwenze Kibwanga (1925-1999) est né à Kilumba, dans l'ancien Congo Belge. Il est admis en 1950 dans « l'Académie d'art populaire indigène », nom officiel de l'Atelier du "Hangar". Il s'impose rapidement comme un représentant majeur du groupe fondé par Pierre Romain-Desfossés. En effet, Mwenze déploie au fil de ses œuvres une esthétique personnelle et poétique, centrée sur des scènes de la vie quotidienne ou animalières : la préparation du repas, la chasse, le repos des antilopes. Fils d'un tisserand, chacune de ses œuvres évoque la trame d'un tissu, donnant un rythme coloré à sa représentation du réel. Composées de hachures ou zébrures épaisses et contrastées, il réalise, jusqu'en 1952, ses œuvres à l'aide de son pouce. Il utilisera en suite des pinceaux. A la fermeture du Hangar, Mwenze Kibwanga intègre, en tant que professeur, l'Académie des Beaux-Arts de Lubumbashi.
Par la suite, il participe à de nombreuses expositions et foires internationales :
- en 1952, à une grande exposition itinérante sur l’art contemporain africain organisée par le MoMA - à partir de 1956, à de nombreuses expositions en Europe, à Bruxelles, Londres et Paris
- en 1958, à l’Exposition Universelle, à Bruxelles, réalisant les fresques murales du Pavillon du Congo.
Il décède en 1999 à Lubumbashi, laissant derrière lui de nombreux anciens élèves devenus des artistes contemporains reconnus.
D'un avant-gardisme saisissant, ses œuvres sont présentes dans les collections du Musée Royal de l’Afrique Central à Tervuren (Be) et du Met à New York. En 2015, l’exposition « Beauté Congo », à la Fondation Cartier, a révélé l’avant-gardisme de cette école.

Records d'adjudications pour l'artiste:
- Piasa en 2018: 35.000 EUR
- Piasa en 2018: 14.000 EUR
- Bertolami en 2019: 7.500 EUR
- Piasa en 2020: 7.000 EUR
- Artcurial en 2021: 8.000 EUR

120 
Aller au lot
<

Œuvre originale/Mwenze Kibwanga. Huile sur toile illustrant des buffles et des oiseaux sur fond osier. Œuvre de qualité couvrant une palette élégante de tons pastels. Signé et daté 1999. TBE+. 95 X 100 cm Cette œuvre est l'une des dernières réalisée par le maître avant sa mort, spécialement pour l'exposition "Mawazo" organisé par "Les amitiés Belgo-Congolaises" à Bruxelles en 1999. l'ASBL à fournit le matériel nécessaire (en direct de la Belgique) à tous les artistes sélectionnés afin qu'ils puissent réaliser leurs œuvres dans les meilleures conditions. L'association fût fondée en 1990 par H Simonet, F Monheim et M Lion. Elle à pour but de développer et favoriser les relations amicales en la Belgique et le Congo, principalement sur les plans culturels et sociaux. Parallèlement elle organise des aides ponctuelles en faveur de la population congolaise. Mwenze Kibwanga (1925-1999) est né à Kilumba, dans l'ancien Congo Belge. Il est admis en 1950 dans « l'Académie d'art populaire indigène », nom officiel de l'Atelier du "Hangar". Il s'impose rapidement comme un représentant majeur du groupe fondé par Pierre Romain-Desfossés. En effet, Mwenze déploie au fil de ses œuvres une esthétique personnelle et poétique, centrée sur des scènes de la vie quotidienne ou animalières : la préparation du repas, la chasse, le repos des antilopes. Fils d'un tisserand, chacune de ses œuvres évoque la trame d'un tissu, donnant un rythme coloré à sa représentation du réel. Composées de hachures ou zébrures épaisses et contrastées, il réalise, jusqu'en 1952, ses œuvres à l'aide de son pouce. Il utilisera en suite des pinceaux. A la fermeture du Hangar, Mwenze Kibwanga intègre, en tant que professeur, l'Académie des Beaux-Arts de Lubumbashi. Par la suite, il participe à de nombreuses expositions et foires internationales : - en 1952, à une grande exposition itinérante sur l’art contemporain africain organisée par le MoMA - à partir de 1956, à de nombreuses expositions en Europe, à Bruxelles, Londres et Paris - en 1958, à l’Exposition Universelle, à Bruxelles, réalisant les fresques murales du Pavillon du Congo. Il décède en 1999 à Lubumbashi, laissant derrière lui de nombreux anciens élèves devenus des artistes contemporains reconnus. D'un avant-gardisme saisissant, ses œuvres sont présentes dans les collections du Musée Royal de l’Afrique Central à Tervuren (Be) et du Met à New York. En 2015, l’exposition « Beauté Congo », à la Fondation Cartier, a révélé l’avant-gardisme de cette école. Records d'adjudications pour l'artiste: - Piasa en 2018: 35.000 EUR - Piasa en 2018: 14.000 EUR - Bertolami en 2019: 7.500 EUR - Piasa en 2020: 7.000 EUR - Artcurial en 2021: 8.000 EUR

Estimation 3 000 - 5 000 EUR

* Hors frais de vente.
Reportez vous aux conditions de vente pour calculer le montant des frais.

Frais de vente : 25 %
Remportez votre lot au juste prix en passant une enchère automatique !
Notre système se chargera le jour de la vente d'enchérir à votre place, jusqu'au montant maximum souhaité, sans dévoiler ce montant à la maison de vente !
Déposer un ordre
Livraison

Localisation de l'objet :
Belgique - 1332 - rixensart

La livraison est optionnelle

Vous pouvez recourir au transporteur de votre choix.

Informations de vente

En vente le dimanche 05 juin - 15:00 (CEST)
rixensart, Belgique
Dagoty Enchères
Voir le catalogue Consulter les CGV Infos vente