Wang Xuetao (1903 1982) et Dong Shouping (1904 1997) Importante encre et aquarel…
Vous aimerez peut-être

GIOVANNI GIACOMETTI(Stampa 1868-1933 Glion)Vista su Maloggia con l'albergo Palace (Vue sur Maloja avec l'hôtel Palace). 1899.Huile sur toile.Monogrammée, désignée et datée en bas à droite : G.G. Maloja 1899.120 × 150 cm.Provenance :- Hôtel Schweizerhaus, Maloja.- Collection d'entreprises suisses.Sources :- Giovanni Giacometti à Cuno Amiet, 29.10.1899.- Giovanni Giacometti à Oscar Miller, 31.9.1900.Expositions :- Paris 1900, Exposition internationale universelle. Grand Palais, Paris, 15.4.-15.10.1900 (exposée dans la section des Grisons, Tourisme).- Moritz 1982, Giovanni Segantini - Giovanni Giacometti. Exposition comparative, Musée Segantini, St. Moritz, 3.8.1982-30.4.1983, n° 32 (avec ill.).- Coire/St-Moritz 1990, L'Engadine de Ferdinand Hodler et d'autres artistes des 19e et 20e siècles, Bündner Kunstmuseum, Coire, 31.3.-10.6.1990 ; Musée Segantini, St-Moritz, 19.6.-15.9.1990, ill. p. 92.- Lausanne 1997, Giovanni Giacometti, souvenirs de Bruno Giacometti, Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne, 8.3.-1.6.1997.Littérature :- Elisabeth Esther Köhler : Giovanni Giacometti 1868-1933. Leben und Werk, Zurich 1969, p. n° 41 (Maloja).- Dora Lardelli et Elisabeth Schreiber : Le panorama de Flims (1904) de Giovanni Giacometti pour les Park Hotels Waldhaus à Flims. Flims 1987, p. 7 (avec ill.).- Ernst Scheidegger : Le Val Bregaglia. Heimat der Giacometti, avec des contributions de Bruno Giacometti, Odetter Giacometti-Duperret, Dolf Kaiser, Hugo Loetscher, Giacomo Maurizio, Jean-Rudolf von Salis, Beat Stutzer, Max Wermelinger, Zurich 1994, p. 20 (avec ill.).- Paul Müller et Viola Radlach : Giovanni Giacometti. Werkkatalog der Gemälde, Zurich 1997, vol. II-1, p. 174/175, n° 1899.10 (avec ill.). Le 3 octobre 1899, Giovanni Giacometti informait en termes émus le collectionneur Oscar Miller du décès de son grand modèle Giovanni Segantini. Dans la même lettre, il mentionne qu'il travaille à Maloja sur un panorama de paysage. Le directeur de l'hôtel, J.F. Walther-Denz, est à l'origine de la commande passée à Giacometti par les responsables de l'hôtel Kursaal de la Maloja (plus tard Maloja Palace). Le tableau était destiné à l'exposition universelle de 1900 à Paris, où il fut présenté dans la section grisonne du Grand Palais et récompensé par une médaille. Dès 1891, Walther-Denz avait permis à Giacometti d'exposer dans les locaux de l'hôtel Palace. C'est également lui qui a donné l'impulsion au grand panorama alpin prévu par Giovanni Segantini pour l'exposition universelle de Paris, dans le cadre duquel le célèbre triptyque "Devenir, être, disparaître" a été réalisé.La "Vista su Maloggia con l'albergo Palace" de Giovanni Giacometti avait été commandée par Walther-Denz comme publicité pour l'hôtel ouvert dès 1884, qui ne craignait pas le glamour en tant que plus grand palace hôtelier des Alpes de l'époque. Une salle de bal et de théâtre avec des peintures de style pompéien, un restaurant avec un plafond à caissons et des stucs classiques, un chauffage central moderne et l'une des premières installations de climatisation au monde assuraient le bien-être des hôtes internationaux fortunés, qui étaient divertis par les orchestres de la Scala di Milano et du Metropolitan Opera de New York ainsi que par le Théâtre Sarah Bernhardt de Paris. Des installations extérieures pour le tennis, le golf, le patinage artistique, les sports de neige, l'équitation et le tir au pigeon d'argile assuraient le divertissement sportif des invités.Walther-Denz avait confié la représentation de l'hôtel à Giovanni Giacometti, l'artiste qui, avec Giovanni Segantini, décédé peu de temps auparavant, connaissait mieux que quiconque le paysage époustouflant de la Haute-Engadine. Dans le hameau de Capolago, dont les maisons apparaissent sur la droite, Giacometti a passé de nombreux mois d'été avec sa famille, au cours desquels il a peint à maintes reprises les célèbres chaînes de montagnes des groupes Sciora et Bondasca, qui, sur notre tableau, ferment également le haut de la toile comme d'imposants géants. Quelques années auparavant, Giacometti avait accompagné son mentor et ami Segantini lors de nombreuses randonnées en Engadine et l'avait soutenu artistiquement lors de la grande commande du panorama pour l'exposition universelle, qui ne fut pas achevée par la suite. Influencé par le divisionnisme de Segantini, Giacometti commença lui aussi à renouveler sa technique picturale dans l'esprit de son mentor. Le présent tableau illustre cette évolution de manière exemplaire et devient ainsi une œuvre centrale pour cette phase importante de l'œuvre de Giovanni Giacometti.Cet objet marqué d'un * (astérisque) est entièrement assujetti à la TVA, c'est-à-dire que pour ces objets, la TVA est calculée sur le prix d'adjudication plus les frais. Les acheteurs qui présentent une déclaration d'exportation dûment tamponnée se verront rembourser la TVA.

Description
362 

Wang Xuetao (1903-1982) et Dong Shouping (1904-1997)Importante encre et aquarelle sur papier monté en rouleau représentant un couple de canards et papillons dans un paysage lacustre aux bambousSigné par les 2 artistesProvenance : Collection privée belge - Acquis à Pékin en 1979 par l’ancien propriétaireDimension : 180 cm x 96 cmUne déchirure restaurée dans le bas au centre

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats