16 
Online

Luc Schuiten. Œuvre originale réalisée au feutre et à la gouache, exclusivement en faveur de l'opération "Une tente une vie". Signé. 235 x 77 cmLuc Schuiten est un architecte belge, né en 1944 à Bruxelles. Il a été formé, tout comme son père Robert Schuiten, à l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, dont il est sorti diplômé en 1967. Il est également scénariste de BD, en collaboration avec son frère, le dessinateur François Schuiten. Son père, Robert Schuiten, fut un architecte belge actif dans les années 1950 et 1960. À la fois architecte et dessinateur, la réflexion de Luc Schuiten vise à intégrer « l’urbanisme, l’écologie, la science et la science-fiction. » De 1980 à 1987, il est chargé de cours à l’Institut Victor Horta de Bruxelles. En 1987, il quitte l’enseignement de l’architecture pour se consacrer uniquement à sa société d’architecture Schuiten sprl. Il est aussi le président de l’association Vegetal City et membre fondateur de Biomimicry Europa et de l’association Archi Human. Il a mis en place divers projets pour loger des sans-abris à Bruxelles. Sa première construction est la petite maison « Orejona » qu’il a bâtie lui-même dans les bois en 1977, à Overijse, aux environs de Bruxelles. La charpente de la maison est une structure en A, à laquelle s’ajoute une petite avancée en verrière. Sur les toits, des capteurs solaires de première génération assuraient le chauffage. Une verrière permettait de voir le ciel. Au cours des années 1980, il poursuit sa réflexion sur l’urbanisme et l’architecture dans Les Terres creuses, une série de bandes dessinées réalisées avec son frère François Schuiten. Intéressé par une ville organique et la bio-inspiration, il est convaincu de l’obsolescence du modèle urbain calqué sur la machine et se passionne pour l’archiborescence, un terme qui désigne « une architecture utilisant principalement pour matériaux de construction toutes formes d’organismes vivants ou d’organismes inspirés du vivant ». En 2014, il crée l’association Archi Human dont le but est de favoriser la réinsertion sociale par le logement. A Bruxelles et dans sa périphérie, il souhaite développer des studios en intégrant les matériaux écologiques et la sobriété énergétique au profit des sans-abris.  L'ORIG-AMI est un abri en carton mesurant 117 x 235 x 150 cm. Il est isolant, protecteur de part sa structure, repliable comme un accordéon, transportable comme un sac à dos et recyclable. L'abri pour sans-abri a été conçu sur le principe des origamis, technique japonaise de pliage du papier.

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats