LEVAILLANT (François) : Histoire naturelle des oiseaux d'Afrique. Paris, Delacha…
Vous aimerez peut-être
Description
19 

LEVAILLANT (François) : Histoire naturelle des oiseaux d'Afrique. Paris, Delachaussée, 1805-1808. 6 volumes. 34,5 par 52,5 cm. XII-129 pages, gravures de 1 à 49 ; 151 pages, gravures de 50 à 97 ; 147 pages, gravures de 98 à 150 ; 104 pages, gravures de 151 à 199 ; 124 pages, gravures de 200 à 247 ; 132 pages, gravures de 248 à 300. Complet. Demi-veau prune d'époque, dos lisse, avec appartenance du Comte Albert de RUTANT, érudit lorrain. Coiffes frottées, quelques frottements sur les dos. Cet exemplaire comporte les particularités suivantes : Il fait partie du tirage de luxe, parue chez Delachaussée entre 1805 et 1808. Edition sur beau papier vélin, elle est au format in-folio, et non in-4 comme les éditions courantes. Les tomes 1, 2, et 6 comportent deux pages de titre : celle de DELACHAUSSEE, et celles de GIDE Fils, datée de 1824. Les tomes 4 et 5 ont uniquement la page de titre de Delachaussée, le tome 3 uniquement la page de titre de GIDE fils. Il s'agit vraisemblablement d'une remise en vente, pratique courante à l'époque. Il est bien complet des 300 belles planches à pleine page gravées en taille douce, imprimées en couleurs et rehaussées à la main. Les planches sont généralement très fraîches, avec des coloris d'une grande beauté. Ces planches ont été gravées à l'eau-forte par Claude Fessard, Perée et d'autres, tirées en couleurs par Audebert, Langlois et Perroneau et rehaussées à la main lors de la publication. Les planches doubles de l'édition in-4 sont ici d'un seul tenant (exemple : planches 144 et 145).+ Des rousseurs claires parsèment l'ouvrage, principalement regroupées sur le volume 6, et sur les pages de titre, de faux titre et de tables des autres volumes. On peut noter comme défauts : Planche 111 avec un pli central Planche 138 : planche collée sur sa page (modification d'époque) Planches 219, 220, 221, 222 : planches remontées dans l'encadrement de la page (modification d'époque). Sur l'ensemble des planches, on peut compter environ 65 planches sur 300 avec des rousseurs claires, en marge ou plus étendues, sans jamais altérer les coloris des oiseaux. Quelques petites déchirures en marge du texte avec restaurations anciennes bien propres, sans manque. Edition fort rare. Le travail de François LEVAILLANT, considéré comme le fondateur de l'ornithologie africaine, reste précieux d'un point de vue scientifique. Mais il l'est tout autant par l'exceptionnelle qualité des illustrations en couleurs des oiseaux. Les coloris sont d'une merveilleuse subtilité

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats