Alessandro La Volpe (1820 1887) Voilier au pied de falaises de la côte amalfitai…
Vous aimerez peut-être

MANUSCRIT en partie autographe, Le Pied Sanglant, 1860 ; 133 feuillets in-4 (27 x 21 cm) en 3 cahiers brochés.Manuscrit inédit de cette pièce sur la chouannerie, écrite pour le théâtre de Nohant, d'où Sand tirera son roman Cadio.Sand commença à travailler à sa pièce le 9 octobre 1860 («je commence mesChouans») après une lecture des Chouans de Balzac, pour l'achever le 18. Elle la lit à ses acteurs le 20, les répétitions ont lieu les jours suivants pendant lesquels Sand fait les costumes ; elle fait des retouches les 25 et 26, notamment au 3e acte. Mais Sand tombe malade de la typhoïde le 28, et les représentations sont annulées. Sand reprend sa pièce le 11 octobre 1861 («corrections et changements au 3 du Pied sanglant») ; le 13 elle note : «J'achève le 3ème nouvel acte du Pied sanglant, bien qu'on ne soit pas sûr de le jouer». La pièce est mise en répétition le 14 octobre 1862, après une dernière retouche. le Pied sanglant est joué le 26 (et 29) octobre : «Enfin le voilà joué et sans encombre ! grand succès. Tous les acteurs ont fait de leur mieux. Cadol a été charmant, Manceau, Marie Caillaud, Maurice et Auguste parfaits, Marie Lambert très intéressant et habile, très jolie, Clerh suffisant pour son petit rôle, mais les 4 figures les plus complètes et les plus originales sont les ci-dessus. Manceau a fait le plus difficile et le plus original, les trois autres étaient dans la vérité complète et Marie nous a tous fait pleurer à la fin du 2d acte. C'était d'un sentiment fort et sobre, et poignant parce que ce n'était pas à effet convenu. Le combat, la barricade, le tapage ont été conduits admirablement. Manceau tenait toute la scène avec son ampleur de mouvement accoutumée. Grandes émotions dans le public et succès frénétique»... En 1866, Sand reprendra la donnée de la pièce pour écrire son roman dialogué Cadio sur la chouannerie en Bretagne, publié en 1868, et aussitôt adapté en drame avec Paul Meurice, créé le 3 octobre 1868 à la Porte Saint-Martin.La 2e page du premier cahier indique :«Épisode de la Chouannerie en 3 actes. 1860. Nohant».Suit la liste des personnages : «Le marquisBénédict de Rollo dit Pied-Sanglant chef de Chouans, 35 à 40 ans. Le chevalierHenri de Sauvières dit le Capitaine Martin, commandant une partie de la demi-brigade des grenadiers de l'Hérault 30 à 35 ans. Alice de Sauvières cousine du capitaine, maîtresse de Pied-sanglant, déguisée sous le nom du Petit-Jean». L'aubergiste Laury et sa fille Anna ; le trompette Motus, servant son capitaine. Trois chouans, dont Pille-Vache et Sans-oreilles. L'action est située à Lamballe (Côtes du Nord) en 1794.Le manuscrit, à l'encre bleue, est en grande partie copié de la main d'Alexandre Manceau, compagnon et secrétaire de Sand, qui a ellemême abondamment corrigé le texte, et l'a considérablement développé en y insérant une vingtaine de pages autographes.Acte I. 55 ff., dont 11 pages autographes. Sand a refait le début de la pièce, ajoutant une scène (0) entre Laury et Anna, une scène (00) avec Laury seul, une scène (000) entre Motus et Laury, une scène (0000) avec Motus seul, et le début de la scène 1 avec Motus, Alice «en petit paysan» et Pillevache. Elle apporte ensuite quelques corrections et additions.Acte II. 41 ff., dont 4 pages autographes. Elle ajoute au début une scène (0) pour Motus seul, et cette note :«Aperçu d'un monologue, choisir et arranger» ; elle ajoute 2 pages à la scène 12, et corrige fortement la scène 11 et les dernières scènes 13 et 14.Acte III. 36 ff., dont 3 pages autographes, et de nombreuses corrections et additions sur collettes. Elle ajoute une page à la scène 2 entre Anna et le marquis, et deux scènes 15 (Martin, Motus, Anna) et 16 (les mêmes plus Laury).Le manuscrit a servi pour la régie, avec des indications marginales au crayon par Manceau pour les accessoires et la mise en scène. Quelques remaniements dans l'acte III ont été faits par Manceau selon les indications de GS ; une page de la scène 11 de l'acte III porte en marge des indications de mise en scène au crayon par Sand et Manceau, alors que Martin et Motus sortent et qu'on entend les chouans crier en coulisse ; Sand note : «On essaiera l'effet de cette scène parlée dehors. Si elle fait du froid on fera entrer Anna pendant, et elle dira un mot qui marquera l'attention qu'elle donne à ce qu'ils font».

Description

Alessandro La Volpe (1820-1887)

70 

Alessandro La Volpe (1820-1887)

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats