1 / 19

Description

Scooter Rumi 125 Bol d’Or

A immatriculer en collection

Cadre n° 25010
Moteur n° 27201

Restauration à finir
Le scooter est entièrement poli
Il y a avec un lot de pièces en plus dont un allumage complet avec volant moteur neuf, pipes et double carbu Delorto diamètre 19 ainsi que tous les outils spécifiques pour démonter et remonter le Rumi.

19 
Online
en cours
Aller au lot
<
>

Scooter Rumi 125 Bol d’Or

Temps restant
Estimation 10 000 - 12 000 EUR
Mise à prix  7700 EUR

* Hors frais de vente.
Reportez vous aux conditions de vente pour calculer le montant des frais.

Frais de vente : 20 %
Enchérir
Livraison

Localisation de l'objet :
France - 67860 - rhinau

La livraison est optionnelle

Vous pouvez recourir au transporteur de votre choix.

Informations de vente

Clôture de la vente à partir du
mercredi 26 janv. - 16:00 (CET)
fontainebleau, France
Osenat
Voir le catalogue Consulter les CGV Infos vente Experts

Vous aimerez peut-être

Numéro châssis 505115Numéro moteur 50115Voiture exclusiveAvant-guerre à prix attractifBlason DelageLe 10 avril 1935, Louis Delage voit le rachat de son entreprise acté. C’est Delahaye qui en reprendra les rênes. Pourtant, au Salon d’octobre 1935, Delage présente la DI-12, reprenant l’appellation inaugurée sur sa berline à succès produite de 1923 à 1928. Elle est la remplaçante de la D4 et emprunte un certain nombre de pièces de la Delahaye 134. La Delage DI-12 était initialement carrossée en tôle sur bois par Autobineau. En 1936, pour des questions de rentabilité, Delage se résilie à greffer ses châssis à des caisses Citroën, un assemblage dont la production s’effectuera entre octobre 1936 et septembre 1937.Cette Delage DI-12 est carrossée en version roadster. Elle profite du moteur Delahaye culbuté de 2 150cm3 amenant la voiture à près de 110 kilomètres par heure en pointe avec boîte 4 et suspension avant à roues indépendantes.Notre exemplaire a été découvert par son actuel propriétaire dans les remises d’un antiquaire Alsacien dans les années 80.Dans un bon état général, notre exemplaire a été remis en route et roule. Cet exemplaire est peint d’un élégant bleu assorti d’un habitacle camel.A titre comparatif, le Roadster à l’époque valait 43500 francs. En comparaison, en 1937, une traction roadster 11BL valait 30500 francs, la différence de prix expliquant le peu de Delage vendues.Très belle automobile produite par l’une des firmes les plus prestigieuses de l’automobile française d’avant-guerre, cette Delage DI-12 est une très belle occasion d’accéder au mythe Delage pour un tarif raisonnable. Il ne reste de connu que 3 véhicules à carrosserie Traction cabriolet dont seulement 2 en DI-12.Après analyse de la caisse de la Delage DI 12 , nous ne sommes pas en mesure d’affirmer qu’il s’agit d’une caisse d’origine Cabriolet Citroën.