Description

SPIROU
1984 - 48ème année - N° 2465 au 2474 - reliure n°180, intérieur TBE, sinon BE sauf frottements bords et 2è plat qq taches anciennes d'humidité - sans posters ni suppléments - N° à 60p., sans mini-récits

55 
Aller au lot
<
>

SPIROU 1984 - 48ème année - N° 2465 au 2474 - reliure n°180, intérieur TBE, sinon BE sauf frottements bords et 2è plat qq taches anciennes d'humidité - sans posters ni suppléments - N° à 60p., sans mini-récits

Livraison

Localisation de l'objet :
France - 93330 - neuilly-sur-marne

La livraison est optionnelle

Vous pouvez recourir au transporteur de votre choix.

Informations de vente

Clôture des enchères à partir du
dimanche 28 nov. - 11:00 (CET)
paris, France
Kahn & Associés
Voir le catalogue Consulter les CGV Infos vente Experts

Vous aimerez peut-être

Oeuvres complètes. Préface d'André Breton. Édition établie et annotée par François DiDio. Paris, Christian Bourgois, 1990.In-8: broché, couverture illustrée rempliée: boîte en box blanc avec deux plaques de plexiglas percées en tout de 228 clous d'acier sur le premier plat et la tranche de gouttière (emboîtage de l' éditeur).Première édition collective, en partie originale.Un des cinquante exemplaires de tête, signés par Elisa Breton et François Di Dio (nº 43), détournés en livre-objet avec la boîte cloutée de l'éditeur.Édition mise en oeuvre par François Di Dio qui fut l'éditeur des principaux recueils de Jean-Pierre Duprey au Soleil Noir de 1950 à 1970, illustrés par Ernst, Hérold, Matta et Toyen.Les textes ont été revus sur les manuscrits de l'auteur que possédait Jacqueline Duprey et près d'un tiers paraissent ici pour la première fois.On joint la maquette originale de l'emboîtage clouté, signée par François Di Dio et justifiée "Projet 0000".Le projet, un bloc de bois recouvert d'un papier blanc, est constellé de 180 clous collés, celui sur la tranche de gouttière étant plus grand que les autres. La boîte réalisée par l'Atelier Duval pour les exemplaires de tête comprend plus de clous, mais la disposition est déjà en place dans la maquette.On joint différents documents provenant de François Di Dio, fondateur des éditions Le Soleil Noir:- Portrait photographique de Jean-Pierre Duprey. Tirage argentique en noir et blanc, monté sur carton noir (18 x 24,3 cm). Déchirure. Voir reproduction ci-contre.- 2 lettres à l'imprimerie Aubin. 1977.- 2 photographies des oeuvres de Duprey édités par Le Soleil Noir.- La Fin et la matière. 1965. Tapuscrit avec annotations typographiques, placard d'épreuves, bon à tirer.- Le Pape à Jérusalem. Bulletin n° 1. Éditions du Soleil noir. Novembre 1964.L'éditeur dresse le bilan de son activité "après un silence (volontaire) de dix ans, jour pour jour" et donne le programme à venir.Suit l'annonce de publication des Oeuvres de Jean-Pierre Duprey - Derrière son double, Spectreuse et La Fin et la Manière, en préparation, avec une présentation de l'auteur.- Cliché texte pour Forêt sacrilège.

L'Étendue grise. Saumane, Le Renard Pâle Éditions (collectionFestina lente), 2014.In-12: en feuilles, sous couverture rempliée, étui de l'éditeur en étain laminé portant, fixée sur le second plat, une photographie imprimée et repliée en accordéon (largeur: 1,6 mètre).Première édition illustrée.Le poème est paru pour la première fois en 2013 dans le recueil Configuration du dernier rivage édité par Flammarion.Tirage limité à 35 exemplaires sur papier d'Arches, signés par l'auteur et l'artiste.Exemplaire de collaborateur non numéroté avec envoi autographe signé de l'éditrice à son mécène, Jean-Paul Kahn: "Pour JPK avec l'amitié des Renards pâles."L'illustration comprend 2 photographies originales de Gabriela Morawetz tirée par elle-même en impression pigmentaire sur papier 100% riz Hahnemühle.La première tirée en rouge (8 x 6 cm) est contrecollée à la fin du poème, signée et datée par la photographe.La seconde, tirée en noir et blanc, est repliée en accordéon (17,5 x 160 cm) et fixée sur le plat inférieur de l'étui de l'éditeur en étain laminé. Elle est signée et datée par la photographe sur le rabat.On joint la maquette de l'ouvrage comprenant une épreuve du texte avec "bon à tirer", deux tirages de la photographie rouge avec indications de couleur, un échantillon de papier d'Arches 160 gr., deux impressions d'essai de la photographie repliée et un prototype de l'étui en étain.On joint également trois photographies prises lors de la signature des exemplaires: une de Michel Houellebecq seul, une montrant la photographe, l'éditrice et l'auteur et une vue d'ensemble des exemplaires.Geneviève et Jean-Paul Kahn sont, depuis leurs débuts en 2000, les mécènes des Éditions duRenard Pâle créées par Patricia Dupuy et Bernard Soria. C'est ce dernier qui a confectionné l'emboîtage recouvert d'étain laminé.

[Chronique des Temps héroïques.] Sans lieu ni date [Saint-Benoît-sur-Loire, vers 1936-1937].Manuscrit autographe à l'encre noire de 70 feuillets in-4, numérotés 23-92 [avec un f. 74bis, f. 70 manquant] montés sur onglets: maroquin bordeaux, dos lisse, double encadrement de filets à froid sur les plats, encadrement intérieur de même maroquin orné de filets à froid, tranches dorées (Semet & Plumelle).Important manuscrit autographe de travail, offrant des corrections, ratures, ainsi que des variantes et passages inédits: il a appartenu à Louis Broder, premier éditeur du texte.Témoignage capital et de première main sur le cubisme, Chronique des Temps héroïques devait initialement introduire les mémoires du marchand d'art Paul Guillaume disparu en 1934. Max Jacob y travailla plusieurs années durant, mais n'en publia qu'un fragment en janvier 1937 dans la revue Les Feux de Paris sous le titre: "Le Tiers transporté."C'est seulement en 1956, pour célébrer le 80e anniversaire de la naissance de l'auteur, que Louis Broder en publia la version intégrale, avec des illustrations de Picasso.Incomplet du début, le manuscrit commence à la page 33 du texte publié et offre toute la suite - à l'exception du chapitre VI, qui est ici remplacé par trois pages inédites intitulées "Voyage en Suisse" (pp. 71-73).Selon une note de la main de Louis Broder, ces feuillets 71-73 ont été trouvés chez un libraire parisien en 1966: "Ils sont inédits et doivent prendre place avant la page 99 de la Chronique des Temps héroïques, en début de chapitre. A rechercher: le folio 70 (page de titre de la seconde partie? les pages 1 à 22)."Les pages 36-38 offrent plusieurs passages raturés inédits. Par ailleurs, le manuscrit diffère légèrement de l'édition dans l'emplacement des titres et sous-titres.En prévision d'une future trouvaille, Louis Broder a demandé à son relieur de réserver la place nécessaire en tête de volume. A l'évidence, il n'est jamais arrivé à ses fins: ainsi le début du texte fut probablement publié à partir des Feux de Paris.Cette partie manquante a refait surface en 2019, dans la vente de la bibliothèque du libraire Bernard Loliée (22 mai 2019, n° 27.)Le manuscrit de 20 feuillets comporte le titre utilisé par Max Jacob pour la publication en revue ajouté par l'auteur lui-même dans un second temps.Le catalogue de la vente Loliée mentionne deux chapitres du livre de Max Jacob conservés dans des collections publiques: "Mouvement moderne" à la bibliothèque d'Orléans, et "Art nègre", au fondsGompel-Netter de la BnF. Ils paraissent inédits.On a monté en tête un portrait photographique de Max Jacob, le montrant dans sa chambre de la rue Gabrielle en 1917, selon la légende manuscrite au dos. Tirage argentique (23,9 x 18 cm).