31 

Tête en marbre blanc d’un faune moustachu, la bouche entrouverte laissant apparaître sa langue. Les oreilles sont pointues, les iris sont incisés et les pupilles creusées. La chevelure est travaillée au trépan. Art gallo-romain. Sud du Massif central. Probablement fin du IIème ou IIIème siècle apr. J.-C. Accidents et traces de soclage au XIX/XXème s. H. : 32 cm - L. : 27 cm - l. : 21 cm. Dispose d'un certificat d'exportation de bien culturel délivré en 2021. Provenance : Cette tête fut présentée à l’exposition « des Beaux-Arts et Arts rétrospectifs » organisée par la municipalité de Rodez en juin-juillet 1892 (n°311 du catalogue) par son propriétaire d’alors, M. d’Ardenne de Tizac. Conservée ensuite dans le château familial de Réquista à La Bastide-l’Evêque, elle fut « redécouverte » au début des années 1960 par Gilbert Bou qui la publia. On proposa alors d’y reconnaître la tête de « Bacchus » en marbre trouvée en 1827 à La Madeleine, près de Villefranche-de-Rouergue (à 8 km à vol d’oiseau du château de Réquista), dont la trace avait été perdue. Toutefois, d'après la tradition familiale, cette tête aurait été trouvée au lieu-dit Le Serre à la Bastide-L'Evêque lors d'un labour et pourrait être associée à la présence de Zmaragdus, intendant des mines des fer sous Tibère, mentionné par une importante inscription découverte sur place. Une grande tête romaine en pierre, désignée comme "Cap dé l'Ebesqué" a été trouvée à peu de distance, également à la fin du XIXème siècle (cf. BOU,p. 15).A rapprocher de la tête de faune en marbre exposée au musée Fenaille de Rodez (inv. E456) qui fut trouvée à Rodelle, en raison de la proximité des lieux de découvertes (environ 60 km), mais aussi par l’importance des moustaches et le traitement des yeux. Publications : P. Gruat, G. Malige et M. Vidal, L’Aveyron, Coll. Carte archéologique de la Gaule, n°12, 2011, p. 104, fig. 25a.M. Labrousse, « Toulouse », Gallia, 22.2, 1964, p. 432-433, fig. 10.G. Bou, « Notes d’archéologie gallo-romaine sur la région de La Bastide-l’Evèque », Procès-Verbaux des séances de le Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, 39, Rodez, 1963-1966, p. 13-14.U. Cabrol, « Essai de critique historique au sujet d’une ville qui a existé dans la plaine de la Madeleine, près de Villefranche-de-Rouergue », Mémoires de la Société des lettres, sciences et art de l’Aveyron, t. 11, 1879, p. 330. Expert : Jean-Sylvain Caillou Docteur en histoire et civilisations de l'Antiquité Archéologue - Expert judiciaire près la Cour d'Appel d'Orléans Chercheur associé à l'Institut français du Proche-Orient (Ifpo) Enseignant à l'université catholique de l'Ouest (Angers) et à Centrale Nantes.

Livraison

Localisation de l'objet :
France - 31000 - toulouse

La livraison est optionnelle

Vous pouvez recourir au transporteur de votre choix.

Informations de vente

toulouse, France