Description

Hergé :

PIXI : Tintin, 4416, Ramon Bada et le perroquet, L'Oreille cassée, 1ère série, 1988, 450 ex., 8 cm, BC. Griffe sur le couvercle de la boîte.

38 
Aller au lot
<
>

Hergé :

Estimation 200 - 250 EUR

* Hors frais de vente.
Reportez vous aux conditions de vente pour calculer le montant des frais.

Frais de vente : 26 %
Remportez votre lot au juste prix en passant une enchère automatique !
Notre système se chargera le jour de la vente d'enchérir à votre place, jusqu'au montant maximum souhaité, sans dévoiler ce montant à la maison de vente !
Déposer un ordre
Livraison

Localisation de l'objet :
Belgique - 1040 - bruxelles

La livraison est optionnelle

Vous pouvez recourir au transporteur de votre choix.

Informations de vente

En vente le dimanche 12 déc. - 11:00 (CET)
bruxelles, Belgique
Millon Belgique - Millon
Voir le catalogue Consulter les CGV Infos vente Experts

Vous aimerez peut-être

_x000D_ Japon, 19e siècle, période Edo (1615-1868)Chaque carte est de forme rectangulaire avec un fond roiro finement décoré d'or et d'iro-e takamaki-e, hiramaki-e et e-nashiji, représentant une scène d'un chapitre d'Ise monogatari (Les Contes d'Ise) d'un côté et soit kami no ku (la première partie) soit shimo no ku (la seconde partie) d'un poème du chapitre correspondant de l'autre, les chapitres comprenant les numéros 13, 34, 40, 65 et 124. 13, 34, 40, 65 et 124.TAILLE 7,5 x 5,2 cm (chaque carte)Etat : Très bon état avec seulement une très légère usure superficielle. Provenance : Collection privée britannique.Avec une boîte de rangement en bois, portant une inscription sur le couvercle.Un type de jeu de cartes populaire au Japon consistait à faire correspondre les premières et dernières lignes de poèmes célèbres écrits sur deux cartes distinctes. Les joueurs devaient certainement être familiers avec les poèmes, voire les connaître de mémoire. Celui qui associait le plus de paires de vers gagnait la partie. Ces cartes à jouer étaient généralement en papier, ce qui rend ces karuta laqués extrêmement rares.Les Contes d'Ise (Ise monogatari) sont un uta monogatari japonais, ou recueil de poèmes waka et de récits associés, datant de la période Heian. La version actuelle rassemble 125 sections, chacune combinant poèmes et prose, ce qui donne un total de 209 poèmes dans la plupart des versions. Les théories varient quant à l'identité de l'auteur, certains suggérant qu'il s'agissait au départ d'une œuvre autobiographique d'Ariwara no Narihira, d'autres spéculant que les similitudes stylistiques avec des passages du Kokin Wakashū désignent Ki no Tsurayuki comme auteur. D'autres ont, sur la base du titre de l'œuvre, deviné qu'elle pourrait avoir été composée par le poète Ise, mais cela est généralement considéré comme peu probable, car aucune des autres œuvres connues de cette période n'utilise les noms de leurs auteurs comme titres principaux.Le récit ne tente guère de relier les sections, mais introduit ou fournit une scène pour la composition du poème. Une chronologie approximative de la vie du personnage central est établie à travers les sections, du " jeune homme qui a atteint sa majorité " dans la section 1, à travers de nombreuses aventures et amours, jusqu'à l'homme qui tombe gravement malade et " sait dans son cœur qu'il doit mourir ", dans la section 125. Cela ne produit ni une biographie traditionnelle, ni même une intrigue traditionnelle, vue d'une perspective occidentale.