23 

Auguste MAMBOUR (1896-1968)Etude pour la fresque de la salle des fêtes du Lycée Léonie de Waha à Liège, 1938Fusain et crayon gras sur papier brun 195 x 129 cmProvenance: Collection privée, LiègeBibliographie: Michel Pirotte, Jean Guy Gilles, Auguste Mambour - L'Odyssée d'une oeuvre en trois dimensions, Paris, La Renaissance du Livre, 2003, plusieurs études pour la fresque du Lycée Léonie de Waha reproduites p.270(plis, restaurations)La fresque de la salle des fêtes du Lycée Léonie de Waha, dans laquelle on retrouve tout le vocabulaire esthétique habituel d'Auguste Mambour, lui fut commandée en 1938 par les autorités communales de Liège. Elle s'intitule L'Homme à la recherche de ses origines. Mambour est très enthousiasmé par cette commande, il imagine un paradis perdu retrouvé où hommes et femmes se trouvent au bord d'un cours d'eau imaginaire. La fresque mesure 26 mètres de long et le sujet est épuré à l'extrême comme pour ne garder que l'essentiel. La palette, dominée par les bleus, est elle aussi sobre. Les personnages, africains stéréotypés, sont forts et charpentés, dans des vêtements bleus d'une sobriété presque religieuse. Le travail préparatoire de cette fresque a probablement été effectué par Mambour dans son atelier. Il dessine au fusain sur de grands papiers, certains sont quadrillés, c'est le cas ici pour notre oeuvre. Il utilise plusieurs techniques pour transcrire son dessin sur le mur de la salle: celle des fils tendus qui quadrillent l'espace devant le mur et celle du "picotage" de la feuille fixée sur le mur comme pour esquisser une impression du motif. On retrouve d'ailleurs sur notre oeuvre ce réseau de "picotage".Source: Michel Pirotte, Jean Guy Gilles, Auguste Mambour - L'Odyssée d'une oeuvre en trois dimensions, Paris, La Renaissance du Livre, 2003, p.79-80

Livraison

Localisation de l'objet :
Belgique - 1040 - bruxelles

La livraison est optionnelle

Vous pouvez recourir au transporteur de votre choix.

Informations de vente

bruxelles, Belgique