Null Montre de col en or jaune 750°/°° , cadran émaillé blanc à index à chiffres…
Description
80 

Montre de col en or jaune 750°/°° , cadran émaillé blanc à index à chiffres arabes, double coque en or marquée" fabriques G.TRIBAUDEAU" , le dos gravé de fleurs serties de roses diamantées et de pierres rouges à l'imitation du rubis. Mouvement mécanique à remontage manuel. Poids brut: 15,7 g Montre en or jaune 750°/°° , cadran émaillé blanc à index chiffres romains, double coque en or jaune , le dos émaillé à décor floral serti de roses diamantées. (petits manques d'émail). Poids brut: 13,1 g (bracelet manquant)

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats

Vous aimerez peut-être

CURIOSA LOUYS Pierre (1870-1925) Bel ensemble de 6 poèmes autographes érotiques (s.l.n.d.). 5 pp. ½. in-4, rédigés à l'encre violette, contrecollés sur carton fort. On joint un jeu d'épreuves de l'ouvrage Cydalise, portant quelques corrections à l'encre. Ces poèmes rédigés à l'encre violette, furent publiés dans l'édition posthume : Pierre Lous, Cydalise, Les Amis de l'Ecrivain, Paris, 1949 ; ainsi que dans OEuvre érotique, Robert Laffont, Paris, 2012. Cet ensemble compte les poèmes « Je palpais » p 37, « Il neige, il vente » p 61, « la fillette à poil s'agenouille » p 80, « Cette enfant-là ne pense à rien » p 101, « j'ai des habitudes » p 104, « Tu mont's chez moi joli garçon » p 112, « Montre-nous ça » p 120. Nous notons des indications intéressantes telles que les poèmes Je palpais et Il neige, il vente sont rédigés l'un à la suite de l'autre sur la même feuille. Cette feuille porte les indications « fin » et « homme et comme ». Les poèmes Tu mont's chez moi joli garçon et Montre-nous ça, portent des variations et des corrections autographes, qui pour certaines ne figurent pas dans le texte de l'épreuve jointe (ratures et ajouts). Dans le premier quatrain de Montre-nous ça : « Fais donc pas la bête, eh microbe ! Monsieur ne va pas t'avaler. Montre-nous çà : lève ta robe ! Mets toi comme pour te branler. 'ouvre bien les pattes, ma belle » [en marge]. Dans les épreuves « lève ta robe » change en « ôte ta robe » l'ajout en marge ne figure pas dans l'épreuve.