BESSIÈRES (Lucien). Panthéon des martyrs de la liberté ou Historique des révolut…
Description
33 
Online

BESSIÈRES (Lucien). Panthéon des martyrs de la liberté ou Historique des révolutions politiques et des personnages qui se sont dévoués pour le bien et la liberté des nations. Paris, Eugène et Victor Penaud frères, s.d. [vers 1850]. 5 volumes grand in-8, demi-basane aubergine, dos lisse orné en long (Reliure de l époque). Nombreuses figures gravées sur cuivre par De Moraine. Jolie reliure de l époque. Des rousseurs. Frottements aux coiffes.

Les enchères sont terminées pour ce lot. Voir les résultats

Vous aimerez peut-être

Ɵ Poésies amoureuses réduites en forme d'un Discours de la nature d'Amour. Plus les meslanges. Lyon, Benoît Rigaud, 1576. In-8, maroquin bleu turquoise, double filet doré, dos orné, dentelle intérieure, tranches dorées sur marbrure (M. Lortic).Première et unique édition, rarissime, des Poésies amoureuses de ce médecin-poète bourguignon.Absente des grandes bibliothèques poétiques De Backer, Herpin, Nodier et Viollet-le-Duc, on en signale seulement 3 exemplaires dans le CCFr (un à Grenoble, et deux à la BnF, Réserve et Arsenal).Né à Auxonne aux environ de 1550, Filbert (ou Philibert) Bretin fut agrégé au collège des médecins de Dijon, ville dans laquelle il mourut en 1596. Outre une traduction de Lucien et des Aphorismes d'Hippocrate, on lui doit ce recueil de poésies où il débat de la nature de l'amour et de ses effets, évoquant en détails les désirs suscités par la passion amoureuse, les troubles qu'elle élève dans l'esprit, les sensations qu'elle provoque dans le corps, les peines et les satisfactions vraies ou imaginaires qui l'accompagnent, etc.Parmi les pièces significatives du volume, citons une Chanson de l'espérance & consolation imitée d'une Ode de Ronsard (f. 12), un poème acrostiche en forme de pyramide inversée dévoilant le nom de la Dame à qui notre poète s'adresse, c'est-à-dire Marguerite Chappelain (f. 27), et cette intéressante ode à Thevet (f. 55 v°), auteur de la fameuse Cosmographie universelle (1575) que Bretin dit avoir autresfois partie escrite & dressée en la maison dudit Tevet, sur ses mémoires.Le poème Origine & source de la perfection de l'homme mérite l'attention. Bretin, qui s'efforce de démontrer la pauvreté de la nature humaine, parce que l'homme dit-il s'est trouvé dans l'obligation d'imiter les animaux, conclut que l'animal est supérieur à l'homme : On voit par là que l'homme, or' qu'il le nie, / Est le plus pauvre entre ce qui a vie : / Et n'a rien plus que l'aumosne qu'il prent / De l'animal, qui tout art luy apprent.Achille Chereau, Parnasse médical de la France, pp. 93-94. - Baudrier, t. III, p. 332. - Diane Barbier-Mueller, Inventaire..., n°102.