GIQUELLO ET ASSOCIÉS - Un rare triptyque aux enchères

VENDREDI 27 JANVIER 2023
Le 27 janvier prochain, la maison Giquello et Associés proposera une vente Haute époque et curiosités à l’Hôtel Drouot dans laquelle se trouve un triptyque du XVIe siècle. Petit de taille, mais prestigieux par sa rareté et sa provenance, cette pièce est le seul exemplaire connu, appartenant à la collection de Charles Boucaud.
 
Cette pièce miniature (17 centimètres de hauteur) finement sculptée, représente une foison de personnages et de détails. Dans la partie centrale figure l’Adoration des Mages surmontée de l’Annonce aux Bergers ; sur le volet gauche se trouve la scène de l’Annonciation tandis que le volet droit dépeint le Songe de Joseph. Un ange tenant une banderole surplombe chaque scène du triptyque. Les encadrements reproduisent une architecture gothique avec colonnettes entourées de feuillages et des arcatures abritant des arcs trilobés.
 
 

Adam DIRCKSZ et son atelier ;
Pays-Bas méridionaux, Hollande, vers 1500-1530
Triptyque miniature en buis représentant l’Adoration des Mages surmontée de l’Annonce aux Bergers, entre l’Annonciation et le Songe de Joseph
H : 17 cm – L 9,9 cm

Estimation : 80 000 – 120 000 €

Cet objet de dévotion fait partie des microsculptures réalisées aux Pays-Bas durant le premier tiers du XVIe siècle par l’atelier d’Adam DIRCKSZ dont la production est située entre 1500 et 1530. Précieuses et rares, les œuvres de cet atelier incarnaient à cette époque la quintessence du luxe. Après avoir été prisées par les têtes couronnées et l’aristocratie, ce sont aujourd’hui les collectionneurs d’art médiéval qui convoitent ces merveilles de la Renaissance Flamande.
La singularité de ce triptyque réside dans la présence du Songe de Joseph, scène rarement représentée dans l’iconographie chrétienne. Autre particularité, le pied en forme d’un enchevêtrement de branches, une allusion à l’Arbre de Jessé.

Le reste de la collection Charles Boucaud propose d’autres objets rares tel qu’un grain de rosaire terminal en ivoire sculpté. Également du XVIe siècle, le Christ et les cinq femmes de la généalogie de Jésus y figurent.

 
Grain de rosaire terminal en ivoire sculpté
Monture en argent
Orné de six bustes ; le Christ et les cinq femmes
de la généalogie de Jésus
Paris ou Rhin supérieur, premier quart du XIVe siècle
H: 8,7 cm - L : 5 cm

Estimation : 20 000 – 30 000 €


 
Un autre lot risque de retenir l’attention des enchérisseurs, il s’agit d’un gémellion à gargouille de Limoges du XIIIe siècle. Les gémellions sont des petits bassins qui, au Moyen Âge, servaient au lavement des mains à l’autel. Allant par paires, ceux munis d’une petite gargouille (comme celui-ci) servaient à verser l’eau dans l’autre. Le centre est orné du Christ bénissant et six bustes d’anges ornent le pourtour.

 
Gémellion à gargouille
Émail et traces de dorure
Limoges, milieu du XIIIe siècle
Centre orné du Christ bénissant
Diamètre : 23,5 cm

Estimation : 18 000 – 25 000 €
 
Vente aux enchères publique – Hôtel Drouot – Salle 2
Vendredi 27 janvier 2023 – 14h

Exposition publique - Hôtel Drouot - Salle 2
Mercredi 25 janvier – 11h/18h
Jeudi 26 janvier – 11h/18h
Vendredi 27 janvier – 11h/12h

Partager sur
Giquello & Associés

Haute Époque, objets de curiosité

Vente : vendredi 27 janvier 2023
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot 75009 Paris, France
Maison de vente
Giquello & Associés
Tél. 01.47.42.78.01