AGUTTES - Record mondial pour une œuvre de Louyse Moillon vendue aux enchères

vendredi 25 mars 2022

Le vendredi 25 mars 2022 à l'Hôtel Drouot, la maison de ventes Aguttes totalisait, au cours de sa vente « Maîtres anciens, tableaux & dessins », un montant de 2 577 000 €, et adjugeait 1 662 400 € une œuvre inédite de Louyse Moillon, un record mondial aux enchères pour cette artiste du XVIIe siècle.

Extraordinaire découverte au sein de l’École française, Nature morte à la coupe de fraises, panier de cerises, branche de groseilles à maquereau de l’artiste Louyse MOILLON (1609/1610-1696) s’est envolée à 1 662 400 €, à l’issue d’une bataille d’enchères entre 8 téléphones et la salle. Les œuvres de certains artistes s’avèrent rares, et Louyse Moillon fait partie de ces peintres dont on découvre des tableaux au fil du temps. Avec cette découverte par Grégoire Lacroix, directeur du département Tableaux & Dessins anciens chez Aguttes, le marché de l’art contribue à venir enrichir le corpus de cette femme artiste. Œuvre inédite sur le marché de l’art, nouvellement intégrée au corpus de Louyse Moillon, cette peinture signée date de 1631, année des 21 ans de l’artiste prodige. Ce panneau, qui représente des fraises plus vraies que nature témoigne du remarquable savoir-faire de l’artiste, a vu son estimation basse multipliée par dix, et décroche ainsi le record mondial de Louyse Moillon.
 

 
Autres coups de marteau mémorables

Une œuvre attribuée à l’un des plus grands portraitistes du XVIIIe siècle européen, Jean-Étienne LIOTARD (1702-1789), artiste atypique, marquait à son tour l’une des plus belles adjudications de cette vacation. Dans Portrait de femme en robe d'écarlate, doublée d'hermine, le choix d’une élégante simplicité pour le modèle, pâré de peu d’attributs, renforce l’intimité de l’œuvre, qui emportait 175 500 €. L’emploi du pastel permet de souligner l’aspect velouté de la robe, du ruban mais aussi des chairs, conférant à l’ensemble un sentiment de douceur propre à son modèle.
 
 
 
Après l’œuvre de Louyse Moillon, une deuxième remarquable découverte venait enrichir cette vacation : les souvenirs illustrés du castrat Farinelli (1705-1782), dans une double composition qui présente de somptueux décors d’opéra en perspective. Représentant chacune un cadre de scène et une fosse d’orchestre vide, les deux images de Francesco BATTAGLIOLI (1722-1796), qui laissent évoluer des figurants dans de fabuleuses mises en scène, enthousiasmaient les enchérisseurs jusqu’à 123 500 €.

 

Nature morte au globe céleste, au livre ouvert, coquillages, lézard et papillons de Christiaan LUYCKX (1623-1657) provoquait l’une des plus belles batailles de cette vente et décrochait 96 200 €. Sur cette peinture flamande, figure un livre ouvert sur la gravure du portrait de Laura Dianti par Titien, qui convoque la Peinture et par là, une forme d'élévation intellectuelle et spirituelle, tout en faisant allusion à la vanité du savoir. Comme négligemment mis en valeur, quelques coquillages minutieusement colorés de pointes vives occupent le reste de l'espace inférieur. Par leur présence, leur caractère précieux, exotique et onéreux, ces mirabilia apparaissent comme des signes ostentatoires de la recherche d'érudition de celui qui les collectionne…
 

 
Le catalogue de cette vacation réunissait également de belles feuilles, parmi lesquelles Santa Maria del Rosario avec saint Dominique et sainte Catherine de Sienne du Guerchin, dessinateur prodige et prolixe. Intimement lié à deux commandes importantes passées au GUERCHIN (1591-1666), ce dessin, qui s’inscrit dans un corpus préparatoire connu de deux autres dessins, conservés par la Morgan Library de New York et le British Museum de Londres, marquait 83 200 €.
* montants frais inclus

Partager sur
Aguttes

Maîtres anciens : tableaux et dessins anciens

Vente : vendredi 25 mars 2022
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot 75009 Paris, France
Maison de vente
Aguttes
Tél. Neuilly : 01 47 45 55 55