FRAYSSE & ASSOCIÉS - "À la Vieille Cité" ouvre ses portes

mardi 08 décembre 2020

Mardi 8 décembre, la maison Fraysse & Associés dispersera aux enchères les trésors des coffres de l'historique boutique d’antiquités, À la vieille citée. Un lieu de vie incontournable du quartier Drouot depuis 1921, où se sont bousuculés les amateurs d'art et les collectionneurs internationaux, à la recherche du rare et du précieux. À La Vieille Cité a transmis une part de l’histoire du monde et de l'art à tous les continents ; dans des musées au Kremlin, à Pise, à Chicago, à Vizille, à Versailles, à Doha, dans des collections de personnalités célèbres à Rabat, à Tokyo, à Londres, à Alep, à Los Angeles et tant d'autres. Ainsi, pour cette première vente consacrée principalement à l'orfèvrerie, des lots se distinguent, à l'instar de cette paire de soupières en argent, pesant plus de 15 kg et signée par la maison d’orfèvrerie Puiforcat Paris. Une orfèvrerie d’exception estimée entre 50 000 et 60 000 € (lot 96).  
 
Exceptionnelle paire de soupières en argent 1er titre ciselé, leur dormant, leur doublure, leur couvercle et leur plateau. Décor ciselé de guirlandes de feuilles de chêne et écrevisses encadrant un écu timbré d'une couronne de marquis supporté par deux lions, les prises des couvercles à décor d'artichaut.
Signées PUIFORCAT Paris sous chaque présentoir.
Estimation : 50 000 - 60 000 €


Parmis les objets d’exception, compte également un superbe cabinet en laque du Japon du XVIIIe siècle, estimé entre 10 000 et 15 000 € (lot 148). Ce type de mobilier était très apprécié lors des échanges diplomatiques du XVIIIe siècle en Asie. Durant le XVIIe siècle, les artisans japonais se sont adaptés au goût du marché occidental en reprenant des formes familières telles que les coffres ou les cabinets afin de les destiner exclusivement à l’exportation. Au XVIIIe siècle, les motifs évoluent vers un art plus épuré avec les laques Hiramaki. En occident, ces cabinets étaient alors confiés tel quels ou mis en valeur par les Marchands Mercier. Ces derniers les livraient sur des consoles en bois doré ou démontés afin d’insérer les panneaux sur des meubles tels que ceux exécutés par Martin CARLIN ou A. WEISWEILER. On retrouve sur des meubles, des panneaux en tous points comparables aux portes de ce cabinet.  

 

Cabinet, coffre en laque du Japon. Il présente deux vantaux à décor de perdrix dans des paysages en relief. La face intérieure à décor de végétation sur fond noir. Il présente dix tiroirs. Serrures, charnières et écoinçons de bronze ciselé et doré. Deux poignées latérales.
Japon, XVIIIe siècle.
Hauteur: 67 cm - Largeur: 74,5 cm - Profondeur: 50 cm
Estimation : 10 000 - 15 000 €


 

Partager sur
Fraysse & Associés

[VENTE MAINTENUE EN LIVE ET À HUIS CLOS] Argenterie, tableaux, mobilier et objets d'art

Vente : mardi 08 décembre 2020
16, rue de la Banque 75002 Paris, France
Maison de vente
Fraysse & Associés
Tél. 01 53 45 92 10