BINOCHE ET GIQUELLO - Plus 1M€ pour une vente d'arts premiers

vendredi 06 novembre 2020

Vendredi 6 novembre, la maison Binoche et Giquello dispersait – à huis clos depuis la salle du 12D, sur Drouot Digital – une collection américaine d'arts premiers. La vente a totalisé 1 111 513 €*. Les enchérisseurs étaient au rendez-vous, en direct, pour cette vente dont plusieurs lots ont franchi le palier des 100 000 €.  

Parmi les enchères importantes, figure une statuette du Mozambique ou d'Afrique du Sud, Sommet de canne anthropomorphe. En 1995 à Londres, l’exposition Africa, the art of a continent – organisée par Tom Phillips pour la Royal Academy of Arts – mit en évidence l’existence de trois statuettes attribuées à un même sculpteur du groupe Tsonga. L’une appartenait au Musée Barbier-Mueller, la deuxième à une importante collection privée, et celle-ci, la dernière, qui comme la précédente, provenait du célèbre marchand et collectionneur anglais John Hewett. Elle a été vendue 209 660 €* (lot 73). 
 

Sommet de canne anthropomorphe,
Tsonga (Nguni),
Mozambique ou Afrique du Sud Bois dur à superbe patine blonde.
Prix réalisé : 209 660 €*

 
Parmis les belles adjudications, compte également une figure de reliquaire Janus, mbulu-viti, datée de la fin du XIXe au début du XXe siècle. Cette sculpture est l’une des rares que l'on puisse attribuer à un nom de sculpteur connu. Ce dernier, du nom de Semangoy, était d’origine Wumbu, village de Zokolunga, un petit village situé près de Moanda. A la fin du XIXe siècle, Semangoy était le fournisseur du chef Poupi, un notable des Kota-Obamba. Cette sculpture est de sa main, avec une signature graphique sur le cimier, en forme de croissant aux extrémités décorées de boules. Cette marque, bien reconnaissable, a été retrouvée sur au moins six autres figures de reliquaire référencées. Elle a été vendue 148 120 €* (lot 43).
 

Figure de reliquaire janus, mbulu-viti, groupe Obamba-Wumbu, Kota, Haut-Ogooué, Gabon oriental, Afrique équatoriale atlantique.
Ame de bois, plaques et lamelles de laiton et de fer.
Fin du XIXe - début du XXe siècle
Prix réalisé : 148 120 €*


Enfin, une statue hermaphrodite, datée de notre Moyen âge européen et contemporaine de la cathédrale Notre-Dame de Paris (XII-XIIIe siècles) ainsi qu'une statuette Banda de la fin du XIXe siècle, ont toutes été vendues 135 400 €* (lot 45 et 74). 
 
aaa

Statue hermaphrodite, représentation d'un ancêtre,
Soninké Kagoro - Djennenké, région occidentale du plateau de Bandiagara, pays Dogon, Mali.
Deuxième moitié du XIIIe siècle.
Bois dur à patine huileuse, métal.
Prix réalisé : 135 400 €*

Statuette Banda, région de Mobaye, République Centrafricaine.
Fin du XIXe siècle.
Bois à patine brun foncé et d’usage, incrustations d’os.
Prix réalisé : 135 400 €*



* Frais inclus 

 

Partager sur
Binoche et Giquello

[VENTE MAINTENUE EN LIVE] Arts d’afrique, d’amérique et d'océanie

Vente : vendredi 06 novembre 2020
12, rue Drouot 75009 Paris, France
Maison de vente
Binoche et Giquello
Tél. 01.47.42.78.01