BINOCHE ET GIQUELLO – Beaux résultats pour deux précieux livres d’heures

vendredi 05 juin 2020

Experts : Ariane Adeline et Dominique Courvoisier

Vendredi 5 juin, la maison Binoche et Giquello dispersait une partie de l’important bibliothèque constituée par Robert Beauvillain au début du XXe siècle. L’ensemble a totalisé 2 180 806 €*, avec 95% de lots vendus.

Parmi les plus précieux manuscrits, deux exceptionnels livres d’heures du XVe siècle étaient proposés aux enchères.

« Les Heures de G et H » à l’usage de Rome, témoin spectaculaire de l’art berrichon de la fin du XVe siècle, a été acquis 749 700 €*. Ce chef-d’œuvre du Maître de Spencer 6, actif à Bourges entre 1495 et 1510, est le pendant d’un livre d’heures conservé au sein de la Spencer Collection à la Public Library de New York. L’artiste, dont l’identité véritable est à ce jour inconnue, a d’ailleurs été nommé ainsi en référence à la collection américaine. L’ouvrage compte 4 diptyques (8 grandes peintures), 28 grandes miniatures [soit, en tout, 36 grandes miniatures], 35 petites miniatures (dont 12 au calendrier en bas-de-page), 4 initiales historiées par le Maître de Spencer 6 et 3 initiales historiées par un autre peintre berrichon.



Le second livre d’heures, « Les Heures de Pierre Soppite et Marie Deschevert » à l’usage de Rome, est contemporain de l’âge d’or de l’enluminure française au temps du duc Jean de Berry (1340-1416). Il est peint vers 1400 par le Maître de Luçon (ou Maître d’Etienne Loypeau), issu du cercle des peintres actifs au service de grands mécènes dont le duc de Berry. Estimé entre 250 000 et 350 000 €, le manuscrit s’est envolé à 689 500 €*.
 


Partager sur
Binoche et Giquello

livres anciens et modernes : bibliothèque Robert Beauvillain

Vente : vendredi 05 juin 2020
Salle 7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot 75009 Paris, France
Maison de vente
Binoche et Giquello
Tél. 01.47.42.78.01