MILLON - Arts du Vietnam

mercredi 16 octobre 2019
Le 16 octobre prochain, la maison de ventes aux enchères Millon propose une vacation consacrée aux arts du Vietnam à Drouot. Les quelques 200 œuvres, issues de collections particulières mêlent art ancien et art moderne, de l'avant à l'après-révolution Vietnamienne. Ainsi se côtoient d'importantes porcelaines impériales, des objets en laque, des sculptures, des livres rares ainsi que des peintures modernes signées Henri MEGE (1904-1984), Vu CAO DAM (1908-2000), Nguyen VAN RÔ (1921-1997) et Tran Huu CHAT (1933-2018).

La vente reflète les principales innovations de la culture et des arts populaires vietnamiens tout en transmettant la mémoire collective et les traditions de création ; dont s'imprègne également la philosophie artistique européenne. L'intérêt pour l'art vietnamien s'est considérablement accru au cours des trois dernières décennies, à mesure que l'économie du pays s'est ouverte au marché occidental. L'exposition croissante de l'art vietnamien a créé une forte valorisation et une forte demande de la part des amateurs et collectionneurs d'art du monde entier.
 
Parmi les œuvres phare de la vente, figure un "livre d'or" comprenant un dessin de la main du célèbre artiste vietnamien Vu CAO DAM (1908-2000) exécuté pour le restaurant Les Palmiers à Saint Paul de Vence. L'ouvrage laisse découvrir les témoignages de certains des personnages qui ont marqué l'histoire, à l'instar de dédicaces esquissées par Marc CHAGALL, une page signée de Georges BRAQUE, ainsi que des photographies et des notes personnalisées par des acteurs, des politiciens et des écrivains des années 1950 (estimation : 6 000 - 8 000 €). Vu Cao Dam est peut-être l'un des artistes les plus reconnus de la production moderne vietnamienne. Ses œuvres font partie des collections permanentes des musées d'Alger, de Béziers, du musée de la France d'Outre-Mer et du musée d'Art de Paris, ainsi que de nombreuses collections privées.
 
aaa Une importante paire de panneau en laque, conçue par Nguyen VAN RÔ (1921-1997) en 1955 constitue également l'un des temps forts de la vente (estimation : 40 000 - 60 000 €). Ces Bambous illustrent la maîtrise extraordinaire et l'éloquence des maîtres laqueurs vietnamiens de l'époque. Laqués à l'or, les bambous se distinguent du fond rouge, référence au rouge du drapeau vietnamien qui symbolise le sang versé pour l'indépendance du pays. Un encadrement en coquille d'œuf laqué souligne chacun des panneaux, aux extrémités haute et basse.
Professeur à l’école des Beaux-Arts de Gia Dinh, dans le Sud du Vietnam entre 1955 et 1975, Nguyen Van Rô fait partie des quelques grands maîtres laqueurs vietnamiens qui décident de rester au Vietnam malgré la guerre d’indépendance. Il fit le choix d’y enseigner sa spécialité et forma de futurs grands artistes tels que Nguyen Van Minh (1930-2014).
 
Trois œuvres de Tran Huu CHAT (1933-2018) figurent dans la vente. Tran Huu Chat était un artiste vietnamien connu pour ses peintures en laque sculptée de scènes de village. Les descriptions du conflit avec les États-Unis faites par Chat dans les années 1960 lui ont valu d'être acclamé dans son pays. Diplômé de l'Académie des Beaux-Arts de Hanoï, Chat était illustrateur de livres pour enfants, écrivain et chroniqueur. Ses œuvres présentent souvent des scènes ethniques de la culture rurale vietnamienne. Depuis son récent décès, son œuvre est devenu d'autant plus recherché par les collectionneurs privés. Un certain nombre de toiles de Chat sont conservées au sein des collections du musée National des Beaux-Arts du Vietnam à Hanoï.


Un important ensemble de peintures de l'artiste d'origine française, Henri MEGE (1904-1984) révèle la technique au couteau propre au peintre, spécialisé dans la peinture de scènes de ses voyages au Vietnam et en Asie du Sud-Est. De nombreuses peintures de Mege illustrent l'importance du commerce le long des fleuves au Vietnam. Les peintures de Mege mettent en avant l'« exotisme » d'une région relativement inexplorée à l'aide de techniques impressionnistes occidentales réalisées à partir de coups de pinceau. Mege a maîtrisé l'essence de la jungle vietnamienne grâce à son utilisation parfaite de couleurs denses et de motifs lumineux vibrants.
 

Enfin, l'art traditionnel du Vietnam, à travers un important ensemble de porcelaines bleu blanc, clos la vente. L'œuvre phare de cette section est un bol dragon bleu et blanc du XVIIIe siècle. Le bol porte la mention khan xuan thi ta (« éternel printemps, palais de gauche » en référence à la résidence des Trinh) (estimation : 30 000 - 40 000 €). L'origine de la porcelaine Noi-Khanh Xuan de la dynastie Le-Trinh remonte à Dang Ngoai et a été signée principalement entre 1767 et 1786, principalement depuis l'époque de Lord Trinh Sam.
 
Vente aux enchères publique - Drouot - Salle 6
Mercredi 16 octobre - 14h

Exposition publique - Drouot - Salle 6
Lundi 14 octobre - 11h / 18h
Mardi 15 octobre - 11h / 18h
Mercredi 16 octobre - 11h / 12h

Partager sur
Millon

arts du Vietnam et d'Asie

Vente : mercredi 16 octobre 2019
19, rue de la Grange Batelière - 75009 Paris, France
Maison de vente
Millon
Tél. 01 47 27 95 34