AUCTION ART - Collection Philippe Legendre, Regard sur le cinéma muet en France (1900-1914)

jeudi 17 octobre 2019
La maison AuctionArt Rémy Le Fur dispersera la collection Philippe Legendre le 17 octobre lors d’une vente didactique articulée en trois chapitres : le cinéma primitif (1900-1914), le cinéma des années de guerre (1915-1918) et une troisième partie consacrée aux décors et décorateurs de cinéma. Les 1 900 photographies qui composent l'ensemble racontent les premières heures du Septième Art en France. Ancien décorateur de cinéma, Philippe Legendre a constitué un ensemble exceptionnel d’images retraçant toute l’histoire du cinéma muet français.

 


Germinal est réalisé par Albert CAPELLANI (1874-1931) en 1913 d’après le roman d’Emile Zola (1885). Les trente tirages argentiques d’époque illustrent le souci de réalisme de ces décors de studio, majoritairement construits en trois dimensions. (Estimation : 3 000 – 4 000 €)


Au Pays Noir, réalisé par Ferdinand ZECCA (1864-1947) et Lucien NONGUET (1869-1955), est un drame documentaire consacré à la condition des mineurs. Les huit tirages argentiques d’époque présentés aux enchères témoignent d’un scrupuleux parti-pris de réalisme dans la reconstitution en studio à une époque où le décor de cinéma tente de s’émanciper de ses racines théâtrales. (Estimation : 2 500 – 3 000 €)

Les clichés proposés ont été réalisés, pour la plupart, lors des tournages ou en marge de ceux-ci, en extérieur ou en studio – Pathé, Gaumont, SCAGL par exemple –, captés par des photographes-opérateurs qui, à l'époque, assuraient par nature les deux compétences.

Le premier chapitre illustre les liens étroits qui existent au début du XXe siècle entre le cinéma, le cirque, le théâtre et le music-hall. Entre 1900 et 1914, les premières fictions s’imposent aux côtés des reconstitutions d’actualités, avant l’apparition d’adaptations littéraires plus longues.

 
La dernière section de la vente, « Modernité et Cinéma », tournée vers les décors du Septième Art, résonne avec le métier du collectionneur. L’œuvre de Marcel L’HERBIER (1888-1979) est à l’honneur. Figure incontournable de l’avant-garde du cinéma muet, père de L’Inhumaine (1923) notamment, il travaille systématiquement, dès 1918, avec des artistes de son temps (musiciens, peintres, décorateurs, ensembliers ou couturiers) pour réaliser des œuvres d’art totales.

Témoignages des nombreuses collaborations artistiques du cinéaste, un ensemble de trente-deux photographies originales du film L’Inhumaine et un autre de vingt-trois tirages argentiques d’époque relatifs au film Le Vertige seront proposés. On retrouve dans ces images la Villa Claire Lescot de Robert-Mallet Stevens et Alberto Calvacanti, le laboratoire de Fernand Léger, le mobilier et les textiles de Pierre Charreau, Michel Dufet, Jean Lurçat, Jean Burkhalter et de l’Atelier Martine (Paul Poiret), ou encore les sculptures de Joseph Csaky ainsi que des verreries de Delvaux, René Lalique, Jean Luce et Puiforcat.

Ce chapitre aborde également la Société des Artistes Décorateurs, fondée en 1901, qui connait son apogée dans les années vingt, période de consécration du métier de décorateur de cinéma. Beaucoup de figures du septième art sont alors liées à la SAD. Célèbres ou méconnus, il s‘agit de décorateurs modernes par excellence : Fernand Delattre, Donatien, Lazare Meerson, Alexandre Lochakoff et Boris Billinsky.

 
Jaque Catelain, habillé d’une robe de chambre créée par Sonia Delaunay, au sein d’un décor de Robert Mallet-Stevens, dans le film Le Vertige réalisé par Marcel L’Herbier en 1926. Proposé dans un lot de vingt-trois tirages.
(Estimation : 12 000 - 15 000 €)
 


Vente aux enchères publique - Drouot - Salle 15
Jeudi 17 octobre - 14h

Exposition publique - Drouot - Salle 15
Mercredi 16 Octobre - 11h / 18h
Jeudi 17 Octobre - 11h / 18h
 

Partager sur
Auction Art Rémy Le Fur & Associés

photographies, cinéma muet

Vente : jeudi 17 octobre 2019
Salle 15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot 75009 Paris, France
Maison de vente
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
Tél. 01 40 06 06 08