1 / 5

Description

Importante coupe dite « de mariage » en néphrite céladon clair, Chine, époque Qianlong (1736-1795) De forme ronde, reposant sur quatre pieds lobés et prolongés sur la panse par un fin motif en léger relief de dragon kui dans le style archaïque. Chaque côté de la panse est agrémenté d’une anse sculptée en forme de tête de pixiu. Le museau est plat, le menton porte une barbe et les yeux sont exorbités. De longs sourcils et une crinière stylisés se déploient de chaque côté du crâne, ce dernier portant une corne centrale. Deux ailes incisées d’une frise de grecques s’étendent de part et d’autre du torse de l’animal et se prolongent sur le bord de la coupe. Chaque anse soutient un anneau mobile. Hauteur : 7 cm ; diamètre : 20 cm (26 cm avec les anses) Un infime éclat à un naseau d’un pixiu. Les objets de ce type, connus sous le nom de « coupes de mariage », étaient très populaires au XVIIIe siècle, leur production ayant été rendue possible par la grande quantité de jade de haute qualité disponible sous le règne de Qianlong. Elles tirent leur nom des motifs de bon augure utilisés dans le décor (chauves-souris, papillons, champignons lingzhi, Bajixiang, etc.) qui font allusion aux vœux de bonheur pour une vie conjugale longue et heureuse et étaient donc souvent offerts à l’occasion d’un mariage. Les pixiu, dragons ailés archaïques, formant les anses et finement sculptés, sont un symbole de chance, de richesse, de bonne fortune et de protection.

98 
Aller au lot
<
>

Importante coupe dite « de mariage » en néphrite céladon clair, Chine, époque Qianlong (1736-1795) De forme ronde, reposant sur quatre pieds lobés et prolongés sur la panse par un fin motif en léger relief de dragon kui dans le style archaïque. Chaque côté de la panse est agrémenté d’une anse sculptée en forme de tête de pixiu. Le museau est plat, le menton porte une barbe et les yeux sont exorbités. De longs sourcils et une crinière stylisés se déploient de chaque côté du crâne, ce dernier portant une corne centrale. Deux ailes incisées d’une frise de grecques s’étendent de part et d’autre du torse de l’animal et se prolongent sur le bord de la coupe. Chaque anse soutient un anneau mobile. Hauteur : 7 cm ; diamètre : 20 cm (26 cm avec les anses) Un infime éclat à un naseau d’un pixiu. Les objets de ce type, connus sous le nom de « coupes de mariage », étaient très populaires au XVIIIe siècle, leur production ayant été rendue possible par la grande quantité de jade de haute qualité disponible sous le règne de Qianlong. Elles tirent leur nom des motifs de bon augure utilisés dans le décor (chauves-souris, papillons, champignons lingzhi, Bajixiang, etc.) qui font allusion aux vœux de bonheur pour une vie conjugale longue et heureuse et étaient donc souvent offerts à l’occasion d’un mariage. Les pixiu, dragons ailés archaïques, formant les anses et finement sculptés, sont un symbole de chance, de richesse, de bonne fortune et de protection.

Estimation 20 000 - 25 000 EUR

* Hors frais de vente.
Reportez vous aux conditions de vente pour calculer le montant des frais.

Frais de vente : 28 %
Déposer un ordre
S'inscrire à la vente

En vente le mardi 12 déc. : 14:00 (CET)
paris, France
Ader
+33 1 53 40 77 10

Exposition des lots
mardi 12 décembre - 11:00/18:00, Salle 11 - Hôtel Drouot
lundi 11 décembre - 11:00/18:00, Salle 11 - Hôtel Drouot
mardi 12 décembre - 11:00/12:00, Salle 11 - Hôtel Drouot
Voir le catalogue Consulter les CGV Infos vente Experts

Livraison à
Modifier votre adresse de livraison
La livraison est optionnelle.
Vous pouvez recourir au transporteur de votre choix.
Le prix indiqué n’inclut ni le prix du lot, ni les frais de la maison de vente.