1 / 8

Description de l'œuvre

Charles H. Delanglade (1870 - 1952)

Importante sculpture en marbre blanc représentant un jeune homme agenouillé tenant dans ses bras une jeune femme debout sur une base rocheuse. « Le Lierre ». Signée et titrée dans le marbre. H. 109 cm Pas d'accidents et/ou restaurations mais le marbre doit être nettoyé car la sculpture se trouvait en extérieur. Biographie: Delanglade Charles Henri (Marseille, 26 mai 1870 – Marseille, 19 janvier 1952), sculpteur, médailleur et céramiste. Élève d’Émile Aldebert (1827-1924) à Marseille, puis de Jules Cavelier (1814-1894) et Ernest Barrias (1840-1905) à Paris, il reçoit une formation placée sous l’académisme. Sociétaire du Salon des Artistes Français en 1909, il obtient en 1910 une mention honorable pour son marbre Vers la vie. Cependant, issu d’un milieu aisé, il se retire du marché de l’art et pratique ses talents en dilettante dans sa ville natale. Bien que travaillant pour son plaisir et celui de ses amis, il mène une activité très intense artistiquement et intellectuellement. En effet, s’il délaisse le Salon des Artistes Français, il participe activement au Salon des artistes marseillais, présentant de nombreuses œuvres entre 1894 et 1919. Il prend également part aux grandes expositions marseillaises telles que les Expositions coloniales de 1906 et 1922, ainsi que l’Exposition catholique de 1935. Reconnu et apprécié par l’intelligentsia marseillaise, il intègre de nombreuses sociétés savantes et institutions comme le Comité du Vieux-Marseille, le Comité Régional des Arts Appliqués de Marseille (1916), la Commission d’inspection et de surveillance du Musée des Beaux-Arts de Marseille ou encore l’Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille (1919-1951). Excellent portraitiste, il réalise de nombreux bustes : Léopold Le Mée de la Salle (1915, cimetière Saint-Pierre, Marseille) Antoine de Ruffi (1916, Archives municipales de Marseille), son frère, le médecin Édouard Delanglade (vers 1918, anciennement Hôtel-Dieu de Marseille) ou Eugène Rostand (1921, Caisse d’épargne ; 1936, maison natale de Edmond Rostand, Marseille). Il approfondit également son art du portrait en tant que médailleur. L’une des caractéristiques de son œuvre est la variété des matériaux employés et la déclinaison d’une œuvre dans ces diverses matières : Antigone (étain, 1896 ; marbre, 1897), Walkyrie (bronze, 1908 ; bois, 1908), Nymphe et faune(ivoire)… Mais c’est sans doute la céramique qu’il affectionne le plus (paire de bouteilles, Musée Borély, Marseille), allant jusqu’à créer ses propres fabriques.

Galerie

Charles H. Delanglade (1870 - 1952)

Prix Net TTC  9 000 EUR
Contacter la Galerie

Voir les œuvres Consulter les CGV Experts