Drouot.com>Arts du monde>Art islamique

Art islamique

Lots recommandés

ABU 'ALI MUHAMMAD BIN MUHAMMAD AL-BAL'AMI (D. 974 AD) TARIKHNAMA SIGNED 'INAYATULLAH BIN NURULLAH BIN SHAYKH 'ABDULLAH, OTTOMAN, ISTANBUL, DATED RAJAB 940 AH/JANUARY-FEBRUARY 1534 AD - Une traduction et un abrégé des célèbres Annales des prophètes et des rois d'Al-Tabari, manuscrit persan sur papier, 555 feuilles plus six gardes volantes, chaque folio avec 25 lignes d'un élégant texte naskh ottoman dans des règles dorées et bleues, de nombreux mots choisis en or, rouge, orange, brun et bleu, des mots-clés, paginé, des shams d'ouverture enluminés déclarant que le manuscrit appartenait au trésor de Soliman le Magnifique (r.1520-66), suivis d'un bifolio d'ouverture finalement enluminé, une autre pièce de tête enluminée avec signature et date.), suivi d'un bifolio d'ouverture finalement enluminé, d'une autre pièce de tête enluminée, colophon avec signature et date, en maroquin brun avec médaillon central cuspidé à décor à froid, doublures de papier crème. Panneau de texte : 16 par 9 cm. Folio : 25,6 x 15,7 cm. Le Tarikhnama de Bal'ami est l'une des plus anciennes œuvres en prose composées en persan et l'une de celles qui "inaugurent la longue et brillante série des écrits historiques persans". Il a été commandé par l'émir samanide Al-Man-sur bin Nuh (r. 961-976) en 352 de l'hégire/963-64 de l'ère chrétienne comme une traduction de l'arabe au persan de l'ouvrage précurseur de Tabari, al-Tarikh ("Annales des prophètes et des rois"). Composées à l'origine en arabe, les "Annales" de Tabari sont une histoire célèbre et une source d'information très importante sur la civilisation islamique médiévale. Elles décrivent les événements survenus entre la création et l'an 915 de notre ère (voir Chase F. Robinson, "Al-Tabari (839-923)" dans Cooperson et Toorawa, 2005, pp. 332-343). Il est également exceptionnel car il porte une dédicace à la bibliothèque du sultan Suleyman, illustrant la tradition impériale de collection de livres. Mehmed II Fatih (m. 1481) et plus particulièrement Bayezid II (m. 1512), deux des prédécesseurs de Soliman, étaient des bibliophiles reconnus. Après sa victoire sur les Safavides, le successeur de Bayezid II, Selim Ier (m. 1520), acquiert les manuscrits qui font de la bibliothèque de Topkapi Sarayi l'une des plus riches collections du monde. Suleyman a pu enrichir la bibliothèque grâce à une série de campagnes réussies entre 1521 et 1566. Toutefois, les acquisitions ont également été renforcées par des dons tels que celui du grand Shah Tahmasp Shahnama, dont on pense qu'il a été offert à Selim Ier par le Shah safavide comme cadeau d'adhésion. Le Tarikhnama de Bal'ami était sans aucun doute très apprécié des Ottomans puisque ce manuscrit a été produit pour entrer dans la bibliothèque du sultan. Il témoigne également de leur intérêt bien connu pour les ouvrages.

Estim. 8 000 - 12 000 EUR

MUHAMMAD BAQIR IBN MUHAMMAD TAQI MAJLISI (D.1698 AD), ZAD AL-MA'AD, PERSIA QAJAR, COPIED 1243 AH/1827 AD - Manuscrit arabe et persan sur papier, chaque folio de 21 lignes écrites en écriture naskh et nastaliq noire, parties avec traduction persane interlinéaire en écriture nastaliq rouge, texte dans un cadre doré et polychrome, mots-clés et mots d'accroche en rouge et bleu, bifolio ouvrant avec une pièce de tête finement enluminée, notes marginales occasionnelles en noir et rouge, colophon daté Ramadan1107 AH/1695 AD à Asfahan, avec des notes ajoutées ultérieurement, des déclarations de propriété et des sceaux. En reliure originale en laque florale Qajar. Panneau de texte : 10 par 19 cm. Folio : 15 x 24 cm. NOTE DE CATALOGUE Zad al-ma'ad est organisé en 14 chapitres avec un épilogue. Les neuf premiers chapitres sont consacrés aux supplications et aux pratiques religieuses des 12 mois lunaires. On y trouve d'abord une introduction sur les vertus religieuses de chaque mois, suivie des supplications, des ziyara et des pratiques religieuses de chaque jour et de chaque nuit de chaque mois. Dans le dixième chapitre, les supplications qui sont communes à tous les mois sont énoncées. Le onzième chapitre présente les ziyarah des quatorze infaillibles, qui n'ont pas été mentionnées dans les chapitres précédents. Le treizième chapitre porte sur les pratiques religieuses concernant les morts et les cérémonies funéraires. Enfin, le quatorzième chapitre donne un résumé des règles du khums, de la zakat et de l'i'tikaf (période de retraite). Enfin, l'épilogue traite de la kaffara (expiation). Muhammad Baqir ibn Muhammad Taqi Majlisi, né en 1627, était Shaykh al-Islam pendant le règne du Shah Safavid Sulayman (r.1666-94). C'est l'un des plus célèbres érudits musulmans en matière de jurisprudence et de hadith et également l'un des fonctionnaires les plus influents du gouvernement chiite à l'époque safavide. Il est l'auteur de Bihar al-Anwar, un recueil de hadiths. Il était un expert dans plusieurs sciences islamiques telles que le tafsir, le hadith, la jurisprudence, l'usul, l'histoire, le rijal et le diraya, la philosophie, la logique, les mathématiques, la littérature, la géographie, la médecine, l'astronomie et les sciences occultes.

Estim. 20 000 - 30 000 EUR

[Miniatures persanes]. Amir Khusrau Dilavi. Khirad Nmeh Aina I Sikandhari (L'histoire d'Alexandre le Grand). Manuscrit en écriture nasta'liq, perse, début du XVIe siècle, (209) lvs, 4 colonnes par page entre des bordures de lignes bleues et dorées, 4 délicates coiffes avec des décorations géométriques et florales en couleurs et en or, 6 MINIATURES EN COULEURS ET EN OR, cuir brun contemp. avec trois ornements centraux floraux à l'aveugle sur les deux couvertures. - Le corps de livre et les cahiers sont détachés ; tous les lvs. (partiellement) renforcées le long des marges (parfois avec de petites déchirures le long des marges) ; toutes les miniatures parfois avec de petites pertes de pigments ; il manque probablement quelques lvs. à la fin. Provenance : de la bibliothèque de E.J. Bullrich avec son ex-libris doré sur le revers inférieur ; avec une copie carbone du catalogue en espagnol "Comprado a Maggs Brother en 1924" ; une coupure d'un catalogue d'exposition ("Fiche catalogo Exp. 1945 Salon [... ?]" et une coupure de catalogue en anglais (avec le prix en florins). Un texte célèbre et populaire décrivant les exploits d'Alexandre le Grand pendant sa campagne d'Orient. La coupure de catalogue indique entre autres : "Le style des miniatures montre clairement qu'elles ont été exécutées par quelqu'un de l'école de Herat et influencées par le célèbre peintre Behzad. L'une des miniatures les plus intéressantes est celle qui montre un médecin au travail essayant de ranimer un patient évanoui, à l'arrière-plan un voyageur attaqué par des tigres ( ?) (...)". VOIR ILLUSTRATION PLANCHE LVII.

Estim. 800 - 1 000 EUR