Drouot.com>Arts du monde

Arts du monde

Au top ten des enchères, les arts premiers ne sont pas les derniers. Qu’on les appelle art du monde, arts tribal ou arts tribaux, ces trésors d’Arts d'Afrique, d'Amérique et d'Océanie vendus aux enchères ont fasciné les collectionneurs d’André Breton à Pablo Picasso, de Pierre Vérité à Jacques Kerchache, lequel a contribué à faire entrer au Louvre en 2000 les productions de ces peuples jugés « sans écriture et sans histoire » en préfiguration de l’ouverture du musée du Quai Branly à Paris.
« Les chefs-d’œuvre du monde entier naissent libres et égaux », disait cet amateur au sujet de ces objets magiques venus des quatre coins du globe : d’Afrique (Côte d'ivoire, République du Congo, République démocratique du Congo, Nigeria, Angola, Burkina-Faso, Gabon, Madagascar …), d’Océanie (Papouasie Nouvelle-Guinée, Îles Marquise, Îles Cook, Îles Salomon, Nouvelle-Zélande, Polynésie …) des Amériques (Taïnos des Iles Caraïbes, Inuits du golfe de l’Alaska) et d’Insulinde (Bornéo, Indonésie …).
S’ils ont acquis tardivement le rang d’œuvres d’art, les arts premiers provoquent depuis 2000 le feu (sacré) des enchères en ligne, qu’il s’agisse de masques Dogon, de statues Fang ou de figures de reliquaires Mbulu Ngulu Kota ; de pendentifs Maori ou de sculptures Eskimo…
Retrouvez sur Drouot.com les plus belles ventes live et ventes online d’art africain à Paris, dans toute la France et à l’étranger (Angleterre, Allemagne, Espagne, Italie, Belgique, Suisse, Etats-Unis, etc.)

Voir plus

Lots recommandés

Paestanischer rotfiguriger Glockenkrater des Malers des Bostoner Orestes. - Cratère de cloche paestanien à figures rouges du peintre de l'Oreste de Boston. 340 - 330 av. J.-C. H 40,7cm, ø embouchure 38,7cm, ø corps 28,5cm, ø pied 17,7cm. Sur la face avant, sous une architecture en forme de tonnelle terminée par une tige en forme d'œuf, Dionysos est assis sur un autel, tenant des feuilles dans une main et un thyrse dans l'autre. Devant lui, à côté d'une cline richement décorée avec des coussins, se tient une ménade avec un thyrsos et qui semble jongler avec des balles de la main gauche. Derrière Dionysos, un satyre avec une feuille de lierre et Thyrsos observe la scène. De l'autre côté, entre des ornements de rinceaux, deux jeunes gens en manteau tenant des rameaux. Sous la lèvre, à l'avant, du lierre et des corymbes, à l'arrière, des lauriers ainsi que, sous les champs de l'image, une bande ondulée. Dans les zones des anses, des ornements de palmettes surmontés de fleurs. Utilisation abondante de peinture blanche et jaune pour les corymbes, les couronnes, les branches et les feuilles, les thyrses, les rangées de points et les chaussures, ainsi que pour les pieds des clins. Chef-d'œuvre de la peinture sur vase de Paestan ! Minuscule éclat à l'embouchure, sinon intact avec des restes de frittage à l'intérieur et sur le pied. Provenance : de la collection C.S., Bavière ; ex Gorny & Mosch, Munich vente aux enchères 189, 2010, lot 29 ; avant cela, collection privée du sud de l'Allemagne ; avant cela, collection privée tchèque, acquise avant 1980. Voir par exemple le cratère en cloche Sydney 48.05 (A. D. Trendall, The Red-Figured Vases of Paestum [1987] pl. 160a-b ; le même, Rotfigurige Vasen aus Unteritalien und Sizilien - Ein Handbuch [1991] fig. 392-393).

Estim. 8 000 - 10 000 EUR